AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 EGM ○ overnight sensation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:42

Emilio Mejia-Garcia


Quick overview...
Honnête au possible ○ agressif ○ violent ○ tenace ○ persévérant ○ souriant ○ distant ○ mystérieux ○ perfectionniste ○ intelligent ○ compréhensif ○ jaloux ○ impulsif ○ attentionné aux besoins de son fils
Âge : 27 ans.
Origine : Mexicain.
Groupe : Law & disorder.
Date de naissance : 18 mai.
Lieu de naissance : Los Angeles.

Informations supplémentaires

Etat Civil
J'en parle pas souvent de ma famille, ça a pas toujours été la joie et on a pas eu la vie rose. J'viens du ghetto, quand on apprend à me connaître c'est pas si dur à savoir. J'en ai pas honte, au contraire, c'est ça qui m'a rendu comme j'suis aujourd'hui. Ça m'a construit... J'y ai grandi et j'en regrette rien du tout. Quand on me connaît, on peut encore voir les traits du ghetto ressortir. J'ai été marié, ça n'a pas fonctionné. J'croyais que c'était la femme de ma vie, mais non, y'en a qu'une et c'est pas elle. Elle m'a donné un gosse, ce dont j'lui suis redevable à vie pour ça, mais on aurait pas pu rester ensemble. Mon fils a 5 ans, il se nomme Alejandro et j'donnerais n'importe quoi pour lui. Rien ni personne arrivera à me l'enlever, après tout j'connais mes droits, et aux dernières nouvelles, j'suis un bon père.
Activité
J'suis un avocat de renom, quand les gens entendent : Emilio Mejia, ils savent directement qui c'est. J'vais pas m'en vanter, parce que ça pourrait aussi m'apporter des tas d'ennuis, mais la plupart du temps j'm'en soucis pas. Ce que je j'fais, c'est pour aider ma communauté. J'ai pas réussi à me sortir de la merde pour rien accomplir du tout de ma vie, c'aurait été con que je jette tout ça à la poubelle alors que j'savais que j'pouvais faire une différence en me cassant. C'est pas toujours facile, mais j'fais de mon mieux pour pas sombrer, ça vaut beaucoup mieux que rester assis sur son cul à attendre que le ciel nous tombe sur la tête.
Inglewood
J'm'en mêle le plus possible, c'est en ça que consiste mon métier. Le métier que j'ai mis tant de temps à apprendre et à perfectionner pour pas me faire faire des coups bas alors que je m'y attends pas. J'suis paré pour tout, faut juste que les gens aient les couilles de me confronter, voir ce que j'peux leur faire. J'dirais qu'après tout ce temps, j'suis un des meilleurs dans mon domaine. J'me gêne pas de faire comprendre aux gens quand quelque chose me plait pas, et ça va comme ça dans ma vie professionnelle autant que privée. Soit, les gangs ils font ce qu'ils veulent, c'est pas comme si j'pouvais y changer grand-chose. La police par contre, un des trucs les plus cons qui existe - surtout ici - parce que y'a tellement de bandits et de contre-bande que j'me demande pourquoi ils se forcent à essayer de rendre le coin meilleur. Le ghetto pur et dur, c'est à ça qu'ils ont affaire. Moi, si j'suis là, c'est pour donner des droits aux gens qui en ont pas, pas pour me battre avec les connards coincés qui se croient meilleurs que la moyenne d'habitants.

What about you ?
Je me remets à rêvasser d'une vie meilleure, et je me doute que ce soit ce dont j'dois parler à mes potes quand ils me demandent ce que je veux faire plus tard. C'est vrai que j'ai d'autres ambitions, mais je sais pas comment ils vont réagir par rapport à tout ça. C'est pas tous les jours que je leur annonce que j'ai pas envie de rentrer dans un gang où je sais que je finirais quand même par y perdre la vie et où je vais devoir tuer pour habiter, pour manger, et sûrement pour loger et nourrir ma propre famille. Je veux pas de cette vie pour moi, et je sais que si ma mère avait le choix entre : m'envoyer à l'école pour faire un truc bien ou me laisser entrer dans les Los Ojos, elle aurait choisi de m'envoyer à l'école, même si elle sait pertinemment que ça m'en prendrait pas beaucoup pour faire partie du gang. « Emilio, la table est servie. » Je la regarde, ma mère, et je me dis que y'a tellement de manières dont j'pourrais changer sa vie. Si j'réussis, je peux lui envoyer assez d'argent pour qu'elle déménage de ce trou. Pas nécessairement du ghetto, parce que c'est la seule vie qu'elle connaît et qu'elle aurait trop de mal dans la ville normale, mais juste de cet édifice de malheur qui la rend un peu plus nauséeuse chaque jour. Quand elle me dit 'la table est servie', ça veut dire qu'on aura pas un trop gros repas, parce qu'elle a pas fait assez d'argent pour pouvoir nous en acheter un complet et du coup on va devoir séparer le peu qu'il y a et je vais devoir aller quémander ailleurs, comme je le fais la plupart du temps. Elle aime pas que je le fasse, mais j'ai pas le choix, c'est une question de survie et s'il faut que je tape sur les petits cons qui me font chier, me faut de l'énergie à dépenser, histoire d'être sûr de bien leur démonter la gueule, qu'ils comprennent à qui ils ont affaire. « J'ai reçu une lettre ce matin. Je ne sais pas ce que c'est, mais il y a le nom de l'université à laquelle tu as appliqué dessus. » Je relève la tête et arque un sourcil. Elle sort la lettre d'un tiroir et me la file. Je la regarde, sentant la nervosité monter. Je veux pas ne pas être capable de manger, alors je garde la déchirure de cette fameuse lettre pour après le repas. Puis, c'est un manque de respect envers maman de lui dire que j'ai pas faim alors qu'elle se bute pour me nourrir. Une fois que les plats sont déservis, on se rassoit à table et je contemple la lettre, m'imaginant déjà un futur brillant et une vie différente. J'prends une grande respiration et ouvre cette satanée lettre. Je la lis à voix haute et entends ma mère éclater en sanglots en m'entendant dire qu'ils acceptent de me fournir une bourse grâce à mes résultats exemplaires et à ma situation. Que je vais pouvoir réaliser mes ambitions parce que je vais habiter sur le campus et avoir accès à une éducation des plus fines et strictes. Elle se lève, toujours en larmes, des larmes de joie, un truc que j'avais pas vu depuis tellement longtemps, et m'ouvre les bras. « Mi hijo... » Je la serre dans mes bras pendant plusieurs minutes et surprends même une larme de joie couler le long de ma joue. Y'a un an, on m'aurait dit que j'allais me faire accepter à l'université en plein milieu de la ville, j'aurais ri et dit à la personne qui m'aurait fait la blague d'aller se faire enculer et de me foutre la paix.

--------------------------------
« Je vous déclare mari & femme. Vous pouvez embrasser la mariée. » C'est sensé être le plus beau jour de ma vie, et pourtant je sens qu'il manque quelque chose. Le mariage manque pas d'être grand et on ne manque certainement pas d'invités. De mon côté, ma mère est présente, puis c'est tout. C'est plus le côté d'Alessia, ma femme, qui prend de la place. Je l'embrasse, et les gens nous applaudissent, puis on sourit - comme on est toujours sensés le faire - et on sort de l'église en étant apparemment le nouveau couple le plus heureux sur Terre. Tout ça, ça me semble tellement faux en même temps que d'être vrai. Je me suis jamais vu avec un tel mariage, une femme Italienne et des beaux-parents particulièrement encombrants. Si c'était Sin que j'avais épousé, y'aurait eu au maximum une quarantaine de personnes - les gens de notre communauté - et j'aurais eu que Gabriel sur le dos, qui m'aurait sûrement fait des menaces de mort, etc. Et même là, je crois même pas que Sin aurait accepté de m'épouser, c'était pas ce genre de fille. Elle redoutait tout ce qui était engagement, gosses, relation sérieuse, etc. Indirectement, je trouve ça ingrat de repenser à tout ça, alors que je suis sensé me concentrer sur ma nouvelle vie, récemment séparée en deux pour faire place à Alessia. « Je t'aime. » Qu'elle me dit. Je lui souris et l'embrasse encore. Je l'aime aussi, mais je me sens pas complet, et ça, y'a rien que j'puisse y faire. [...] Ma vie avec Alessia commence bien. On continue nos études, on s'établie ensemble dans un appartement spacieux et elle tombe enceinte après un an et demi de mariage. On a eu quatre ans de vie commune avant de former une vraie famille. On est sortis ensemble pendant deux ans et demi, puis on s'est mariés et voilà... C'était pas prévu, surtout pas à un si jeune âge, mais on a décidé que ça en valait la peine et qu'on allait en avoir de toute façon. Neuf mois plus tard, Alejandro Giancarlo Tucci-Mejia est né. Il est littéralement ce qui m'est arrivé de mieux depuis mon départ du ghetto, depuis Sin. Il m'aide à remonter lentement la pente du vide que je ressens en permanence en étant aussi loin. Il est aussi ce qui m'aide à aller de l'avant quand Alessia m'annonce qu'elle m'a lâchement trompé avec le mec qu'elle disait être que son meilleur ami et qu'elle en était en plus tombée amoureuse, parce qu'elle trouvait qu'on ne faisait plus assez vivre la flemme entre nous et qu'elle n'arrivait pas à s'habituer à la présence d'Alejandro dans nos vies. C'était le genre de fille qui avait besoin qu'on lui porte attention 24/7, et je pouvais pas faire ça. Je l'ai bien envoyée chier avant de lui coller un divorce au cul et de m'arranger pour qu'elle hérite pas d'un sous de ce j'avais réussi à faire et surtout en obtenant le droit de garde. J'ai prouvé aux juges qu'elle était une mère incompétente et qu'elle aidait pas à la situation, surtout vu le nombre d'heures que j'avais parce que j'étais en stage et que y'avait personne pour s'occuper d'Alejandro. Bref, Alessia a été une perte de temps, mais elle a quand même réussi à me donner un nouveau centre universel, mon fils.

--------------------------------
Je vis dans l'optique où la peine et le deuil n'existent pas. Ce que je veux dire par là, c'est que je croyais pas retourner dans le ghetto à cause de ça, pour cette raison même qui détruit tellement de gens, au point de le mener à la dépression ou même pire... J'suis pas le genre de personne qui va se mettre à pleurer sur son sort à cause de tout ce qui lui arrive, au contraire. Dans la vie, y'a trop de merdes qui s'interposent entre ce qu'on veut et ce qu'on a le droit d'avoir pour qu'on s'arrête sur une seule situation et qu'on en fasse le plus possible en profitant du fait qu'après ça, tout disparaît. Je peux toujours pas croire que je sois là pour ça, bordel de merde, j'aurais voulu que ce soit n'importe qui, mais pas Raf. « Nous sommes aujourd'hui réunis en la mémoire de Rafael. Un jeune homme qui - malgré ce qu'il faisait - était respecté de tous et aimé de plusieurs. On ne peut pas non plus dire qu'il était blanc comme neige, par contre il restait fidèle et loyal à ses compagnons et surtout à sa senorita, Sin. [...] » Le discours continue, j'ai la tête baissée parce que je sais que si je la relève, je verrais le regard de tous les mecs avec qui j'ai grandi et qui m'ont rejeté quand j'leur ai fait comprendre que je voulais avoir un autre style de vie que celui qu'ils avaient à m'offrir. Gabriel a été le seul, du moins, à ce que je me souvienne, avec Sin à accepter le choix que j'avais fait. Rafael l'avait refusé et m'avait fait comprendre de manière très directe que c'était une trahison et qu'il croyait surtout que je le faisais par peur de mourir ou par peur de finir comme lui, ce qu'il me répétait constamment. J'aurais jamais osé le trahir, sauf pour une raison et une seule, Sin Moreno. Elle était ma raison de vivre à l'époque, et même si elle croit - et a sûrement cru à l'époque - que je l'ai oubliée, elle se fout le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. Comment aurais-je pu oublier la seule personne qui comptait autant à mes yeux ? Quand elle était là, mes trippes me lâchaient, j'étais pas capable de rester concentré, mais j'arrivais à le paraître. Elle me rendait dingue et ça me tuait intérieurement de pas l'avoir alors que je savais que j'aurais dû agir plus tôt qu'une putain de semaine avant de me barrer pour l'université. J'me souviens de ce jour comme si c'était hier. Le jour où elle a fait le premier pas, et que j'ai fait le deuxième, et qui aurait pu nous mener à une histoire sans fin que ma mère a interrompue et qui s'est finalement mal terminée, parce que je savais pas gérer. J'me disais que ça allait être simple de lui demander de m'attendre, mais avec du recul, j'me suis rendu compte que c'était une question stupide et surtout traitre, pour tout le temps que j'allais passer ailleurs et surtout pour le fait que j'allais pas tellement pouvoir revenir sans me faire regarder de haut par les Los Ojos. Bref, en me concentrant de nouveau sur les gens autour de moi, exclusivement habillés en noir - comme pour tout enterrement - et mon fils un peu plus loin, dans les bras de ma mère, je repère Sin. La femme qui représentait mon univers et pour qui j'aurais tout abandonné et même été prêt à perdre l'amitié que j'avais construite avec Rafael au fil des années pour l'avoir. Je me remémore notre bataille par rapport à ça et me dis que maintenant, c'est infantile et que si j'avais été intelligent, j'lui aurais dit que j'allais rien tenter avec Sin à cause de mon départ, même s'il avait arrêté de m'adresser la parole avant ça. Aujourd'hui, c'est trop tard de toute façon. Trop tard pour que je m'excuse, trop tard pour que je revienne lui demander son amitié en rampant, parce qu'un connard de merde a eu l'audace de lui enlever la vie. Je sais - par ma famille - que Raf et Sin étaient ensemble depuis un bon moment et qu'ils s'étaient mis ensemble peu après mon départ. Au début, je le prenais mal, j'me disais qu'elle m'avait déjà remplacé et que j'devais pas tellement représenter grand-chose à ses yeux, mais maintenant je sais que c'aurait été complètement impossible qu'elle reste seule tout ce temps. Sin allait pas se foutre avec un crétin, personne l'aurait laissé, alors c'était soit Rafael, soit moi. J'me perds dans mes pensées, c'est pas bon, faut que je sois attentif, c'est quand même l'enterrement de mon ancien meilleur ami, le mec que je considérais comme mon frère de sang parce qu'il était toujours là pour moi et que lui et moi, on se faisait des plans depuis l'enfance, même si les miens ont changé au fil du temps. J'voudrais qu'il soit encore là, à côté de moi, que je lui explique la situation et que j'tente par tous les moyens possibles de lui faire comprendre que si j'ai fait tout ça, c'est pour lui. Pour lui et les autres, et surtout Sin. J'me disais que si je faisais quelque chose de bien de ma vie, les gens seraient fiers de moi et que je pourrais enfin m'en sortir. Ramener de la tune, essayer de faire baisser le taux de criminalité et surtout défendre les causes de la communauté latine mal vue et surexploitée par les autres. Il m'aurait peut-être fallu bien du temps avant de réussir à le convaincre de mes intentions, mais ça en aurait valu la peine, même si notre amitié avait pris fin à ses yeux, ça avait jamais réellement été le cas pour moi. « Qu'est-ce que tu fous là ? » Que j'entends une voix familière - beaucoup trop familière - me dire. Je me retourne et tombe nez à nez avec Sin, la plus belle femme qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie. « J'allais pas manquer ça. J'suis pas un sans-coeur, Sin. » Elle se contente de me dévisager et de me bousculer avant de se fondre dans la masse. J'aurais peut-être pas dû le dire comme ça. Je soupire et me mets à marcher après elle, mais ma mère m'interpelle parce qu'Alejandro s'est réveillé et qu'il me réclame. J'en ai pas fini avec elle, si elle croit qu'elle va arriver à se sauver comme ça et m'ignonrer, elle a oublié qui je suis.


Behind the screen...

      Hey I'm Mymz and I'm 19...
Avatar : Michael Trevino
Où avez-vous connu le forum ? : Par Sin Very Happy
Une remarque à faire ? : Il est beau !
Disponibilités : 5/7
Double compte : Non.
Code du règlement : Entre hide


Dernière édition par Emilio Mejia-Garcia le Jeu 9 Juin - 8:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:43

Bienvenue jeune homme^^ je vois que tu es une connaissance de Sin ça va lui faire plaisir 275914 ! Bon courage pour ta fiche Very Happy

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:44

Kristin I love you Yeah, c'elle qui m'a fait atterrir ici Cool Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« Sin Moreno »


Messages : 121

Réputation : 45


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:47

Moruuuuuuuuuuuuuuuue <3<3<3 Je t'aime de l'amour !!
Bordel Emilio et sa tête de con, ça va roxxer ! Je t'ai prévu tout un programme, tu vas souffrir et je sais que tu aimes ça Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Ornella Di Marzio »


Messages : 287

Réputation : 41


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:47

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:49

Bienvenu parmi nous Very Happy


Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas si tu as des questions^^

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:56

Merci à tous ! What a Face

Sin espèce de sadique hehe, tu peux faire c'que tu veux de ma peau !!! J'vais quand même te dominer, parce que je sais que t'aimes pas ça ! sexe3
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« DLeylah M. Vasquez »

Al Capone Old Lady


Messages : 311

Réputation : 42


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 10:59

HAN ! Le smiley terrible !!!!!!

185136
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bittersweet-art.net
avatar
« Sin Moreno »


Messages : 121

Réputation : 45


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 11:00

Sadique c'est mon deuxième prénom XD J'aime quand tu as de l'espoir comme ça, parce que je peux briser tes rêves Very Happy agrrr violence2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 14:08

Bienvenue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 19:18

Le smiley déchire sa race What a Face !

Sin, tu briseras rien du tout mon chou, c'est moi qui te briserai =D

Merci à vous Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« Sin Moreno »


Messages : 121

Réputation : 45


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Sam 28 Mai - 22:54

J'avais mal lu ta phrase et du coup je ris XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Dim 29 Mai - 2:06

Bienvenue parmi nous !

Oulalah ! Connaissant Sin, je sens qu'elle va peut être te mettre sur mon dos !


*File en courant*
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Dim 29 Mai - 9:33

Bienvenue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Dim 29 Mai - 19:56

Han Jordana I love you

Merci à vous =D !
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Dim 29 Mai - 22:30

Grr ! Very Happy

Bon courage pour ta petite fichounette ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Gabriella Pérez »


Messages : 24

Réputation : 3


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Lun 30 Mai - 15:08

Bienvenue! Excellent choix d'avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Jeu 9 Juin - 8:11

Merci beaucoup ! Après tout ce temps, j'ai enfin terminé ma fiche xD =)
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Jeu 9 Juin - 9:58

Très belle fiche. Juste une question, Emilio défend les membres de Los Ojos ou est un simple justicier réputé pour ses combats pour les minorités hispaniques? La première option peut être intéressante, même s'il risque d'avoir pas mal de taf XD En tout cas on est bien d'accord, il a jamais fait partie du gang?

Bref, tu es validé Very Happy Tu peux désormais aller créer tes fiches de liens et de sujets ICI, faire tes demandes ICI et bien sûr passer faire un tour dans le flood ICI pour mieux faire connaissance si l'envie t'en dit. N'oublie pas d'aller faire recenser ton métier ICI non plus.

Much Love,

Sean

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Emilio Mejia-Garcia »


Messages : 33

Réputation : 6


MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   Jeu 9 Juin - 16:08

Non il défend la communauté, il oserait pas défendre le gang parce qu'il a jamais voulu en faire partie ^^ Merci beaucoup Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
http://thegoodlife.1fr1.net
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: EGM ○ overnight sensation.   

Revenir en haut Aller en bas
 

EGM ○ overnight sensation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: The very beginning :: CRIMINAL RECORDS :: COLD CASES-