AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mat Gregan citoyen de Los Angeles [V2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Mat Gregan citoyen de Los Angeles [V2]   Dim 15 Mai - 21:01




Mat Gregan


Quick overview...
Attentionné - Attachant - Charmeur
Passionné - Déterminé - Fonceur
Âge : 36 ans
Origine : Australien
Groupe : Angels
Date de naissance : 17 mars 1975
Lieu de naissance : Sydey - Australie

Informations supplémentaires

Etat Civil
- Célibataire
- Parents vivants en Australie
- Deux frères aînés vivants en Australie
- Une sœur cadette qui lui rend parfois visite
- Une nièce de 7 ans : Louann
Activité
- Médecin depuis toujours.
- Urgentiste à Miami puis à L.A.
- Chirurgien plastique depuis deux ans.
- Possède une clinique sur Florence Avenue
Inglewood
- Vit à Florence Avenue.
- Côtoie de temps en temps des membres de gangs, sans prendre parti.

Nobody knows my soul
D’un caractère très jovial et très festif, Mat n’a pas son pareil pour détendre l’atmosphère et s’amuser avec ses ami(e)s. Il est d’un naturel charmeur et adore se montrer à son avantage devant tout le monde sans pour autant se montrer orgueilleux.
Mat est un homme franc et honnête qui a tendance à se mêler de tout et de n’importe quoi. Il n’est pas dérangeant et sera toujours cool dans tout ce qu’il fait.
Un peu trop porté sur l’alcool et les femmes, mais il n’est pas un sal** pour autant. Il manque un peu de maturité et n’ose pas s’engager dans la vie. Mais avec son métier dans lequel il est l'un des meilleurs, Mat sait aussi montrer une partie de lui-même tout à fait différente : Il est méticuleux et attentif au moindre détail. Ce métier qui pour lui est plus qu'une façon de gagner de l'argent, il sait y mettre toute la détermination dont il peut être capable. Mat et donc aussi pugnace et très peu de choses lui résistent lorsqu'il le décide.
D'un autre côté, Mat est un mec assez calme, qui peut paraitre froid en apparence. Mais il est tout autre lorsqu'on parvient à le connaitre un peu mieux. Chaleureux et tout à fait capable de rendre une femme aux anges, il saura montrer le dévouement et l'attention qui lui seront nécessaires.


How good I'm lookin'
Mat est un grand brun au regard sombre. Il est assez musclé pour un médecin, mais il a toujours aimé pratiquer du sport, ce qui a entretenu sa forme physique pendant de nombreuses années car Mat a une certaine passion pour la plongée sous marine et la pèche en mer. Mais il adore également les sports d’hiver et la glisse !
Il marche droit et ne tremble jamais. Son statut de chirurgien étant là pour prouver qu'il a des nerfs solides et des qualités parfois insoupçonnées. De par son physique avantageux, il peut se permettre de porter toutes sortes de tenues allant de la simple tenue décontractée jusqu'au complet qui lui donne un statut plus important, notamment professionnellement.
Il porte donc des affaires assez décontractées lorsqu'il n'est pas en fonction, préférant de loin des marques et des habits stylés, même s'il ne refuse pas porter des habits simples.
Pour son métier et les grandes occasions, il sait porter des habits plus classieux, plus conformes à son standing et à sa classe sociale. Mais il n'empêche que cette classe sociale, il n'en montre pas la différence à ses semblables.
Dès qu'il le peut, il s'assure de ne pas se montrer sous une tenue inabordable par quiconque


Signe(s) particulier(s): Mat possède un tatouage autour du biceps droit.


Where I'm From


Mat est d’origine Irlandaise, mais est né à Sydney en Australie. Ses parents des immigrés britanniques y étaient allés pour un simple voyage de noces, il y sont restés pour vivre leur vie.
Mat possède deux frères aînés et une sœur Dawn qui a tout juste un an de moins que lui, mais qu’il adore embêter. Mat a vécu presque toute sa vie dans les quartiers populaires de Sydney avant de se destiner à son futur métier pour lequel il eut une subite passion à la suite du décès tragique de nombreuses personnes dans un bus en flammes du côté de Melbourne. S’il y avait eu un médecin ce jour là, de nombreuses vies auraient été sauvées, et c’est ainsi qu’il décida de devenir médecin.
Il fit donc ses études à Sydney avant de partir pour la France et Paris pour faire une spécialisation en chirurgie et continuer sa formation en médecine générale à la pitié Salpétrière. Après avoir ouvert l'espace de quelques mois seulement un cabinet dans le sud de l’Angleterre, et avoir visiter le pays de naissance de ses parents qu’il n’avait jamais découvert, il se lança à l’assaut des États-Unis et arriva en Floride, dans une petite cité qui manquait cruellement de médecin et dont la fac était reconnue pour son côté fantaisiste et spectaculairement attirant auprès de nombreuses personnes en manque sentimentalement.
Pour appuyer sa thèse de médecine qui portait sur les différentes façons dont l’homme réagit devant un événement très fort émotionnellement, il décida de s’inscrire incognito dans la fac de la ville pour suivre les cours au plus près et analyser les différentes réactions des étudiants et étudiantes qui y vivaient chaque jour. Cela lui permit de terminer sa thèse et d'obtenir brillamment le droit d'exercer dans un hôpital. De cette aventure incognito, il tirera aussi une bien plus grande maitrise des relations avec les femmes. Séducteur invétéré, il se retrouvait là dans la situation qui le comblait le plus, il en profita longuement.
Après deux années dans cette fac sulfureuse, il y devient professeur tout en occupant aussi un rôle important dans l'hôpital du comté, mais rapidement les pouvoirs religieux en place dans le pays firent un lobying implacable qui fit que l'université dut se séparer de lui. A regret il quitta cet emploi qui lui allait comme un gant, même si les petites universitaires se refusaient parfois à lui, trop timorées pour oser la relation avec un enseignant de l'établissement.
Mat chercha alors du travail ailleurs.
Rapidement, ses compétences en matière de chirurgie et la charge de travail qu'il abat lui permet de prétendre à une place à l'hôpital de Los Angeles où très rapidement il monte en grade jusqu'à prendre en charge le service des urgences de la ville où il reste pendant quatre belles années
Au début, la tache lui semble compliquée, presque insurmontable, mais très rapidement, au bout de quelques semaines seulement, il trouve le rythme qui convient pour parvenir à répondre à toutes les exigences de ce poste là. Les sollicitations sont moins nombreuses, la gestion de ses collègues de travail plus simple, l'entente au sein de l'équipe très bonne et de fait, la qualité de son travail et les résultats s'en ressentent.
Mais il y a deux ans, la crise des subprimes qui décime l'Amérique passe par là. La plupart des américains ne s'en sont pas relevé. Et Mat a beau être Australien, il ne déroge pas à la règle. Les investissement qu'il avait fait dans l'immobilier s'avèrent foireux, ses comptes virent rapidement dans le rouge et ses créanciers l'accablent de lettres et de missives le sommant de rembourser ses dettes. Ne sachant comment faire face, il décide alors de stopper son travail aux urgences pour ouvrir une petite clinique privée de médecine plastique. La chirurgie esthétique dans une ville comme Los Angeles a un avenir sans limite. Les stars ne viendront peut-être pas chez lui car il lui faut d'abord se faire un nom et trouver une clientèle, mais les riches habitants de la cité des Anges trouveront sans doute chez lui de quoi être satisfait.
Depuis deux ans maintenant, il dirige donc sa petite clinique. En l'espace de ces deux années de travail, il a réussi à satisfaire une petite clientèle qui lui reste fidèle. Il a donné du travail à une secrétaire médicale et à deux infirmières qui l'assistent à toute heure du jour et de la nuit parfois. Et si les affaires sont prospère, Mat n'en touche pas encore les dividendes. La quasi totalité du chiffre d'affaire de son cabinet et destinée à éponger ses dettes qui le rongent encore. Mais il ne désespère pas de trouver une clientèle plus aisée d'ici peu et de rembourser au plus vite ce qui lui reste à rembourser.
Depuis peu, il retourne aussi aux urgences. Pas pour le salaire car il sait que ce qu'il y gagne ne vaut pas une journée dans sa propre clinique, mais pour son bien-être personnel. La possibilité de pouvoir aider des gens et de sauver des vies lui manquait réellement. Et fort heureusement la belle Venus Crawford l'a aidé dans ce choix de vie.


It is what it is
Inglewood.
Certains y vivent, d'autres y meurent.
Mat y vit pour faire en sorte que peu meurent. Il est vrai qu'il a travaillé de longues années aux urgences et qu'il sait très bien comment les deux gangs du quartier se traitent les uns les autres. Les blessures ? Ce sont souvent les mêmes qui reviennent chaque semaine. Malgré ça, il est possible de vivre à Inglewood, sans prendre parti et sans faire de vagues, la vie peut y suivre son cours de façon presque normale.
Les gangs, la police, le C.R.A.S.H. ? Voilà des entités qui essaient de survivre, certains donnent du fil à retordre à d'autres. Tous ont une idée personnelle de la vie qu'il faudrait mener ici mais au final personne n'arrive à avoir raison.


Behind the screen...

      Hey I'm Matou and I'm 35...
Avatar : Ben Affleck
Où avez-vous connu le forum ? : Par Sean
Une remarque à faire ? : Joli Design. ^^
Disponibilités : 7/7
Double compte :
Code du règlement : ok- Mat
Revenir en haut Aller en bas
 

Mat Gregan citoyen de Los Angeles [V2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: DIVERS-