AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Sam 23 Avr - 14:10

C'est dimanche, jour du seigneur. Et comme chaque dimanche, je me rends à l'église pour prier notre seigneur. Je suis profondément croyante et même s'il m'arrive de rater une messe ou une cérémonie ou de jurer de temps à autre, j'essaie de me montrer digne de mes croyance. Mais la principale raison de ma venue ici ne concerne pas seulement le seigneur. Je lui ferais signe d’allégeance bien entendu comme il se doit en passant devant l'autel, mais ma présence est avant tout destinée à un homme que je tiens en haute estime. Un homme un peu plus âgé que moi, je les aime assez mûrs il est vrai, mais Reggie est plus qu'un homme que je rencontre loin de mes sources et loin de mes racines. Reggie est l'homme dont je suis amoureuses depuis trop longtemps pour parler d'un amour éphémère. Et la relation qui nous lie est plus intense que n'importe quelle autre à cause même de nos racines. Lui faisant partie des "One Niners" et moi faisant partie de l'autre camps "Los Ojos".
Comment est-ce possible ? Je ne sais pas vraiment. Je l'ai rencontré un jour et sans plus y croire je l'ai côtoyé. Sans doute par goût du danger au début. Mais je me rends bien compte que c'est plus que ça, bien plus que ça.
Mon cœur palpite et s'emballe au fur et à mesure que j'avance vers l'église. Je sais que je vais le revoir. Je sais tout ce qui va se passer en moi à l'instant où il me prendra dans ses bras. Je sais combien il me sera difficile de le quitter lorsque viendra l'heure de nous séparer. Mais je n'ose encore y penser.
Il est sans doute difficile de concevoir qu'une fille de mon âge puisse être à ce point troublée et empruntée alors que se profile ce rendez-vous. Pourtant c'est bien de la sorte que cela se passe. Avec Reggie, j'ai l'impression de vivre encore des années en arrière comme au premier jour notre amour vit de cette flamme incandescente et que j'espère éternelle. Seulement nous ne pouvons vivre cela au grand jour. Il existe des tas de raisons qui feraient que cette lumière sur notre couple serait préjudiciable. Pour nous déjà, mais aussi pour tous les Niners et pour tous les Ojos de cette ville. L'équilibre est encore là, mais une une révélation de la sorte rendrait la situation sans doute plus compliquée qu'elle ne l'est déjà. Alors je vis cet amour intensément et sans arrières pensées, bien qu'elles me hantent et me hanteront à jamais.
Je longe donc l'église en faisant bien attention que personne ne me suive ni ne m'épie. Cette rencontre doit rester secrète comme toutes les suivantes que Dieu nous donnera à vivre. Arrivée à l’arrière de la chapelle, je contourne un arbre qui doit être plus que centenaire et me coule délicatement dans l'étroit réduit qui mène vers l'ancien logement du prêtre. Cet endroit est inoccupé depuis de nombreuses années, pour preuve les toiles d'araignées qui encombrent le plafond et qui croissent au fil des jours. Parfois je fais un peu de ménage, mais pas trop, je n'aimerais pas qu'on croit que l'endroit est souvent fréquenté, cela pourrait nous nuire. Mais quelques indices me laissent à penser que personne ne vient plus ici depuis des années. Au moins l'endroit est tranquille et tout à fait adapté à la situation.
Aujourd'hui, comme très souvent d'ailleurs, je suis arrivée la première. Cela me laissera un peu de temps pour finir de me préparer, de me mettre en condition et de reprendre mes esprits. Car si j'appréhende toujours ces rendez-vous, c'est aussi parce que je ne compte pas décevoir mon beau Reggie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Reggie Bell »

The General


Messages : 37

Réputation : 17


MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Ven 29 Avr - 20:38


Dimanche. Jour du seigneur mais surtout jour de paix à Inglewood comme l’assure l’accord passé entre les gangs il y a des années de cela... Pas de fusillades, pas d’attaques ni de règlements de comptes en ce jour. Une sorte d’armistice. C’est la règle. Pour Reggie, c’est surtout l’occasion de retrouver Carmen et de minimiser les risques d’être surpris et confondus ensemble. Même dans le pire des scénarios catastrophes où l’un ou l’autre des deux camps les trouveraient, personne ne viendraient les attaquer ; à fortiori parce qu’on ne sort pas son arme sur le numéro deux des Niners comme cela. Comme souvent, Carmen et lui se sont donné rendez-vous derrière l’église Strait Way par textos échangés dans la matinée. Messages évidemment soigneusement effacés par Bubba sitôt leur réception pour ne prendre aucun risque d’être découvert. Etrange comme parfois, cette relation avec la belle latina du gang rival d’Hillcrest Boulevard nécessitait plus de précautions et de discrétion que vis-à-vis à des autorités…

En se rendant à l’église, Bubba veille d’ailleurs comme toujours de près à ne pas être suivi par un quelconque véhicule derrière sa grande Lincoln Navigator noire. Il emprunte un chemin détourné, plus long, mais plus propice à repérer une éventuelle bagnole trop souvent et trop anormalement dans son rétro intérieur. Il n’a pas vraiment l’habitude de se rendre à l’église en dehors de ses rendez-vous avec Carmen. Dans son milieu, on ne se marie pas beaucoup et les fois où on y est amené, c’est bien souvent pour l’enterrement d’un frère… ou pour le sien. Bubba n’est de toute façon pas vraiment croyant et ne se fait pas un grand problème de conscience de retrouver sa petite amie illégitime dans un lieu de prière, bien qu’il sache que la religion est très présente dans la vie de la jeune femme comme dans beaucoup de sa culture mexicaine. Officiellement, il est partit pour Pelican Bay rendre visite à un lieutenant des One Niners incarcéré là-bas depuis plusieurs années maintenant. Une autre des tâches qui lui sont confiées par Trevor en son nom, histoire de rappeler aux soldats que les familles de Queen Street sont toujours là et qu’elle ne les oublient pas au fond du trou.

Enfin arrivé à l’église, Reggie gara son SUV à deux rues de la chapelle, coupa le moteur et en descendit finalement portable à la main dans une tenue qui lui était somme toute classique. Pantalon de costume beige avec un t-shirt gris, le tout à sa large taille XXL. Au bout du fil, un de ses dealers subordonnés qui lui rendait compte d’un petit problème de rupture stocks. Comme beaucoup d’appels, Bubba coupa court à la discussion qui ne dura pas plus de dix secondes et qu’il conclut par un « Pas maintenant », réplique assez habituelle et récurrente chez lui. Un bref coup d’œil sur sa montre de luxe à son poignet pour vérifier qu’il n’était pas trop en retard et que Carmen ne l’attendait pas depuis trop longtemps et son grand mètre 95 traversa la rue jusqu’à l’église où il emprunta le petit chemin habituel pour retrouver sa belle à l’arrière du bâtiment. Pas l’endroit le plus classe du coin mais plus personnel qu’un grand hôtel de luxe plus fréquenté et où Bubba devrait leur donner des noms d’emprunt.

Le petit chemin le mena après quelques mètres vers un ancien logement de prêtre où il apparu enfin et découvrit Carmen, radieuse et rayonnante comme à son habitude et dont la beauté l’éblouit machinalement d’un petit sourire en coin. La douceur personnifiée dans sa vie de gangster… Reggie avança lentement jusqu’à elle et la rejoignit sans se départir de ce fin sourire pour finir par poser ses mains sur ses hanches et soutenir son regard du haut de sa taille bien plus grande d’une tête et demie.

« Salut toi… » murmura-t-il doucement avant de lentement pencher son visage vers le sien pour venir capturer un placide baiser sur ses lèvres. Un échange empli de tendresse et de passion mêlées prolongé de longues secondes durant avant que l’homme ne le rompe doucement pour retrouver son regard. « T’as été prudente, personne ne t’as suivie ? »

Question automatique et surtout pour la forme, histoire de s’assurer qu’ils soient bien tranquilles durant les quelques heures qui leur étaient offertes. Depuis le temps, Reggie savait la jeune femme suffisamment habituée et aguerrie pour savoir ne pas se faire suivre ou en tout cas le remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Sam 30 Avr - 21:15

Lorsque l'heure approche et que je l'entends arriver, je sens mon cœur se mettre à battre fort, très fort même au point que mes oreilles l'entendent battre à tout rompre. J'essaie de me calmer bien évidemment, mais je dois bien dire que cela est impossible. Puis enfin il est là, son imposante stature s'offre à moi, beau comme un Dieu je le regarde parler sans entendre réellement ce qu'il a à me dire. Je l'écoute et je me perds dans son regard qui semble changer instantanément lorsqu'il est là. Je le sais, je le sens.

    Salut Reggie ..


Voilà tout ce que je suis capable de répondre dans un premier temps, avant d'assimiler les quelques mots qu'il a rajouté. Bien évidemment que j'ai été prudente. Si mon frère savait ce qui se trame ici, s'il venait à avoir le moindre doute sur cette liaison que nous avons Reggie et moi, il me tuerait, j'en suis certaine et il tuerait Reggie aussi. Alors bien entendu lorsqu'il me pose ce genre de question ça me met parfois en colère ou hors de moi. Parce que je suis une femme je n'aurais pas la même façon que les hommes de sentir le danger et de me sentir épiée ou sous surveillance ? C'est ridicule. Mais je suis femme et je ne lui montrerai pas cette facette de ma personnalité. Car c'est avec notre douceur et notre délicatesse que nous attirons les hommes à nous et c'est pour nous protéger qu'ils aiment être près de nous.

    Non bien sûr, j'ai fait très attention comme toujours, je sais très bien ce que nous risquons à ce petit jeu.


Un jeu. Enfin, ce n'en est pas réellement un au sens propre du terme. L'amour que je lui porte est grand, immense et intense. je ne joue pas avec lui ni avec ses sentiments, et je pense qu'il le sait. Mais comme j'ai peur qu'il prenne mal ce que je viens de dire, je me jette dans ses bras, l'enlaçant au niveau de la taille et posant ma tête sur son torse puissant. Mes bras peinent à faire le tour de sa poitrine musclée et lorsque je lève le regard vers lui je lui sourit avec un regard passionné, relevant ma tête vers lui et prenant appuis sur la pointe de mes pieds, je tente de me hisser à la hauteur d'un baiser qu'il voudra bien m'offrir, ne serait-ce que pour me dire bonjour d'une façon plus convenable.
Reggie, j'aimerai en faire mon époux un jour mais comment est-ce que cela pourrait être possible ? A Inglewood même, je n'imagine même pas que la possibilité se fasse à moins qu'un troisième gang vienne à faire main basse sur la quartier et à éliminer nos deux ethnies ou tout du moins la partie belliqueuse. Mais cette utopie ne parvient pas à trouver valeur à mes yeux.

    Tu m'as manqué.


Lui dis-je alors avec un regard perdu dans ses yeux afin de cesser de penser à ces multiples bâtons qui se mettent dans nos roues et qui nous pourrissent la vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Reggie Bell »

The General


Messages : 37

Réputation : 17


MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Lun 2 Mai - 12:45

Il n’y avait pas plus loyal et plus dévoué à son gang que Reggie. C’était un homme de devoir qui avait grimpé les échelons de la hiérarchie niners au prix de la transpiration et du sang et qui s’était sacrifié depuis son plus jeune âge pour la cause de l’organisation criminelle. Un homme de confiance qui aimait les siens avec sincérité, et détestait ses ennemis avec ardeur. Bubba était donc le dernier que l’on pouvait soupçonner d’une telle relation avec une femme de Los Ojos, et pourtant cela faisait déjà plusieurs années qu’elle durait… Il pouvait imaginer ce qui arriverait du côté de Trevor et de Queen Street si cela se savait, et cela ne l’inquiétait à vrai dire pas plus que ça. Les enjeux étaient bien plus importants du côté de Carmen et notamment vis à vis de son frère, membre actif du gang mexicain. De façon détournée, Reggie évitait d’ailleurs souvent d’organiser ou d’implanter des affrontements dangereux vers la boutique de la jeune femme bien évidemment, mais aussi du garage de son frère, les protégeant dans une certaine mesure pour protéger son couple.

Discrètement de son côté et sans que cela ne se voit, il faisait beaucoup pour Carmen en attendant de la retrouver comme aujourd’hui et de lui apporter cette fois de manière bien visible autre chose par sa présence d’homme. Lorsqu’ils étaient ensemble, les choses étaient différentes et ils s’efforçaient de faire disparaitre tous les doutes, les problèmes et autres barrières qui se mettaient entre eux. Comme il en était déjà plus ou moins sûr au fond de lui, elle avait fait attention à ne pas être suivie et ils pouvaient désormais se concentrer sur eux sans penser à tous ces risques qui entouraient leur relation. Après un tendre baiser de retrouvailles échangé, Reggie se redressa quelque peu pour ancrer un regard du même acabit au sien avant que Carmen ne lui glisse qu’il lui avait manqué. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres avant qu’il ne détache ses mains des hanches de la jeune femme pour venir les poser autour de son visage puis il déposa un long baiser sur front.

« Tu m’as manquée aussi bébé… » murmura-t-il avant de prendre l’une de ses mains dans la sienne pour l’attirer avec lui vers une chaise de l’ancien logement « Hey viens voir par là, j’ai quelque chose pour toi… » reprit-il en s’asseyant dessus, entraînant Carmen à venir s’installer sur ses genoux.

Quelque chose oui. Quelque chose qui lui avait coûté la modique somme de 8000 dollars, bien que pour lui, cela ne représentait pas tant que ça. Reggie avait fait faire un collier avec un pendentif en cœur, le tout en or. Un bijou somme toute classique en apparence pour qu’il n’attire aucune curiosité au quotidien des personnes que Carmen pouvait bien fréquenter et notamment son frère mais avec une particularité qui avait fait son prix. En effet, le pendentif de cœur s’ouvrait en deux parties creuses à l’intérieur desquelles on pouvait lire les premières lettres de leurs prénoms, C et R dessinées avec de fins diamants quatre carats. La jeune femme sur ses genoux, Bubba fit mine de palper les poches de son pantalon en soupirant d’un air faussement contrarié comme s’il ne trouvait pas ce fameux « quelque chose » puis reporta son regard sur le sien pour commencer à organiser sa petite mise en scène.

« Raaah je le trouve pas, j’espère que je l’ai pas oublié… » glissa-t-il en soupirant avant de froncer légèrement les sourcils comme intrigué par un détail sur le visage de sa petite amie. « Attends une minute, t’as quoi derrière l’oreille? » reprit Reggie en portant lentement l’une de ses mains derrière l’une d’elle pour l’effleurer du bout des doigts.

Le coup de l’oreille. Tour de magie ultra-connu et basique à priori. Reggie avait quelques dons cachés en la matière, vestiges de son enfance où gamin, il organisait des jeux sauvages sur le trottoir avec les passants en cachant une balle sous trois gobelets pour se faire quelques dollars. L’homme retira sa main fermée de derrière son oreille et l’ouvrit ensuite lentement paume vers le ciel pour laisser apparaitre… Rien. « Raaah nan, y a rien ici… Attends, attends… » reprit-il avec un petit sourire amusé et complice, passant ensuite ses bras autour de Carmen pour entourer sa taille et joindre ses deux mains devant eux comme une prière, les secouant ensuite lentement en retournant chacune d’elles successivement sans les détacher. Enfin, il arrêta et retira lentement l’une de ses mains du dessus de la paume ouverte de l’autre pour laisser paraitre le fameux collier en or avec le cœur en pendentif. Il l’attrapa du bout des doigts à l’intérieur de sa paume pour le tirer doucement et le suspendre en évidence devant elle.

« Mais la vraie magie, ce n’est pas ça… » murmura-t-il doucement en observant les éventuelles réactions lisibles sur le visage de sa belle face au collier suspendu devant ses yeux. Reggie usa de son main pour déclencher le petit crochet bien dissimulé à la base du cœur en pendentif pour l’ouvrir en ses deux parties et dévoiler ainsi les lettres de diamants à l’intérieur de chacune d’elles. « C’est ça la magie… » reprit-il dans un même murmure les sourcils haussés et les paupières légèrement plissées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Sam 14 Mai - 16:45

Sur ses genoux, je le regarde faire. Il m'a toujours épaté par son côté enfantin et ses manières bien à lui. je suis certaine qu'il n'est pas comme ça du tout autrement qu'avec moi. Je ne connais peut-être qu'une des facette de son personnage. Mais j'espère bien ne jamais avoir à faire à la facette du numéro deux des one niners. Il me sort alors le coup du magicien. Un spectacle charmant auquel je ris malgré moi. La situation a beau être tendue entre nous car nos visites doivent rester secrètes il est toujours agréable de pouvoir décompresser un peu et c'est exactement ce que me propose Reggie à chaque fois que je suis avec lui.
Il termine alors son numéro et je ne sais pas ce que je vais trouver entre ses mains. Sûrement une surprise dont il n'a pas voulu me parler. Mais lorsqu’enfin je le vois :

    Ooooohhh !

lui fais-je avec un grand sourire et les yeux pétillants de bonheur. Je regarde ce pendentif délicat. Il brille d'un éclat particulièrement intéressant. Il se reflète sur les rebords arrondis du cœur la lumière de cette petite pièce désaffectée .. mais plus encore il s'y reflète l'amour que nous nous portons mutuellement.
Seulement, je ne suis pas au bout de mes surprises lorsque Reggie ouvre le mécanisme qui permet d'ouvrir une partie du pendentif. Loin de croire qu'il s'agissait d'une simple pièce de bijouterie à base d'alliage, je pensais avoir en face de moi une pièce d'argenterie véritable. Mais me voilà avec un pendentif qui recèle en lui une fortune en diamant. Je ne sais que dire, mes lèvres s’ouvrent et se ferment sans pouvoir prononcer un mot. Les idées s'entrechoquent dans mon esprit qui ne sait comment réagir. Heureuse de voir que Reggie peut penser m'offrir ce genre d'objet si précieux soit-il, je me retiens de lui affirmer que rien ne me fait plus plaisir. Un tel objet sur moi attirera nécessairement des convoitises ou des questions. Et si Miguel vient à en apprendre l'existence je suis bonne pour passer les pires heures de ma vie.
De questions en questions, de suspicions en suspicions, il trouvera nécessairement la vérité et à partir de ce moment là, je sais que mes jours à Inglewood seront comptés.

    Reggie .. C'est vraiment magnifique .. Mais ..

Je lève mes yeux vers lui? Je ne veux pas lui faire de peine ni le mettre mal à l'aise par rapport à ce que ça a du lui coûter. Pas en argent car pour ça je lui fais confiance, il sait bien où en trouver. Mais d'un point de vue de l'achat. Car personne ne peut vendre ce genre de bijou à un prix exorbitant sans demander quelques garanties à l'acheteur.
C'est avec culpabilité que je lui signifie mes craintes :

    C'est un très lourd cadeau à porter ? J'ai peur qu'il tombe entre de mauvaises mains et ne découle sur de graves ennuis pour nous.

Je suis sincère lorsque je dis ça et si je ne me retenais pas, j'en viendrais presque à pleurer. Il n'en faudrait pas beaucoup pour que justement cette émotion qui me transporte devienne trop forte pour moi. Afin de ne pas laisser à Reggie le loisir d'observer mes propres interrogations, je le serre tout contre moi. Étant sur ses genoux, je sens son front se coller sous mon menton, son haleine chaude et divinement parfumée retomber sur ma poitrine qui se soulève de bonheur et de passion dans un rythme de plus en plus soutenu et saccadé.

    J'ai peur Reggie .. Je t'aime et j'ai peur ..


Mais peut-il comprendre mes peurs qui sont à n'en pas douter à la mesure de mon amour pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Reggie Bell »

The General


Messages : 37

Réputation : 17


MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Mer 18 Mai - 17:56

Peu avare en cadeaux, ou en tout cas pas pour des raisons financières puisque Reggie menait un train de vie plus que confortable avec l’empire d’argent sale des One Niners, l’idée de cette chaine au pendentif dissimulant mille diamants avait plu au gangster qui espérait bien lui faire plaisir en lui offrant quelque chose représentant au mieux la valeur qu’elle avait à ses yeux. La jeune femme sembla d’abord conquise et heureuse en découvrant le bijou après son petit tour de magie avant de refreiner sensiblement son enthousiasme, refroidit et gelé par quelque chose de sous-entendu mais pourtant bien compris par l’homme. L’ouverture de ce pendentif était assez difficile et délicate à trouver, laissant une certaine assurance quant à la révélation de ce qu’il contenait. Il faudrait vraiment s’y attarder et la chercher de longs instants, ce qui était à priori peu probable étant donné que Reggie ne voyait pas qui pouvait trafiquer et fouiller ses bijoux avec autant de minutie...

Mais il est vrai que même s’il y avait une chance – ou malchance – sur un million pour que quelqu’un d’autre qu’elle n’arrive à l’ouvrir… C’était sans doute une de trop. Elle aurait pu faire ce qu’elle voulait de cette chaine, la revendre pour s’attacher un million de pots de fleurs, mais après tout si elle n’en voulait pas, autant ne pas la laisser à un receleur crapuleux. Reggie ne s’offusqua donc pas de sa réaction et oublia l’idée de lui attacher autour du cou, le visage neutre et imperturbable, il la fit lentement redescendre pour en faire un petit tas d’or dans le creux de la paume de sa main qu’il referma ensuite pour la plonger dans sa poche et la ranger. « Je comprends… C’est pas grave, ce n’est qu’une chaine. » glissa-t-il une fois le bijou rangé avant que Carmen ne le serre contre elle et ne lui confie sa peur. Le regard vide et pensif perdu devant lui, il lui rendit tout de même son étreinte et enveloppa ses robustes bras autour de son corps. « Je sais… » se contenta-t-il de répondre à ses deux sentiment d’amour et de crainte qui se mêlaient entre eux.

Bubba finit par la détacher légèrement de lui pour retrouver son regard et y ancrer le sien. « Tu sais que tu n’as rien à craindre avec moi… Hm ? Je veille sur toi, OK ? » De près ou de loin. Avec sa position de numéro deux du gang contrôlant le plus de zones de la ville, Reggie pouvait lui assurer une certaine protection et s’assurer pour qu’elle ne soit jamais mêlées à la guerre des gangs. Evidemment, il ne pouvait être tout le temps avec elle mais pouvait paradoxalement compter sur ses ennemis, son frère notamment, membre de Los Ojos pour la protéger et s’assurer qu’elle ne soit pas exposée. Quoi qu’il en soit, de façon détournée et invisible, Carmen n’avait rien à craindre de personne et était bien la seule personne résidant sur Hillcrest Boulevard ou sur Queen Street à pouvoir le prétendre, bien sûr de manière officieuse. Cela durerait tant que leur histoire tiendrait, et sans doute même bien après au nom de ce lien maudit par les deux plus grandes puissances criminelles d’Inglewood.

Il l’espérait rassurée… Il l’espérait assurée. Assurée de sa fiabilité et sa sincérité et ne voulait pas qu’elle tremble. Reggie ne le tolèrerait pas. Pas même dans les circonstances complexes de leur relation. Trop fier, trop vrai et… Trop attaché à elle sans doute. Malgré lui et malgré sa loyauté, sa dévotion à la famille dont il était l’un des chefs sensé se montrer fort et exemplaire. Le seul moyen d’empêcher cela serait de le tuer ou de l’envoyer derrière les barreaux. Et encore, Bubba prévoyait toujours une solution de rechange et un plan secondaire. D’ailleurs, l’homme s’était déjà préparer à affronter une vérité mise à nue dans son clan et même dans celui des mexicains. Il ferait tout pour la préserver et la protéger, dans le secret comme dans le pire à imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Sam 28 Mai - 14:33

Reggie range alors ce somptueux cadeau dans la poche de sa veste. A la mine qu'il affiche, je sais que je l'ai offensé. Bien entendu je trouve cet ouvrage merveilleux et le simple fait qu'il ait pensé à me l'offrir me montre combien il tient à moi. Mais je ne peux résolument pas accepter. Ce n'est qu'une chaîne comme il dit, mais quelle que soit sa valeur elle est un symbole de notre amour que je ne vois pas voir divulguer où que ce soit d'autre que dans mon cœur et dans le sien.
Je me serre alors tout contre lui. Son ton dur exprime à la fois cette assurance qui émane de lui, de sa position influente au sein des niners et si j'entends ses mots rassurants, j'ai tout de même du mal à les croire. Il ne faudrait pas grand chose, un rien du tout, une défaillance dans l'organisation de nos clans, pour que tout parte dans tous les sens et que cet amour que nous nous portons se transforme en une effusion de sang entre nos clans respectifs. Effusion dont je n'ai pas envie, préférant de loin la quiétude qui peut-être la mienne à l'heure actuelle.
Mon étreinte autour de lui s'intensifie alors et je lui chuchote doucement à l'oreille des mots que j'ai peine à croire en partie.

    Je te crois Reggie .. J'ai confiance en toi et je sais qu'il ne nous arriveras rien !

Mais que peut-il en être réellement. Est-il si influent que ça au point de pouvoir contrôler sans craindre quoi que ce soit la troupe entière des niners ? Sans doute oui, mais il me restera toujours une part d'incertitude que tout son amour ne pourra jamais combler réellement. Puis de mon côté, il reste aussi à convaincre mon frère et ma sœur. Ces deux-là seraient on ne peut plus enragés s'ils venaient à découvrir ce secret et ne me le pardonneraient jamais. C'est aussi de ce côté là que me provient ma principale peur.
Mais je n'ai pas envie que notre rencontre se poursuive dans ces conditions tout à fait alarmantes. Déjà que je n'ai pas souvent l'occasion de le voir, de le sentir dans mes bras et de l'embrasser, je ne vais pas en plus m'apitoyer sur mon sort de cette façon là.

    Bref .. N'en parlons plus ..

Je le regarde dans les yeux, les miens sont emplis d'amour et je tente de poser sur mon visage un sourire rassurant et charmeur. Dans ces conditions, ce n'est jamais facile, mais les yeux de Reggie m'y invitent assez facilement je dois dire. Je préfère parler d'autre chose, autre chose qui pourrait m'ôter ces idées parfois sombres.
Je dépose à nouveau un tendre baiser sur ses lèvres charnues et tente de relancer la conversation, même si j'aimerai bien qu'elle ne s'éternise pas .. en fait, je sens des envies tout à fait excitantes monter en moi au fur et à mesure que je le regarde. Ses airs de chef qui sait exactement ce qu'il fait me font toujours cet effet là.

    Qu'as-tu tant fait loin de moi pendant toute cette semaine ?

J'espère qu'il s'est bien tenu même si j'ai peu de doutes sur sa fidélité. Mais son petit air dragueur peut tout à fait rendre ces minettes à la peau sombre prête à tout pour se l'accaparer. Surtout qu'il est de notoriété qu'il est célibataire. Et un célibataire avec une position aussi influente que lui, ça doit forcément attirer le regard et les convoitises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Reggie Bell »

The General


Messages : 37

Réputation : 17


MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   Lun 30 Mai - 10:47

Il valait mieux qu’ils se fassent confiance oui… Déjà en ce qui concernait leur couple mais également pour le secret qu’ils partageaient du fait de celui-ci et qui les mettait en danger dans leurs camps respectifs. Car s’ils étaient liés par une certaine attache, ils l’étaient également par cette ombre maudite. Si Reggie n’était pas sûr à 100% de son silence et sa sûreté, leur histoire n’aurait jamais fonctionnée. Ils prenaient beaucoup de précautions et pouvaient compter l’un sur l’autre mais parfois, cela ne suffisait pas toujours, l’homme en savait quelque chose… Avec toutes ces difficultés et tous ces obstacles entre eux, ils se focalisaient surtout sur l’essentiel et c’est ce rendait tout, chaque instant, meilleur. Leurs disputes étaient rares comparées à d’autres couples bien tranquilles car Reggie comme elle savait qu’il n’y avait pas de temps à perdre avec des choses futiles et somme toute éphémères ; celui de leurs moments ensemble étant déjà rare et donc… Précieux. L’histoire de ce bijou comme tout ce qui était matériel n’était donc pas importante.

Pas pour un homme avec son aisance financière et son train de vie en tout cas. Surtout qu’il ne dépensait pas beaucoup pour Carmen puisqu’ils ne pouvaient pas sortir ou s’offrir des excursions ensemble trop longues par exemple…. Quoi qu’il en soit et avec cette optique, il valait mieux ne plus en parler en effet et se reconcentrer sur des choses plus agréables et donc sur eux-mêmes. La tête légèrement relevée vers son visage, neutre et imperturbable en apparence, son expression changea naturellement lorsque ses paupières se fermèrent doucement pour faire répondre ses lèvres aux siennes dans le doux baiser qu’elle vint déposer dessus. Elle était douce… Elle était belle… Elle était sensuelle… Tout ce que Reggie aimait en tant qu’homme. Chaque détail de son visage et de son corps lui plaisait. Ses fines pommettes et ses lèvres qu’il ne se lassait pas de regarder… Ses jambes et ses cuisses installées sur lui et sur lesquelles sa main ne cessait de glisser inlassablement de haut en bas en douces caresses du bout des doigts.

Sa voix cristalline, même lorsqu’elle posait ce genre de questions délicates, lui était agréable. Délicate dans le sens où Reggie avait toujours refusé de lui parler de ses activités, dont elle avait de toute façon pertinemment conscience sans qu’il ait à lui cacher quoi que ce soit. Il n’allait pas lui répondre qu’il avait descendu quatre russes sur un trottoir il y a deux nuits ni combien de fric avait rapporté le trafic de crack qu’il écoulait dans la rue pour profiter de la misère humaine… Non, Carmen savait tout ça et il n’y avait pas besoin de l’inclure à leur relation déjà assez compliquée comme ça.

« Business… » lui répondit-il simplement, sans s’étaler. Comme d’habitude en somme. L’homme arqua les sourcils et passa brièvement sa main sur son bouc autour de ses lèvres le temps de trouver de quoi lui dire en plus, tout en ne gardant bien sûr que la partie la plus éclairée et la plus noble de ses activités avant de soupirer. « Euuhm… Les chantiers sur Queen Street prennent du retard. Je me suis un peu fâché avec l’entreprise de travaux cette semaine et je leur ai mis un coup de pression pour qu’ils s’activent parce qu’à ce train là, on ne pourra reloger personne avant l’hiver… » reprit finalement Reggie. La construction de ces logements sociaux destinés aux habitants les plus défavorisés du quartier lui prenaient en effet pas mal de temps, d’énergie et d’argent également… Cela pouvait paraitre très généreux voir humanitaire dans le genre, et ça l’était également mais ces affaires immobilières étaient aussi et surtout destinées à blanchir l’argent de la drogue du gang.

« Et toi, t’as fais quoi ? T’as été sage, hmm ? » lui demanda-t-il ensuite en reportant son regard sur elle, portant l’une de ses mains à son visage pour dégager quelques mèches de ses cheveux en travers de son visage. Il se doutait bien qu’elle n’avait rien fait de très méchant en tant que fleuriste et insinuait surtout de cela en tant que femme.
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les voies du seigneur sont impénétrables [Reggie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: RP's-