AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Hello, you... [Jimmy/Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Mer 20 Avr - 17:19

[J'ouvre ici mais si ça te convient pas, on peut changer hein !]








Quand on habite un quartier pas génial, dans un appartement pas génial et bien on préfère sortir un peu le soir. Ca détend, ça permet de voir du monde, de jouer le masque de cire chaude avant de rentrer pour l'enlever et devenir la mère et soeur d'une adolescente qui a décidé de faire sa crise en retard. Et rien que pour ça, Gaby avait besoin de prendre du courage dans son bar préféré avec une bonne bière fraîche. Sa petite bande de copains - pas de vrais amis - à portée, elle regardait aux alentours. Vêtue d'un jean déchiré et délavé (et pas vendu comme tel), d'une paire de bottes à gros talons et d'un débardeur toujours aussi moulant, elle riait à une blague qui n'était sûrement pas très drôle. D'ailleurs, elle ne riait pas à gorge déployée, son bras sur le dossier de sa chaise, peu élégante, tel un placenta posé là (>.< Liliiiiiiiiiiiiiii)

En d'autres termes, elle passait un moment "agréable" avec des gens "agréables" en sortant d'une journée de travail "agréable". Le but était de retarder l'heure où elle devrait rentrer chez elle. Mais en tournant la tête, elle vit un jeune homme entrer qu'elle ne connaissait que trop bien. Elle le voyait souvent traîner dans son entourage et ça l'agaçait. Elle perdit légèrement son sourire peu à peu mais sans prendre son regard de prédatrice. Elle le suivit alors des yeux se diriger vers le comptoir. Et que faisait-il là ? Sa maman ne lui avait-elle pas interdit de traîner dans les rues le soir ? Hop hop hop, directement à la maison après la fin des cours, jeune homme.

Elle leva sa jambe à grosses graules pour la retirer de la table sur laquelle elle l'avait posée puis son pied vint claquer le sol lourdement.

_ Regardez qui est là...

Ses "amis" se retournèrent pour regarder dans la même direction qu'elle avant de rire.

_ Ce gringalet, là ?

_ Ce gringalet, là, comme tu dis, il est à moi.


Elle se leva sous les rires de ses "copains" et reposa son verre de bière à moitié entamée pour se diriger vers le bar dont elle connaît l'homme qui le tenait : Marco. Du moins, il avait l'habitude de la voir là. Lentement, elle vint se poser à côté de Jimmy qui ne l'avait pas encore vue et elle croisa les bras sur le comptoir dans un sourire alors qu'elle défaisait ses cheveux pour les laisser rebondir en boucles sur son épaule. Ce n'était pas un réel sourire, c'était... Un rictus félin et quand Gaby portait se sourire, ce n'était jamais très bon. Appuyée comme telle, elle laissa ses reins se cambrer en arrière en portant sa tempe dans une main pour détailler le jeune homme de haut en bas, un sourcil haut. Il ne tarderait pas à la remarquer, c'était certain et elle avait hâte de voir son visage lorsque ce serait le cas et qu'il porterait ses yeux dans sa poitrine plongeante que sa position accentuait volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Mer 20 Avr - 20:49

Jimmy a peu de temps libre, mais c’est parce qu’il a tendance à gruger ses heures hors du bureau à faire des heures supplémentaires impayées sans le dire à personne. Il n’aime pas la sensation de paresser et de perdre un temps précieux, ne trouvant aucune satisfaction chez lui où à l'extérieur alors souvent il ne lui reste que le boulot. Des fois c’est juste parce qu’une idée lui trotte dans en tête depuis un moment et donc que la seule façon de sortir ce petit vers qui rongent ses pensées et de faire ce qu’il demande. Des fois c’est assez intéressant pour qu’il apprécie et si ce n’est qu’une perte de temps, Jimmy peut assez rapidement retourner au bercail et sentir qu’il n’a pas fait une erreur trop dramatique.

Aujourd’hui le plan est plutôt simple. Il avait suggéré à DL de regarder les commerces fréquenter par les membres du C.R.A.S.H., pour voir s’il y recevait des pots de vins ou s’il y avait extorsion. Jusqu’ici ses visites discrètes avaient mené à nada et il ne pensait pas que ce bar lui donnerait plus. Il était quand même sur sa liste et donc méritait quand même une petite discussion avec le propriétaire, on ne sait jamais. L’établissement semblait être du genre fonctionnel, pas un grand lieu criminel ou de la classe supérieure, mais juste un bar comme il en a des centaines dans cette ville.

Bien sûr dans sa vision du monde, le C.R.A.S.H ne peut utiliser que cet établissement que pour le profit qui peut en être retiré et non pas pour des raisons plus récréatives. Probablement une conséquence de la recherche incessante à leur sujet, mais aussi de son incapacité à boire la moindre goûte. Il pensait peu probable de les trouver ici en dehors des heures de bureau.

Il a tourné son regard une seconde et là tout de suite repéré et son regard s’est figé, comme le reste de son corps. Tout espoir de discrétion s’est volatilisé. Jimmy est plus que surpris de voir Gaby sur ses lieux à cette heure surtout de s'afficher comme ça devant lui.

Jimmy est évidemment désarmé (sur le plan figuratif bien entendu) en ce moment. Jimmy se demanda si elle avait prévu le coup. Il est plus probable que non, mais c’est aussi inquiétant comme au plan direct qu’indirect. Jimmy se dit qu’il n’a qu’à rester calme. Il a pu survivre à une rencontre avec Sean Mourning sans trop de problèmes, il peut bien survivre à la petite dernière.

Il doit reconnaître qu’elle sait mettre ses atouts en valeurs au point, ou il ne ferait que mentir s’il déniait le moindre titillent. Jimmy sent que son cerveau lui balance rapidement une douche d’eau froide pour qu’il se calme et pour qu’il se rappelle que d’habitude il la perçoit avec méfiance et peu d’intérêt. S’il ne réussit pas à résister aux jolies dames, il est mieux de demander son transfert rapidement.

C’était quand même leur première rencontre en chair et en os et de la savoir si directe dans son approche était intrigant. Première directive pour la conversation future, savoir tenir sa langue serait assez important. Elle va probablement se douter de quelque chose, mais il sent qu’il peut la mettre en déroute au sujet de ses intentions.

"Contente de me voir? Je doute fort que vous approchiez les membres de votre unité avec un tel sourire. Habituellement les autres réagissent plutôt différemment à ma présence"

Le jeune homme essaie de montrer qu’elle a totalement failli à l’émoustiller dans son ton de voix, même si ce n’est pas exactement le cas. Jimmy se rassure en se disant que ça passera bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Mer 20 Avr - 21:43

Elle lui sourit d'autant plus avant de se redresser, accoudée au comptoir, les bras croisés et son menton touchant son épaule. Elle baissa les yeux pour l'étudier, le petit gringalet. Il avait quand même de quoi être bien mignon. Pas trop mal fourni, de jolies lèvres, des petites boucles blondes irrésistibles, elle avait envie d'y glisser ses doigts et de lui chanter une berceuse pour l'endormir.

_ Je n'approche que les beaux mecs avec un sourire.

Gaby avait un air de prédatrice, comme si elle allait le dévorer dans la seconde. Elle se creusa une dent de sa langue en réfléchissant, les lèvres tordues avant de reprendre, la tête penchée.

_ Et comment ils réagissent... Les autres ?

Elle haussa un sourcil en se tourne vers lui, un bras restant sur le comptoir, son autre main s'appuyant au tabouret dans son dos, ce qui mettait sa poitrine d'autant plus en valeur.

_ Je ne suis pas les autres, tu le sais ça ? C'est quoi déjà, ton nom... Jerry ? James ? Curtis ? Lee ? Nathan... Tu as un visage à t'appeler Nathan. Petit, fin, jeune, appréciable... Innocent... Comme une peluche. Je parie que tu aimes les peluches.

Marco lui servit une bouteille de bière alors qu'elle avait fait un signe de l'index et elle porta le goulot à ses lèvres en étudiant le jeune premier. Elle pinça ces dernières et haussa un sourcil, les yeux bas sur la tenue de Jimmy ainsi que la moindre partie de son corps qu'elle pouvait voir.

_ Tu es bien jeune pour occuper un poste pareil. Qu'est-ce qui t'a conduit là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Jeu 21 Avr - 1:40

"Merci du compliment, disons tout simplement que leur réponse tend à être un peu plus négative à ma venue. Il est bon de savoir qu’au moins une personne dans le C.R.A.S.H peut tolérer la présence d’une personne des affaires internes dans son champ de vision… ou sinon je ne suis tout simplement pas leur genre."

En bon gentleman, Jimmy sait ne pas trop fixer la poitrine d’une dame quand elle vous adresse la parole. Il ne peut pas dire qui ne l’a pas remarqué ou même regarder une petite seconde (surtout quand elle a mis l’emphase sur celle-ci), mais la fixer trop longtemps pour que ce soit notable, jamais. Il essaie autant que possible de se retenir de ses réflexes d'habitudes qui son de rougir au moindre compliment qui lui est vient de quelqu'un du sexe féminin. La réaction est diminuer, mais il recale la tête un moment avec un léger changement de teint qui prend un moment à contrôler.

" Et mon nom est Jimmy…Jimmy Cutler, essayez de vous en souvenir, Gabriella Perez."

Il sonne un peu comme s’il était entre le sarcasme et la blague légère.La raison pour quoi il ne faisait guère confiance à Gabriella, elle venait tout juste de l’énoncer en se référant à lui. Jimmy pensait qu’il était probable que ce cher Sean avait dû mettre les bouchés double pour convaincre la recrue des biens faits du C.R.A.S.H. et donc pensait qu’en cas de poussé des affaires internes elle lui serait fidèle. Peut-être que ce soir il découvrirait des raisons de confirmer ou d’infirmer sa supposition, mais il allait lui donner chance. Toutefois, sa confiance, lui fait davantage pensé qu’elle du côté de Mourning plutôt que d’avoir des doutes qui l’amène à considérer se rallier du bord des affaires internes. Sa capacité à l'autocritique l'amène à penser qu'il est simplement jaloux qu'une recrue semble heureuse contrairement à lui.

"Qu’est-ce qui vous différencie des autres? Sinon vous complimentez bien mieux. Sauf au sujet des peluches, là vous êtes totalement dans l’erreur, mais bon je vous pardonne. Je doute fort que vous soyez ici pour le travail à cette heure, je me trompe?"

Il commanda la même chose, il ferait comme avec Ornella et n’allait pas consommer avec enthousiasme. Il pouvait quand même se douter qu’elle était loin d’être dans un état mental parfaitement sobre, alors autant garder cette avance sur elle.

" J’ai travaillé fort. Puis-je vous retourner la question? Nous sommes quand même tous les deux de nouvelle arrivée à notre poste. "

Jimmy ne sentait pas vraiment une fraternité avec elle malgré la remarque. Il sent que c’est un peu de la mauvaise foi de sa part. Considérant que jusqu’ici elle n'a rien fait de mal sauf perturber ses plans. Jimmy jugea que de se montrer intéressé à elle à un niveau personnel était probablement la meilleure tactique pour éviter les ennuis sur ce qu'il était venu faire ici. Quoiqu’il sente qu’à tout moment elle va le traîner derrière le bar pour recevoir deux douzaines de coups de battes de baseball de la part de ses collègues de travail.



Dernière édition par Jimmy Cutler le Jeu 21 Avr - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Jeu 21 Avr - 5:04

["Il commanda la même chose, il ferait comme avec Ornella et n’allait pas consommer avec enthousiasme. Il pouvait quand même se douter qu’elle était loin d’être" ... ?
lol, d'être quoi ?]

Le petit chiot mordait, à sa manière. Malheureusement pour lui, elle adorait ça et son sourire ne fit que grandir alors qu'elle l'étudiait. Elle le dévorait du regard oui mais pas telle une prédatrice ou peu importe quel animal pouvait-on lui associer. Non, juste... Cet échange lui plaisait. Il était vrai qu'elle avait été malpolie de ne pas connaître son nom bien que son prénom ne lui était pas inconnu et qu'elle avait surtout cherché à l'embêter. Sean parlait suffisamment des "fouines" pour ne pas oublier le prénom de ces deux-là qui l'agaçaient plus que n'importe qui au travail. Surtout la grande, la poupée Barbie avec son badge autour du cou. Aucune idée de pourquoi mais elle ne l'aimait vraiment pas. Alors que Jimmy...

Elle leva une main en regardant son épaule pour lui enlever une petite poussière fictive qui traînait là.

_ Je ne me diffère pas des autres tel que tu l'entends, le bleu.

Elle releva les yeux sur lui, toujours avec cet air de mordre sans y toucher.

_ Mais je ne suis pas les autres et chacun a sa personnalité propre. J'ai la mienne, tu as la tienne.

Mais à sa question, elle ne put résister. Il lui tendait de telles perches qu'elle aurait trouvé ça fort impoli de ne pas lui répondre. Elle se rapprocha de lui jusqu'à lever ses yeux dans les siens, accoudée au bar et son nez manqua de frôler le menton du jeune homme. C'était un gentleman. Un vrai. Il n'était pas seulement jeune, il était aussi bien élevé et elle en était jalouse. Elle ne se jugeait pas spécialement mal élevée, juste... Qu'elle aurait aimé avoir la force d'être quelqu'un de ce genre-là. Propre, décent... Mais il fallait bien que certains fassent le sale boulot pour que d'autres, comme Jimmy, puissent connaître leur temps de gloire à coincer les "méchants".

A sa question sous entendue "qu'est-ce que tu fais là ?", elle le dévora des yeux. Pourquoi était-elle ici ? Pour le travail ? Pour une vie sociale ? Pour boire, comme sa mère ? Pourquoi ?

_ Et toi, Jimmy ... ?

Elle pencha la tête et attarda quelques secondes son regard sur ses lèvres avant de les remonter. Il ne pouvait pas lui retourner la question et de toute façon, elle n'en dit rien. Ca ne le regardait pas, comment elle avait atterri au CRASH et encore moins dans quelles conditions. Mais Jimmy lui offrait une occasion de jeu toute particulière qu'elle appréciait beaucoup. Il répondait avec une telle facilité qu'elle ne savait si elle devait se retenir ou bien pousser à l'extrême. Cependant, le fait de s'être comparé à elle dans le travail lui fit perdre assez de sourire pour que son visage récupère quelque chose de plus dur à déchiffrer, de moins aimable, peut-être. Ils n'avaient rien en commun et ça elle s'évertuait à lui faire comprendre.

[Mais je l'aime ce petit Jimbo, moi !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Jeu 21 Avr - 21:31

(Merci de me l'avoir dit, j'ai compléter la phrase)

Bien qu’insatisfait par sa réponse, il savait qu’il devait quand même qu’il n’eût pas à être surpris qu’elle ne trouve rien de mieux à faire que de lui retourner la question. Même si cela avait été une conversation plus intentionnellement proche du flirt, ses réponses auraient été parfaitement valides. Jimmy se dit qu’il n’a pas de raison de changer agressivement le ton de la conversation vers quelques choses se rapprochant davantage de la confrontation. Peut-être réussirait-il au moins à être apprécié d’une façon par elle. Il réfléchit à une façon de tourner une réponse pour ne pas se compromettre et d’être intéressant en même temps.

Il sentait sa tendance à la critiquer lui dire que c’était bien vrai, elle était plutôt proche du C.R.A.SH avec cette façon d’agir moins que professionnel et trop relaxer qui peut sembler si plaisante, mais qui utilement amène plus souvent qu’autre chose à des bavures. Une autre part de lui disait d’oublier ce commentaire considérant les circonstances de leur rencontre.


[color=orange" J’avais une théorie. Je pourrais peut-être avoir un verre décent ainsi que faire des rencontres intéressantes en ces lieux. Jusqu’ici je dois dire qu’une partie de ma théorie est vraie."[/color]

Il prit une gorgée de sa bière. Son visage épousant une expression des plus grotesques pendant une seconde. On aurait pu croire qu’il allait recracher le contenu directement dans la bouteille.

" Et l’autre totalement fausse. J’espère que vous avez eu plus de chance que moi."

Jimmy reposa la bière sur le comptoir. Il gardait quand même sur le bout de la bouteille et commença à taper son index et son majeur sur ceux-ci, son regard quand même fixé sur elle.

" Si c’est votre personnalité qui vous distingue des autres, j’aimerais en savoir plus sur celle-ci. Vous avez été assez bien capable de me décrypter, alors vous devriez être capable de faire de même avec une personne que vous connaissez depuis toujours. Je crois. C’est une chose qui est plutôt critique à savoir selon moi et cela évitera probablement des malentendus dans nos futures interactions."

Il réalisa que même s’il réussirait à tisser quelques formes de rapprochement (honnête ou non) avec elle, il risquait que ça lui saute au visage. La meilleure tactique était peut-être de tout simplement profiter de la soirée et de laisser leur rencontre future dans les mains du destin, éviter que les choses se complexifient au point de nuire à lui et son investigation. Il doute fort que DL approuve ce genre de fraternisation sous le radar avec des membres du C.R.A.S.H.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Jeu 21 Avr - 22:28

Ce bonhomme-là commençait à lui plaire ! Il avait du répondant derrière son visage d'ange et un sourire sincère se dessina peu à peu sur son visage alors qu'elle ne le quittait pas des yeux. Gentil et mignon petit Jimmy. James, de son vrai prénom ? Il n'y avait qu'à voir les petites rougeurs sur ses joues, traces d'une peau blanche et innocente. Et il avait plus de prestance qu'elle ne l'aurait cru, en plus de ça. Mais Jimmy restait une fouine. Et les fouines, on les sème.

Elle ne put, cependant, s'empêcher de rire quand il grimaça à sa bière. Certes, l'endroit ne vendait pas les meilleurs mais elle préféra se dire que sûrement Jimmy avait moins l'habitude de boire qu'il ne voulait bien le montrer. Peut-être essayait-il de l'impressionner ? Pourtant, ses paroles lui faisaient penser le contraire. Cependant, elle pencha la tête sur le côté, appuyée d'un coude sur le comptoir.

_ Tu me vouvoies, maintenant ? Allez, le bleu, on est dans le même camps, toi et moi. On travaille ensemble, il faut se serrer les coudes !

Elle leva ses poings comme si elle allait le boxer et lui donna un léger coup amical à l'épaule.

_ Détend-toi, t'es pas là pour travailler, non ? Et ben moi non plus.

Reprenant sa bouteille qu'elle porta à ses lèvres, elle faiblit son sourire pour un rictus néanmoins plus sincère.

_ Qu'est-ce que tu veux savoir sur moi ? Y a rien à savoir sur moi. Et j'aime pas parler de moi, ça fait prétentieux.

Elle lui fit un clin d'oeil et reporta le goulot à ses lèvres sans cesser de l'observer.

_ Pourquoi voudrais-tu qu'il y ait des malentendus et des choses "critiques", hein ? T'occupes pas du travail, le bleu ! Tu es là pour boire un verre, sûrement rencontrer plein de jolies nanas ! T'en as déjà rencontré une et elle est venue directement à toi !

Elle lui prit le bras pour lui secouer légèrement.

_ Réveille-toi un peu, lâche ta plaque de police en toc et fais un peu la fête, on dirait que t'es coincé de l'arrière-train comme un fonctionnaire qui n'arrive pas à cracher ses impôts. Et puis peut-être même que tu pourras danser ! Et peut-être bien que même...

Elle se rapprocha à nouveau de lui, entrant dans son espace vital pour lui donner à nouveau ce regard de braise qui passait sous une mèche de cheveux rebelle lui barrant une partie du visage.

_ Qu'on pourrait danser tous les deux.

Amusée ? Joueuse ? Dangereuse. Mais elle n'avait pas peur. Un garçon comme Jimmy ne fréquentait pas de filles comme elle. Ou alors c'était une erreur de parcourt ! Ou bien un appel à l'aide. Ou peut-être bien même qu'il n'était pas si peu fréquentable qu'on le décrivait. Quoiqu'il arrive ? Elle semblait bien partie ! Pour quoi, aucune idée. Mais elle fonçait tête baissée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Ven 22 Avr - 13:07

" Tu me considères dans le même clan que toi? Alors, là laisse-moi te dire que ça fait vraiment une différence entre toi et le reste du C.R.A.S.H ou même la police en général."

Il pensait qu’elle mentait ou qu’elle avait réussi à éviter tout précédemment accrocha avec les affaires internes. Même des flics parfaitement honnêtes détestent les A.I pour avoir un jour testé leur intégrité. Jimmy se rappela qu’il devait examiner le dossier de Gaby après cette rencontre pour voir s’il avait quoi que ce soit qu’il pouvait mettre en relation entre leur discussion et ce qui était écrit dans le dossier.

Jimmy savait la rumeur que celle-ci avait été essentiellement donnée au C.R.A.S.H par la mairie en raison de son sexe et de ses origines latines, mais il savait que de secouer cet arbre lui serait probablement dommageable et que c’était simplement lui demander de se l’aliéner. L’enquêteur se doutait qu’il aurait été loin d’être le premier à faire quelques allégations à ce sujet. Si seulement ce n’était pas la chose la plus consistante qu’il avait apprise à ce sujet. Peut-être qu’il aurait un moment pour mentionner ça, mais pas ce soir.

" C’est la force de l’habitude et ça fais moins d’une heure que nous nous sommes rencontrez, c’est pour ça que je vouvoyais et que je voulais mieux te connaître, mais j’apprécie la familiarité."

Il haussa les épaules avec sa défense, il ne réussirait pas à parler d’elle, en tout cas pour maintenant. Jimmy avait été placé sur la défensive temporairement au pire. Il avait une bonne raison, pourquoi il ne faisait pas de travail d’infiltration.

Elle lui demanda d’aller danser. Il était assez inconfortable devant la demande. Ce n’était pas tout simplement son genre. Il savait qu’elle avait probablement peu de chance que ce soit si dramatique que ça qu’il se déhanche un peu, mais c’était vraiment quelque chose. C’était mal poli de refuser, mais aussi encore impolie de marcher sur les pieds de quelqu’un.


"Je ne suis loin d’être un bon danseur Gabriella."

Il pouvait s’imaginer réviser sa position en cas d’insistance, mais il sentait qu’elle devait au moins être avertie de ce qu’elle faisait.

Une idée plus pragmatique lui vient en tête, est-ce qu’il pourrait bénéficier de cette rencontre pour faire une visite à l’appartement de Gabriella. C’était tentant pour plus d’une raison. Il sentait que trop pousser sa chance se soir et trop fraterniser allait probablement résulter en se tirant.

Même si c’est le pragmatisme qui suggère, il doit admettre qu’il se sent seul c’est temps si.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Ven 22 Avr - 17:30

["et que c’était simplement lui demander de se l’aliéner. " Je pense que tu as voulu dire "allier" et non aliéner, cela étant, ça m'a beaucoup faite sourire !]

Elle aurait pu être vexée qu'il ne réagisse pas à ses avances. Mais elle rit au fait qu'il ne relève pas le sous entendu. L'avait-il au moins compris ? Mais elle mit ses lèvres en cul de poule et secoua la tête en agitant un index.

_ On ne parle pas de travail, ici.

Elle lui pinça les lèvres de son pouce et de son index pour lui faire fermer doucement. Comment pouvait-on oser penser que cette femme... Etait née homme ? Entre sa voix suave, son sourire délicat, ses cheveux quelque peu rebelles, tous ses signaux de flirt étaient sortis. Elle lui lâcha finalement les lèvres des doigts avant de lui faire un clin d'oeil.

_ C'est la première règle que tu dois connaître, le Bleu. Lâche ta plaque, lâche ton flingue, tes menottes et soit un homme pour un soir, tu veux ?

Alors à sa réflexion sur la danse, elle pouffa de rire à nouveau. Ah, ce Jimmy, qu'elle l'aimait bien. Si jeune et si innocent, si propre, si doux... Il y avait bien longtemps qu'elle n'en avait pas vu des comme ça dans le coin. Encore moins qu'elle en avait fréquenté un. Et en se mordant la lèvre inférieure alors qu'elle le dévisageait encore et toujours, elle se surprit à se dire qu'elle se laisserait bien tenter.

_ Pas grave. Je peux conduire, si tu préfères.

Depuis qu'elle était arrivée au CRASH, c'était comme une nouvelle famille et elle se sentait bien, enfin complète, enfin à sa place. Elle pouvait enfin être qui elle était vraiment et ça ne choquait personne, c'était normal qu'elle soit comme ça. Et elle faisait payer à tous ces enfants de p... leur supériorité. Elle fit un pas en arrière, finalement. Non, elle ne se laisserait pas tenter. Elle avait viré de bord, mais pas lui et ce serait dommage de gâcher ce joli petit visage. Elle récupéra sa bouteille par le goulot et la laissa glisser sur le comptoir en s'écartant.

_ Si jamais la balade te dit, viens me voir. Si le coeur t'en dit.

Dans un léger rictus, elle lui fit un clin d'oeil et un baiser volé dans l'air avant de lui faire dos pour entamer son retour à sa table. Elle était du CRASH, c'était sans appel et pas recrutée pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Sam 23 Avr - 3:32

(Regarde bien le dico )

“Je crois plutôt que tu serais du genre à garder les menottes dans ta soirée, même si tu abonnais tout le reste surtout le soir. »

Jimmy sent qu’il commence à un peu crouler sous la pression. Si séduisante et qui s’offrait littéralement à lui. Il gratta son ongle contre le comptoir. Il sentait que cela tellement facile qu’il finisse dans le même lit ce soir…. Cela faisait quand même assez longtemps depuis la dernière fois qu’il avait. Elle semblait ne pas lui vouloir du mal et seulement prendre du bon temps. Tous les deux voulant sentir la chair de l’un contre l’autre. Le fait que cela pourrait être quelque chose d’une nuit, un souvenir uniquement pour elle et lui.

C’était malheureusement trop beau pour être vrai. La tentation devenait si forte qu’il ne pouvait s’empêcher de la voir comme un leurre. Il fit un calcul rapide se disant ce qu’il pouvait gagner en faisant ça et un autre pour savoir ce qu’il pouvait perdre. Un peu de plaisir charnel et de doux souvenirs ne pouvait pas vraiment battre ce qu’il s’imaginait qu’elle pouvait faire en tête. Il ne pouvait pas donner une telle porte d’entrée à un membre du C.R.A.S.H dans sa vie privée. La laisser dans son intimité c’était une recette pour la destruction.

Il baisse la tête résignée. Encore une fois, il devra faire un sacrifice personnel pour le boulot. Au pire elle lui en voudra, mais bon il doute fort qu’elle soit intéressée à lui. Si elle le désirait davantage, elle pourrait patienter un peu et de toute façon il allait soit se voir un jour soit au poste de police soit au poste de police ou au tribunal. Si elle n’en voulait pas plus que pour quelques moments de tendresse, ce ne serait guère une grande perte et elle s’en remettrait. Jimmy pouvait même s’imaginer qu’elle pourrait le vouloir plus, mais c’était plus au niveau de la blague.

Ou peut-être juste qu’il n’aimait pas danser.

Il savait que c’était un peu salaud de faire ça, mais il pensait que pour ce soir cela n’irait pas plus loin. Il alla prendre son portefeuille et donna un généreux pourboire à Marco, couvrant leurs deux factures mutuelles largement. Peut-être que cela pourrait au moins lui faire gagner quelques points avec le barman.

« Désolé, mais pas ce soir, j’ai du boulot demain matin, je sais que je déçois. Au plaisir de vous revoir »

Jimmy sonnait comme s’il avait peur tout d’un coup ou qu’il paniquait. Quoi qu'il en soit, il s’était déjà volatilisé par la porte. Il alla dans sa voiture avec un assez grand sentiment de regret, mais qu’il doit faire passer le devoir avant toute chose. C’était presque un réflexe, probablement pourquoi il avait quitté aussi soudainement. Il ne lui voudrait pas pour la moindre petite vengeance ou colère contre lui.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Lun 2 Mai - 5:02

Elle sourit en le regardant partir. Le petit agneau semblait avoir peur du loup. Elle trouvait ça fort amusant, d'ailleurs. Non, il était définitivement impossible qu'elle pense à une aventure avec celui-ci. Encore trop jeune. Oh peut-être qu'un jour, s'il lui demandait des conseils, elle répondrait ! "Pas ce soir, je travaille demain." Rien qu'en y repensant, elle pouffa de rire et le suivit jusqu'à la sortie pour le regarder monter dans sa voiture. Pauvre Jimmy, il ne devait pas s'amuser avec l'autre tortionnaire au-dessus de sa tête. Elle lui aurait bien montré comment on faisait au CRASH mais elle n'était pas certaine qu'il serait d'accord, au fond.

Donc le coeur ne lui en disait pas. Bien dommage, elle était curieuse de ce bonhomme là. De plus, avoir un allié aux affaires internes, c'était toujours pratique. Pourquoi ne pas jouer double jeu ? Elle ignorait que c'était déjà le double jeu de DL et Sean mais dans son cas, elle n'avait jamais pensé aller aussi loin. Se contenter de faire un chantage discret aux charmants yeux sensibles de Jimmy seraient largement suffisant, non ?

Aussi, alors qu'il finissait de se préparer au volant, elle se rapprocha de sa voiture et posa les mains sur le toit pour se pencher et le voir à travers la vitre, bras tendus. D'un index qu'elle fit tourner devant elle, les sourcils hauts, elle lui indiqua d'ouvrir la vitre avant de reporter sa main sur le toit. Elle avait encore envi de l'embêter, c'était si facile mais c'était drôle. Les hommes au CRASH étaient passablement drôles et puis de toute façon, elle n'y trouvait pas son compte. Pour le boulot, c'était parfait mais pas pour le reste. En tout cas sur son visage, ni vengeance ni colère visible ! Remarque, ça ne prouvait rien.

[Désolée pour le retard, Jimbo... Je t'avais dit lundi ou mardi au plus mais pas précisé en 8 >.< Chuis là main'nant ! Very Happy J'ai tenté de relancer sinon le RP aurait été fini selon moi ! Maintenant, si tu préfères le finir, n'hésites pas, je te suis obéissante Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jimmy Cutler »


Messages : 126

Réputation : 57


MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   Lun 2 Mai - 21:33

Jimmy pensait que sa soirée était terminée, mais Gaby vient l’importuner encore une fois. Elle ne le dérangeait pas vraiment et en plus il avait une preuve qu’il avait réussi à avoir son attention à peu près au degré où il désirait. Au moins, la conversation serait assez facile à l’avenir et peut-être serait-il capable de la faire parler un tout petit peu. Jimmy n’était pas vraiment sûr qu’il puisse inciter un lien assez fort, même à long terme. Elle est quand même gentille et il ne serait pas du genre à être fermé à un peu plus de conversation, ça pouvait être important.

Jimmy était quand même incertain, il avait ses mains posées là sur le volant de sa Dodge. Il commença à dérouler sa fenêtre avec un visage qui témoignait de sa curiosité. Elle ressemble beaucoup à un félin qui s’amuse avec une balle de laine. Il se doute qu’elle est un peu irritée de son départ soudain, mais en même temps cela ne semble pas particulièrement catastrophique pour lui, mais il sentait une possible petite vengeance qui serait arrivée même s’il n’était pas compétiteur. Il approcha son regard de celui de Gaby, la bouche un peu ouverte, la regardant dans les yeux. Jimmy baisse sa fenêtre doucement, il la baisse jusqu’à ses yeux soit à découvert. Il ne craint pas quelque chose de malin de sa part, mais il pense surtout qu’elle veut seulement lui dire au revoir, lui dire un truc drôle où le menacer (quoiqu’il ne pensait pas que ce soit très probable que ce soit cette possibilité) ou un autre truc du genre. Rien qui nécessite beaucoup d’attention de sa part alors pas besoin de baisser la vitre davantage.

"Je suppose que vous avez quelque chose à ajouter? J’écoute"

L’enquêteur savait que les types du CRASH étaient du genre à se moquer des affaires internes, mais Jimmy se sentait habituellement au-dessus de leur rire de pie. De toute façon, c’était loin d’être les seules dans les forces policières d’inglewood à le faire. Il était plus craintif des menaces ou même de savoir que derrière se si charmant sourire se cachait quelque chose de plus cruel et dangereux, mais sans preuve de cette possibilité, il n’a pas de raison de prendre des précautions inutiles. Il réassure son côté plus parano en se disant qu’il a trop de témoins pour qu’elle essaie de l’abattre là.

Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Hello, you... [Jimmy/Gaby]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hello, you... [Jimmy/Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: RP's-