AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jordane Steler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 13:02

Jordane Steler


Quick overview...
La vie n'est qu'un simple défi où la seule manière d'y survivre c'est d'y faire face. Quand on surmonte chaque étape de notre aventure avec succès, on se sent vivant. Cette façon de penser qui m'alimente est la raison pour laquelle j'ai enfilé mes gants de velours avec une main de fer...
Âge : 28 ans
Origine : Nationalité américaine.
Groupe : Los Ojos
Date de naissance : 22 avril 1983
Lieu de naissance : Née à Los Angeles

Informations supplémentaires

Etat Civil
Le père de Jordane est mort dans une bataille à main armée entre son gang et les One Niners. Suite à ce décès, la mère de la jeune femme est tombée dans la dépression, au point qu'il a fallut l'interner dans un hôpital psychiatrique. Jordane n'entend plus parler de sa soeur qui s'est enfuie de la maison. Elle l'a considère comme morte.

En ce qui concerne sa vie actuelle, Jordane n'a jamais pensé à avoir d'enfant et a complètement oublié que son corps est fait pour ça. En fait, elle se dit qu'avoir enfant serait reproduire le même schéma que son père, ce n'est donc pas envisageable.

Pour les amours, c'est une autre histoire. Cela n'a jamais été un problème de trouver un homme avec qui coucher, mais ce n'est pas vraiment son délire. Aimer ? C'est encore autre chose, elle a l'impression que c'est impossible et puis elle est tellement sûre de refaire le même schéma que son père... Le mieux pour elle serait un homme aventureux, un homme qui aime l'action et l'adrénaline. Jordane n'est pas fermée aux femmes, c'est une expérience de plus à prendre et un peu de douceur féminine ne fait pas de mal !
Activité
Jordane travaille à mi-temps dans un garage non loin de chez elle. C'est grâce à des connaissances du gang qu'elle a pu accéder à ce job. Elle aime s'y rendre et elle le vit comme un échappatoire. De temps en temps, elle se rend à des courses de tunings, mais cela reste très rare, simple question de sécurité.
Inglewood
Depuis la mort de son père, Jordane a réalisé que sa vie tournait autour de Los Ojos. Elle n'a pas envie de décevoir ses frères, sa deuxième famille qui est maintenant la seule... Elle haïe les One Niners, ça se lit sur son visage de toute manière. Bizarrement, elle adore les flics et s'en moque royalement. Pour elle, ils sont ce petit piment en plus dans sa vie. Ils sont un peu comme le dindon de la farce dans l'histoire, tous des pigeons !

What about you ?


1ERE PARTIE


Pour commencer, je vais essayer me présenter en quelques mots puisque je ne suis vraiment pas habituée à parler de moi. Dire où je suis née et décrire mon enfance est une activité que je n’ai jamais pratiqué. Je suis forte et je l’ai toujours été. Mes nombreuses garde-à-vues en témoignent puisque je n’ai jamais répondu aux questions des flics ! Je suis une tête à claque et je garde toujours le silence quand il le faut.

Commençons par mon enfance. Sachez que je suis née à Los Angeles en Californie, dans le quartier d‘Inglewood. J’ai donc la nationalité américaine. Mon père vient du Mexique et ma mère a toujours vécu ici. Je n’ai jamais su le pourquoi du comment. Comment se sont-ils rencontrés ? Je n’en sais rien du tout.

La première phrase que j’ai entendu était : Ne fais pas ça devant les enfants !
Vous me direz, on peut imaginer n’importe quoi, mais sachez que c’était normal pour mon père de snifer sa cocaïne devant nous. Famille de cinglés ! Oui c’était le cas !
Nous habitions dans un quartier chaud et pauvre. Les rues n’étaient franchement pas fréquentables le soir, et c’était pourtant dans ces eaux là que mon père se retirait.
A l’heure où je me couchais, mon paternel déambulait sur les trottoirs californiens pour vendre sa cam. Et si ce n’était que ça… il trouvait toujours le temps pour boire, boire un peu trop…

Je suis née brune aux yeux noisettes, et comme ma mère n’a jamais voulu couper mes cheveux, je me retrouve maintenant avec crinière qui tombe jusqu’à ma taille. Mon regard s’est durci avec les années, car comme vous pouvez le comprendre, j’ai vécu l’enfer. Grandir dans un atmosphère comme celui-ci me rendait dingue. L’école ? J’y allais sans conviction. C’était histoire de faire acte de présence. Ma sœur, de 2 ans de moins que moi, était la plus douée d’entre nous. En effet, elle aimait l’école et se réfugiait dans ses devoirs après les cours, comme pour oublier notre vie... La seule chose qui m’intéressait à l’école, c’était les cours de sport où je me dépensais. J’adorais courir !

L’action et les jeux d’aventures étaient mes seules raisons de vivre. J’étais un vrai garçon manqué et je n’avais que des copains, tous amoureux de moi je crois ! Mon jeu préféré, c’était jouer aux gendarmes et aux voleurs. En jouant les mendiantes dans le centre ville, j’avais réussi à avoir assez d’argent pour m’acheter un petit flingue en plastoc, dans la supérette qui se trouvait à côté de chez nous. Je me rappelle encore de la façon qu’j’avais de mettre le jouet entre ma ceinture et mon pantalon. Mais tous ces petits jeux enfantins se sont vite terminés en une seule phrase : Tu vas prendre la relève !

La relève de quoi ? J’avais 18 ans. Ma mentalité avait bien changé, certes. Il faut dire que les jeux auxquels je jouais avaient changé. Ce n’était plus des flingues en plastique mais des pétards. Mes amis et moi commencions à voler dans les petits magasins du quartier. « On va chez l’arabe ? », je disais. Les autres acquiesçaient ! J’étais le chef de la bande et j’adorais ça. C’est ainsi que nous nous retrouvions dans le petit bazar du marocain avec une dizaine de pétard dans les chaussettes. On passait à la caisse en disant que nous n’avions pas encore assez de dollars pour payer. L’ignare riait devant la scène. Nous le baisions en beauté ! Nous courrions machinalement après le crime, cherchant une petite ruelle sombre pour compter et partager notre butin. Et ça jusqu’au jour où nous avions carrément construit notre QG dans un buisson ! Passons.

Mon père avait remarqué la scène de chez nous. Il n’avait pas de mal à me qualifier de gamine aux multiples talents cachés. Il m’annonça la nouvelle un soir. Alors que tout le monde s'était couché, je jouais à ces jeux de flingues vous savez ? Le genre de jeu où vous tenez une arme en main, cherchant à descendre le premier gars qui apparait à l’écran.
Le vieux était assis sur une chaise miteuse, le verre de vodka à la main et le pétard dans l’autre. La pièce était embaumée de fumée. L’odeur d’herbe fraiche s’imposait alors que l’applique accroché au plafond se balançait de gauche à droite. Je finis par appuyer sur pause quand le chef de famille annonça sa décision.

« J’ai trouvé un meilleur jeu pour toi.
- Ah bon ? Lequel ?
- Tu iras dans la rue la nuit et t’iras vendre ça ! »


J’étais aussi figée que l’écran de télévision. Ma bouche resta entrouverte pendant un long moment. L’autre buvait comme une poivrasse. J’entendais d’ici l’alcool qui s’écoulait dans sa gorge. Un bruit indescriptible apparaissait lorsque sa gorge avalait le liquide transparent. A croire qu’il en avalait trop d’un coup ! Mon père balança une barre de cannabis sur le sol. Au départ, je crue que c’était du caramel, mais l’odeur me fit part d’autre chose…
J’allais donc devoir vendre sa merde la nuit.


« Et l’école ?
- On s’en fou. Ta mère va te désinscrire. Tu as 18 ans, tu peux t’arrêter maintenant.
- Mais je…
- Mais tu n’as plus envie d’y aller de toute manière ! »


Je n’allais jamais contre les décisions de mon père puisque je le connaissais violent. L’alcool le rendait fou, et sa seule manière de canaliser ce trop d’alcool perçu dans le sang était de taper ma mère. Je n’avais pas envie de subir le même sort, alors j’acceptais sans broncher. Et pour conclure ce marché, il m’offrit la fin du joint qu’il était en train fumer…

Il m’avait déjà brièvement raconté son histoire : après avoir passé la frontière mexicaine, il avait été recruté pour travailler la nuit… C’est à ce moment précis que tout se dessinait dans ma tête. Toutes ces histoires de gangs étaient donc vraies et mon père en faisait parti ! Il se mit à tout m‘expliquer d‘une traite sans que je puisse répliquer. Sa vie, c’était ça : drogues, trafiques et défense du gang. Il était qu’un pion parmi tant d’autres… Son rôle c’était d’aller chercher la came dans une maison abandonnée du quartier. Suite à ça, il devait la revendre sans broncher. Maintenant que j’étais majeure, il voulait que je fasse la même chose pour subvenir aux besoins de notre famille.



2EME PARTIE


Je voyais ses affaires comme malsaines alors que j’y prenais goût. Mon père devint mon idole en peu de temps. En effet, nous sortions très souvent la nuit pour faire notre travail. Découvrir ce monde changea ma vie à jamais. Les liens entre chaque personne étaient très forts puisque chacun prenait soin de son prochain. Quand un membre du gang décidait de partir, il était immédiatement considéré comme traitre et se faisait descendre, et sans rancune.
Mes débuts n‘ont pas forcément été glorieux. Je ne connaissais rien du tout à la drogue et aux armes. Les guerres des gangs m‘effrayaient. C‘est le temps qui m‘a apprit à rester zen et à garder mon sang froid. Le meilleur terrain d‘apprentissage était la rue. J‘apprenais toujours sur le tas.

Dealer était ma principale activité. Au bout d‘un mois de fonction, je connaissais déjà toutes les drogues et leurs effets. Je n‘avais pas de mal à connaître mes limites, que ce soit émotionnelles, avec l‘alcool ou avec la drogue. Ce n‘est pas parce que j‘en vendais que je n‘en consommais pas. On m‘appelait la « petite ».
Les limites… un mot que je n’ai jamais voulu avoir en tête. Aller plus loin que mes limites étaient ma principale préoccupation parce que ce milieu me convenait parfaitement. Mon père était toujours là pour m’épauler. De plus, j’étais soutenue par tous les autres membres des Los Ojos…

Grâce à mes nouveaux amis, j’avais trouvé un métier à mi-temps la journée. Cela me permis de quitter la maison. Adieu les embrouilles entre mes parents, adieu la bouteille d’alcool qui trônait sur la table de la cuisine. J’étais maintenant indépendante. Je n’avais aucune qualification en mécanique, mais on me proposa de travailler dans un garage. Je ne refusais pas. C’est ainsi que je découvris les joies de la mécanique et des courses de tunning.

A 25 ans, je maniais l‘arme à la perfection. A croire qu‘une femme peut réussir, même dans un milieu d‘hommes ! J‘étais devenue dure comme de la pierre. J‘avais changé… au point que je ne me reconnaissais pas par moment. Je marchais comme un mec et mon côté garçon manqué avait pris le dessus. Je crachais et fumait comme un pompier. Je me baladais toujours avec une bouteille de vin sur le siège passager de ma voiture. Je buvais au volant comme un camionneur. Je n’étais plus la « petite » que tout le monde avait l’habitude d’appeler. J’en tapais quatre à mes frères et snifais un bon rail avant d’aller vendre. Je sentais chacune de mes années d’expériences à leurs côtés et ça à chacun de mes déplacements. Je ne quittais plus Inglewood. Ma vie était là et elle ne changerait pour rien au monde !

L’amour n’avait pas vraiment de place dans ma vie. Les liens amicaux que j’avais tissé avec tous les membres du Los Ojos valaient bien plus qu’une partie de jambes en l’air dans le coin d’une ruelle sombre. L’adrénaline du métier était bien plus intéressante qu’un doux regard autour d’un diner aux chandelles.

Il n’empêche que je regrette cette fameuse année de mes 25 ans. C’est à cette époque que mon père perdit la vie dans une fusillade. Je me rendais compte que mon très cher père était bien le pilier de ma famille. Même s’il buvait comme un trou, c’était celui qui m’avait tout apprit, celui qui m’avait donné le plus beau des avenirs, celui qui m’avait apprit à survivre. La douleur fût immense et c’est maintenant un sujet qui reste tabou pour moi. Les camarades furent là pour me soutenir, mais ma vie n’était plus la même…

La présence de mon père manquait et l’argent que j’avais gagné jusque là me servit à payer l’enterrement. Ma mère est devenue dépressive et complètement absente. Elle l’aimait, ça se voyait…
Je repris ma place à la maison et laissa ma petite chambre de bonne à un autre locataire. Ma sœur ne donnait toujours pas de signe d’existence…
La solitude me bouffait, c’est à ce moment là que je commençais à ramener l’argent, payer les factures. La chose que je ne souhaitais pas arriva : prendre sa place.

Chaque soirée se termine toujours de la même façon. Mon regard vide se pose sur la télévision alors que mon pétard se consume. La bouteille d’alcool qui se trouve sur la table m’appartient. Tel père, tel fille… J’ai la haine contre les One Niners… Je me vengerais…

Allons, mes 28 ans ont sonné. La haine est toujours là. Mon travail est toujours le même. Ma mère est maintenant internée dans un hôpital psychiatrique et je considère ma sœur comme morte. La maison est vide… trop vide…









Behind the screen...

      Hey I'm Nathalie, surnommée Jordane. Razz and I'm 21 ans...
Où avez-vous connu le forum ? : C'est à dire que... je suis la fondatrice d'InteRace, le fameux forum qui vous demande en partenariat ! Plus sérieusement, j'ai trouvé votre forum en farfouillant dans les partenariats d'autres forums.
Une remarque à faire ? : Je m'excuse d'avance de ne pas prendre un PV, mais depuis le temps que je cherche à caser MON personnage dans un formidable contexte comme le vôtre... je ne peux pas passer à côté de cette chance ! Depuis le temps que je cherche hein ! ^^

Je ne trouve pas le champs "Célébrité sur l'avatar", donc je le mets là : Jordana Brewster.
Disponibilités : 7/7
Double compte : Non
Code du règlement :


Dernière édition par Jordane Steler le Ven 13 Mai - 11:42, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 13:08

Bonjour et bienvenue parmi nous 235259 j'ai hâte de lire ta fiche !

EDIT : j'ai validé ton code.

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 14:40

Bon, j'ai déjà fait la première partie ! x)

Je suis inspirée dit donc ! Very Happy

J'espère que ça convient bien au contexte pour l'instant.

Merci pour la validation du code ! albino
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 14:56

Hey^^ je viens de lire la première partie et j'ai quelques questions (déjà^^)

Tout d'abord, où est-ce que ton père dealait ? Inglewood ? Car si c'est le cas il aurait eu des problèmes du côté des One Niners et du côté des Los O parce qu'il leurs "volerait" leur boulot. (ensuite ça dépend aussi et surtout du quartier)

Ensuite : où le père trouve-t-il la came ? Et-il affilié à un gang (et dans ces cas là il reçoit ses ordres et est obligé de signaler sa fille comme dealeuse du groupe) ou à un groupe qui importe la cocaïne et le cannabis d’Amérique du sud ? Si oui, comment s'y prend-il ? Car si il fait importer le tout il doit avoir un sacré porte-monnaie pour payer tous les intermédiaire et ça veut aussi dire qu'il vent énormément de drogue tous les jours (et donc qu'il devrait avoir d'autres dealers sous sa main)... Donc voilà des petites précisions seraient pas mal pour rendre le tout crédible^^

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 15:46

Ok, merci beaucoup pour l'aide. Smile

Ca m'évite de passer à la suite trop vite.

En gros je voulais faire un lien entre ses origines mexicaines et la drogue. Ensuite, étant donné que la famille de Jordane est pauvre, je voulais qu'il soit un petit pion parmi tant d'autres. Je pense qu'on peut aussi faire un lien avec le Mexique.

C'est là qu'intervient les gangs. Oui, je pense qu'il avait des problèmes avec ces gens là. C'est pour cette raison qu'il buvait comme un trou. Very Happy

Dis moi si ça te va et je rajoute ça à l'histoire. ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 15:52

En fait j'ai du mal à voir précisément comment ça se goupille. Tu dis qu'il y a un lien entre le Mexique et la drogue >< mais en clair ça donne quoi ? Il est chez les Los Ojos ou pas :s ?

Et quand tu dis qu'il a des problèmes avec les gangs je ne pense pas que c'est le genre de problème que tu introduis dans ton histoire. En bref : si il se fait prendre à dealer sur les territoires des gangs, il aura peut être un avertissement assez violent (et quand je dis violent... Faut savoir que les Niners adorent tirer à coup de uzis et que les Los Ojos ont une petite préférence pour les machettes) et si ils le revoient encore une fois, c'est plus ou moins la mort direct parce qu'ils plaisantent pas du tout avec le pognon qu'il y a à se faire sur la drogue.

Ensuite tu n'as toujours pas précisé comment il faisait venir la drogue si il n'est pas dans les gangs d'Inglewood... Parce que c'est pas tout de venir du Mexique mais faut la faire passer sous le nez des douaniers, faut la faire traverser le désert pour que ce soit moins vu. Au delà de ça, faut la trouver au Mexique ou alors la coupler soit même, ça demande des hommes des deux côtés de la frontière, ton père a tout ça ? :s

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 15:58

Calmos lol ^^

J'essaie de trouver des choses logiques. Je veux simplement de l'aide hein. Je ne suis pas totalement informée sur le sujet. Faut dire que je n'ai pas pour habitude de dealer de la drogue dans la vraie vie ! Encore heureux tu me diras ! x)

C'est quand même l'histoire de ma personnage et non pas de son père. Après si je suis obligée de tout marquer, je vais le faire ! Mais j'ai besoin d'un petit coup de pousse. Je vais relire la description des gangs et je vais voir si je ne peux pas faire un lien.

A la base, je voudrais que ma personnage soit neutre aux gangs pour le moment, c'est une façon d'éviter les problèmes. Mais d'après ce que je comprends, il va bien falloir que je fasse un choix en écrivant ma présentation ?

EDIT : c'est bon. Mon père fera partit des Los Ojos.
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 16:06

Ne t’inquiètes pas, pas la peine de dire « calmos » je suis parfaitement calme^^ je soulève juste des questions pour que ta fiche soit crédible car dans le règlement il est marqué que nous sommes un forum « ultra-réaliste ».

En fait le problème c’est que ton père peut pas dealer comme ça en sortant la drogue d’on ne sait où. On a eu des « cas » précédents où des gens avaient écris dans leurs présentations un peu tout et n’importe quoi… Trafique de drogue et d’armes sans avoir aucun intermédiaire ce qui est pas super possible. Alors on va faire un comme ça, je vais te dire plus ou moins les choix en tant que dealer qu’il a :

Si ton père est dans les Los Ojos en tant que dealer il est mexicain (tu as tout bon jusque là). Ensuite, il est totalement sous le contrôle du gang et ne peut pas trop faire d’erreur sous peine de se faire éjecter ou pire. De plus il ne peut pas vraiment imposer sa fille en tant que dealeuse (surtout à 16ans quand on sait que les dealers se font souvent braqués sauvagement), il peut à la limite la proposer et après qu’elle ai fait un truc spécial ou non, ils auraient éventuellement pu la faire dealer. (ensuite faudra demander des précisions à Sean sur ce point).

Ou alors c’est un dealer indépendant et là, faut quand même qu’on sache un peu comment il se procure la coke car selon avec qui il bosse, ça détermine aussi les relations que tu vas avoir par rapport à Inglewood, la police, les gangs tout ça :s que ce soit de producteur riches, de groupes isolés (et donc potentiellement aussi en danger si ils empiètent sur les territoires…)… Ensuite il doit certainement vivre très caché, ne jamais se montrer dans la rue et recevoir les gens chez lui pour dealer sinon il se fait descendre…

Parce que là je lis que tu es recrutée par une sorte d’organisation mais on ne sait pas laquelle et donc leur impacte à Inglewood. Et comme il n’y a que deux gangs, l’apparition d’un troisième juste pour la commodité de ton histoire ne serait pas très crédible :s

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 16:12

Ah je te comprends tout à fait.

Pour faire court, il va se faire descendre par moi de toute manière. En gros à la fin de ma présentation, j'explique que je l'ai descendu parce qu'il voulait me forcer à rejoindre son gang. Le fait qu'il frappe ma mère est une raison aussi. Je compte aussi la drogue et l'alcool. Mais le pire c'est que ma personnage va devenir exactement comme lui.

A la base, je voudrais qu'elle soit tueuse à gage. Je vois que dans le groupe que je veux rejoindre, les gens qui en font partis ne veulent pas vraiment s'affilier à un gang. Maintenant, oui ma personne sera détestée par sa mère, donc rejetée. Je pense qu'elle sera aussi mal vu par les Los Ojos, vu qu'elle a tué son père. Et aussi par la police soit dit en passant ! ^^

Est-ce que ça marche ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 16:15

Je pense que oui ça peut marcher ^^ ensuite faut voir comment c'est raconté aussi mais pour l'instant, je pense que ça va ^^

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 16:39

Alors... x)

J'ai édité l'âge en mettant 18 ans et j'ai rajouté un paragraphe à la suite de ce que j'avais écrit pour éclaircir l'histoire. ^^

Je pense que je vais pouvoir commencer la deuxième partie.
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Ornella Di Marzio »


Messages : 287

Réputation : 41


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 18:15

Bienviendue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 18:34

Hello Smile Bienvenue parmi nous, content de t'accueillir et que le forum t'ai plus!

Alors alors... Deux trois petites choses importantes en admettant que ton père ai fait partit de Los Ojos:

1) Si tu l'as tué, je pense que tu vas avoir un contrat sur les fesses parce que c'est la genre de la maison de laisser un meurtre impuni, même en famille... Ta mère peut avoir des soucis aussi.

2) Dealeuse... Pourquoi pas mais ça reste difficile dans un gang. Y a pas d'instinct de parité là-dedans... Les hommes s'occupent de la drogue, des armes... Et les femmes en général elles finissent putes ou comptables dans le meilleur des cas. Bref, on peut passer là-dessus si à la limite, Jordane a fait ses preuves et montré qu'elle avait aussi des "muscles"^^

3) Et le plus important. Euh... Ne fais pas parti de Los Ojos. Arrange pour n'y avoir jamais rien fait ni être jamais entré dedans "officiellement". Parce qu'on ne quitte pas un gang. Jamais. On y entre et on y meurt^^

Euuuuh voilà Je crois que c'est tout! Smile Bon courage pour la suite de ta fiche, hâte de lire le reste.

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 19:19

Merci beaucoup pour votre accueil et votre aide !

Alors j'ai posté la fin. Je pense qu'il y a aura peut être des choses à changer. N'hésitez pas à me le dire.

Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 19:49

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 20:04

Alors... Oui! Y a des choses à dires.

DONC... Tu as bien fait partit d'un gang et donc Los Ojos. On est d'accord là-dessus. T'as dealé et fait la soldat dans la rue pour leur compte.

Tu as tué ton père, membre du gang. Donc je reprend ce que je 'ai dis, ça va déjà te valoir un contrat sur la tête et des ennuis autour de la famille qu'il te reste... Mais plus que tout... Tu as quitté Los Ojos. Donc là le contrat tu l'auras à vie, savoir que tu seras jamais en paix

Maintenant je ne comprends et ça ne me semble pas cohérent DU TOUT sur plusieurs points. 28 ans... Pas 12 ou 13 une gamine à peine entrée, mais 28 ans passés à Los Ojos, où tu as noué des liens, appris le "Code" et les lois de ce gang et donc qu'on en sortait pas ou pas vivant et après 28 ans, toute une vie, une fois largement adulte "je l’avais décidé inconsciemment" ... Comprend pas... Il faut forcément une énorme raison ou 15 millions de petites pour se décider à quitter un gang avec tous les risques que ça comprend d'une part; et surtout changer une mentalité qui s'est forcément installée pendant ce temps comprenant la loyauté, le devoir et la fidélité aux siens dans le gang... Parce que pour en faire partie, faut que ce soit bien installé, c'est pas un job de caissière où on arrive le matin, on fait ces heures et on repart le soir quoi... Un gang c'est une "famille". Au sens propre presque.

De la même manière, dans cette "nouvelle vie"... Être amie avec des One Niners? Après avoir passés 28 ans à les hair parce que c'est les ennemis éternels eux... Ils ont dû en tuer des mexicains pendant que tu étais avec Los O, peut-être même que tu connaissais... 28 ans passés à leur faire la guerre (forcément, elle est perpétuelle depuis 20 ans entre Niners et Ojos) et en deux ans tu peux en faire des amis? Pareil pour ton activité... Comment on passe de dealer de bas étage qui planque de l'herbe dans ses chaussettes à tueuse à gage en deux ans? En ayant tuer qu'un seul homme, son père (surtout que de la façon dont tu le décris, elle le fait presque sans le faire exprès, comme un accident)... Même à l'armée, ils forment pas des experts au tir et à l'arme blanche en si peu de temps. C'est comme si le meurtre de son père avait été une révélation en fait? "Tiens, j'en ai tué un, je vais en faire mon job et pouvoir tuer n'importe qui maintenant"? C'est pas possible, surtout en un laps de temps aussi court, à moins qu'elle en soit encore à apprendre le métier, avoir un mentor... Mais déjà trouver sa voie de tueuse à gage après en avoir tuer qu'un, son père... C'est chelou.

Voilà donc faudrait édulcorer voir carrément changer tout ça pour que l'ensemble soit plus crédible.

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 20:14

Ok merci beaucoup pour la critique et pour le temps que tu as mis à tout étudier.

Maintenant c'est vrai que j'ai énormément d'idées et que j'ai bien du mal à tout écrire correctement pour que ce soit cohérent. Bon... je vais essayer de faire ça..

EDIT : je viens de me rendre compte que je n'ai même pas expliqué pourquoi elle porte pas son réel prénom. Je vais changer l'histoire parce que ça ne va pas ! x)
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Jeu 12 Mai - 23:40

Voilà pour l'histoire ! Si elle est bonne je complèterais le reste. Smile

Pas taper !!! x)
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Ven 13 Mai - 11:12

Bon, bah l'histoire me semble cette fois-ci à peu près bonne et réaliste à part quelques détails un peu exagérés comme son caractère d'experte en armes, mais sinon c'est bon. Attention toutefois à ne choisir qu'une activité. Une femme de "muscle" dans un gang, qui est armée et qui deale c'est déjà suffisamment rare, mais bon tu le justifie plus ou moins en la décrivant comme un vrai garçon manqué, mais il y a aussi des échelles dans la hiérarchie et un simple membre n'est pas forcément impliqué partout.

Voilà! Je te laisses remplir la suite! Smile

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Ven 13 Mai - 11:43

Ah merci !!! Very Happy

En fait, elle adore les batailles dans les rues, mais le trafic d'armes ne l'intéresse pas. Elle est plus trafic de drogues. Razz

Bon bah voilà, tout est terminé ! Very Happy

Je sens qu'on va bien se marrer ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Ven 13 Mai - 12:15

Le trafic d'armes est plus restreint à une "élite" fermée dans les gangs de toute façon. Well, tout me semble en ordre. Elle est donc garagiste si j'ai bien compris. Tu es donc validée Very Happy Tu peux désormais aller créer tes fiches de liens et de sujets ICI, faire tes demandes ICI et bien sûr passer faire un tour dans le flood ICI pour mieux faire connaissance si l'envie t'en dit. N'oublie pas d'aller faire recenser ton métier ICI non plus.

Au plaisir de nous croiser et de te montrer que tous les flics ne sont pas les "dindons de la farce", le C.R.A.S.H en tout cas se farcit quatre dindes comme Jordane au petit déj' avant de passer au déjeuner avec des gros morceaux^^

Bon jeu parmi nous!

Much love,

Sean

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Alejandro Estevez »


Messages : 19

Réputation : 2


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Sam 14 Mai - 12:13

Bienvenue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Sam 14 Mai - 13:34

Bienvenue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Jordane Steler    Dim 15 Mai - 15:51

Bienvenue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jordane Steler »


Messages : 56

Réputation : 13


MessageSujet: Re: Jordane Steler    Dim 15 Mai - 15:52

Merci à tous pour votre accueil ! Au plaisir de rp avec vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://interace.forumgratuit.org
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Jordane Steler    

Revenir en haut Aller en bas
 

Jordane Steler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: DIVERS-