AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Comment trouver un job (PV Sergueï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Jessica Curver »


Messages : 10

Réputation : 6


MessageSujet: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Sam 16 Avr - 18:00

Depuis que Jessica était arrivée à Inglewood, elle avait l'impression que c'était un endroit qui lui permettrait de se faire de l'argent. La jeune femme, qui vivait jusque-là à Los Angeles, était venue ici deux fois pour des motifs qu'il valait mieux que la police ignore. Cela lui avait rapporté un peu d'argent mais ce n'était qu'un début. Elle voulait trouver mieux et surtout moins aléatoire. Et c'est en passant plusieurs fois dans Florence Avenue que l'idée avait commencé à germer dans sa tête. Jessica avait repéré cette enseigne dont les néons bleu et rose se dessinait et se voyait de loin la nuit venue. Par contre dans la journée tout était éteint, aucune activité ne semblait y régner. Le monde de la nuit permet de faire des rencontres, de voir des gens qui ont de l'argent ou de les approcher. L'argent circule plus la nuit venue dans une ville comme Inglewood, elle en était persuadée. Car il ne s'agissait pas pour elle de trouver un emploi de vendeuse dans un quelconque commerce où elle s'ennuierait à mourir pour gagner quelques malheureux dollars aussi vite dépensés. Elle visait toute autre chose.

"Kalinka" ... le nom lui plaisait et elle voulait en savoir plus. La devanture et l'enseigne lumineuse en disaient déjà un peu sur cet établissement. L'activité des lieux n'était visiblement pas faite pour une visite de paisibles citoyens venant au spectacle en famille. Jessica en avait eu confirmation en se renseignant un peu. C'était un russe qui semblait tenir cette boîte. Elle se faisait fort de le rencontrer mais pour cela la jeune femme supposa que ce serait mieux de venir à une heure où tout était calme, où la clientèle n'était pas encore là. Elle pourrait toujours revenir ensuite se faire une idée complète au plus fort de la soirée. Il devait bien y avoir des emplois de serveuse ou quelque chose qui lui permettrait de mettre un pied dans ce milieu de la nuit.

Pensant que le propriétaire devait plutôt chercher de jolies filles bien faites et agréables à voir pour les clients, elle décida qu'il valait mieux se présenter dans une tenue correcte mais suffisamment sexy. Il ne s'agissait pas d'être provocante ni de tout cacher! Perchée sur de hauts talons qu'elle affectionnait particulièrement et qui la grandissait un peu, elle qui aurait voulu être plus grande, Jessica se présenta donc à l'entrée du Kalinka. Elle se retrouva face à un redoutable cerbère qui ne semblait pas disposé à la laisser entrer. Elle avait beau lui faire un peu de charme et se montrer la plus séductrice posible, rien ne semblait vouloir changer l'attitude de son interlocuteur. La jeune femme avait indiqué vouloir rencontrer le patron pour une embauche, le recrutement ne semblait pas au programme de la journée. Elle s'impatientait et le ton commençait à monter entre eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sergueï Ivanov »

Honorable Citoyen


Messages : 51

Réputation : 31


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Dim 17 Avr - 9:04

Le Kalinka n'était ouvert que depuis quelques jours et il commençait tout juste à se faire ces horaires, ces clientèles, suivant les soirées à thèmes et le personnel. Il alternait les strip-teaseuses et les Dominatrices, les amateurs de jolies filles dénudées et de coups de cravaches, trouvant peu à peu son rythme de croisière, le tout sous la surveillance efficace des hommes de Sergueï. Ce gagne-pain, c'était aussi le leur. Sergueï les avaient prévenus.

Aussi, ils se montraient zélés, parfois même un peu trop ce qui avait commencé à causer à Sergueï quelques désagréments, non pas avec la clientèle qui au contraire trouvait cela rassurant ni avec son personnel pour les même raisons mais tout simplement avec le renouvellement du personnel pour la simple et bonne raison que certains de ces douraks de fils de Sibériens en faisaient tellement qu'ils faisaient fuir un quart des demandeurs d'emplois. Alors, certes, c'est la crise mais quand même ! Sergueï était toujours à la recherche de nouvelles filles pour les strip-tease, de serveuses à mi-temps ou encore de mecs pour balayer la réserve et faire la plonge. Et si ça continuait, ça allait être à eux de faire la vaisselle ou de s'effeuiller en rythme sur une scène pour exciter des mâles en rut, non mais !


Bref, ce jour-là Sergueï arriva tranquillement au Kalinka avec son chauffeur et garde du corps, de retour d'une visite chez des amis Mexicains pour manger des tacos lorsqu'il aperçut le videur de jour, ce brave Andropov aux prises avec une jeune femme deux fois moins haute que lui mais carrément plus sexy. En même temps, entre sa carrure d'armoire normande de l'Oural et sa tête à figurer dans une petite ville de pêcheur bien connue des lecteurs de Howard Phillip Lovecraft. En bref, il était en train de se prendre le bec avec la gamine lorsque débarqua Sergueï d'un pas nonchalant, son chauffeur le suivant tel une ombre. Il jette un regard noir à Andropov avant de le radoucir sans pour autant être chaleureux envers la jeune femme.

-"Hé bien, hé bien, que se passe-t-il donc Andropov ? Tu embête cette jeune femme ?"

L'intéressé fit signe que non tandis qu'il s'adressait à la jeune femme.

-"Et quand à vous mademoiselle, nous sommes fermés la journée. Le club n'ouvre que la nuit. Que voulez-vous ?"

Le ton de sa voix était un peu dur du fait de l'agacement mais il ne fallait pas le prendre personnellement.

-"Si c'est pour un job, cela peut s'arranger. Sinon, veuillez repassez à l'ouverture et nous discuterons."

C'est vrai quoi, il avait un club à faire tourner, son temps était précieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jessica Curver »


Messages : 10

Réputation : 6


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Dim 17 Avr - 17:25

Jessica n'était pas du genre à se laisser faire mais, d'un autre côté, le cerbère qui lui barrait l'accès de l'établissement, était d'un genre à impressionner beaucoup de filles. Le ton était sérieusement monté et la jeune femme commençait à croire qu'elle n'arriverait à rien et que cette tentative allait se révèler vaine. C'est à ce monet qu'arriva un homme au visage buriné et à la démarche tranquille, presque nonchalante, quoiqu'emprunet d'une certaine autorité. Il s'adressa d'abord au vigile sur un ton qui montrait qu'il avait quelque responsabilité ici. C'était une interpellation à la fois moqueuse et ferme. Ce qui rassura la jeune femme, prenant soudain conscience qu'il y avait peut-être une issue à cette joute verbale.

Cela la détendit quelque peu. Mais l'homme parlait vraiment en patron et il lui demanda pourquoi elle était là. Après tout, ce n'était pas si méchant car l'mportant était bien d'être reçue. Et s'il lui confirmait que le club était fermé la journée, ce qui n'était pas étonnant pour le type d'activité de cet établissement, il pouvait y avoir arrangement s'il s'gissait d'une candidature à un emploi. Cela tombait bien car Jessica n'avait pas d'autre but que de trouver un job.

"oui monsieur ... je demandais à votre collaboratuer si un responsable pouvait me recevoir pour une embauche ..."

En un premier temps il valait mieux faire profile bas et surtout ne pas jouer les filles sûres de leur coup. D'ailleurs Jessica n'était sûre de rien et voulait surtout un entretien. elle essaierait ensuite de démontrer tout son savoir-faire. La jeune femme n'avait en fait aucune idée du type de poste qui était à pourvoir dans cete boîte. Tout ce qu'elle imaginait c'était que vu l'ouverture récente il devait bien y avoir quelques emplois libres. Il fallait y accéder et ensuite faire jouer son physique et sa capacité de séduction. Le challenge lui convenait tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sergueï Ivanov »

Honorable Citoyen


Messages : 51

Réputation : 31


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Lun 18 Avr - 6:55

Le cerbère en question se mit finalement de côté pour ne plus se mêler de cette affaire qui risquait, et il avait raison, de lui retomber sur le coin de la gueule. Il préférait reporter son attention ailleurs sous le regard noir de reproche de Sergueï qui se faisait mentalement la note de réunir ces gars un soir pour leur expliquer leur connerie. Un type sur le carreau après deux taquets devrait leur rappeler qui commande et qui apporte la nourriture sur la table dans la famille. Il reporte ensuite son attention sur la jeune femme, la jauge de haut en bas, déjà, elle a la bonne taille pour bien passer sur le podium. Pour le reste, on verra plus tard.

Il se tourne ensuite vers la jeune femme en faisant signe à son chauffeur d'aller ouvrir la porte du club pour eux.


-"Nous allons voir ce que nous pouvons faire pour vous. Ici, il y a du travail pour celles et ceux qui sont motivés. Les conditions ne sont pas faciles, mais il y a des avantages. Entrez et suivez-moi, je vais voir si le responsable est arrivé."

La bonne vieille blague du patron qui ne l'ait pas. Cela amuse Sergueï et souvent, cela permet d'obtenir une ou deux réponses à des questions qui auraient été bien différentes si ils savaient qu'il était Dieu dans cette boîte. Il lui fait alors signe de le précéder dans la porte du club, profitant de l'occasion pour juger de l'envers en maquignon avant de commencer à amorcer la discussion :


-"C'est rare de voir des gens à cette heure-ci au Club ? Pourquoi proposez votre candidature en pleine journée ? Pourquoi ne pas être venue de nuit ?"

Toujours intéressant le processus de réflexion menant à une décision, cela permettait d'avoir un aperçu de sa manière de penser et de sa compatibilité avec celle du patron.

-"Et que savez-vous de ce club ?"


Il continue de la mener dans le même temps vers le bar, passant au travers d'une salle de strip vide. Le garde du corps s'éclipse alors et Sergueï prend la direction d'un mince couloir donnant sur une porte vitrée sur laquelle figure l'inscription : DIRECTION.
Il ouvre la fameuse porte qui n'était pas verrouillée, donnant sur un bureau très aéré, avec parquet ciré et ventilateur à pâles à l'ancienne au plafond. Pas de livres ni de bibliothèque, juste un ordinateur avec écran plat et sur les murs des photos encadrées de toutes sortes : couleurs, portraits, noir & blanc, personnes célèbres posant avec Sergueï et dédicacées, illustres inconnus, une myriade de souvenir amassés dans une vie. Sergueï lui présente de la main un fauteuil pour qu'elle puisse s'asseoir.


-"Permettez que je prenne votre manteau ? Vous serez plus à l'aise pour passer l'entretien"

Ce faisant, il s'empare d'un cintre pour accrocher sa propre veste après avoir suspendu son manteau de la même manière. Puis ilse dirige vers l'autre côté du bureau pour allumer l'ordinateur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jessica Curver »


Messages : 10

Réputation : 6


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Lun 18 Avr - 19:56

Finalement pas très habituée à ce genre de démarche, Jessica finissait par être impressionnée face à cet homme dont elle ne savait toujours pas qui il était et c'était à lui qu'elle devait s'adresser pour une embauche. Elle l'avait d'abord pris pour le patron, tant il montrait de l'autorité et le cerbère avait lui-même marquer de la déférence. Mais elle finissait par ne plus être sûre de rien, d'autant qu'il venait de lui dire qu'il allait voir si la "Direction" était disponible. Elle bredouilla quelques mots en le suivant. Et l'homme commençait à lui poser une série de questions, en rafale. Elle se sentit un peu plus déstabilisé encore.

Ils circulaient dans une série de pièces auxquelles la jeune fille ne fit que peu attention. Ils passèrent pourtant devant un bar puis à proximité d'une scène avec une grande barre en plein milieu. Ce devait être là que se produisaient les artistes. Elle avait vu sur les archives qu'il y avait un peu de tout ici, y compris du strip tease. Jessica se demanda quel genre de filles se dénudaient ainsi en public. Serait-elle capable elle-même de le faire ... si on le lui proposait. Ils se retrouvèrent devant une porte de bureau que l'homme ouvrit comme s'il était chez lui. Tout à fait étonnant et déstabilisant. Quand elle entra dans la pièce, elle remarqua le décor très simple, peu de meubles, des photos, souvent avec l'homme qui venait de l'accueillir. Il avait forcément un rôle important ici !

"je suis venue ici dans la journée parce que j'ai pensé que le patron du club serait moins occupée ... pas le souci de la clientèle à recevoir, du personnel à mettre au travail ... plus cool quoi! mais ce n'était peut-être pas une bonne idée ...."

La jeune fille commençait à répondre aux questions multiples de son interlocuteur, doutant de plus en plus de ses chances de trouver un job. Pourtant elle allait s'accrocher. Il venait de lui prendre son manteau et s'installait derrière le bureau, face à un ordinateur qu'il venait d'allumer. Il était vraiment intimidant, à croire qu'il le faisait exprès! Pourtant Jessica cherchait à garder son sang-froid.

"j'ai entendu que le club avait ouvert depuis peu et qu'il était fréquenté par des gens qui aimaient bien voir des filles dévêtues ... et qu'il y avait beaucoup d'amateurs pour ce genre de spectacle ..."

Malgré elle la jeune fille rougit un peu, cherchant aussitôt à se reprendre. Elle ne savait pas trop si elle devait passer pour une fille un peu délurée ou au contraire pas trop ... Il lui fallait improviser, ne sachant pas trop quel genre de job serait disponible et comment il jugerait ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sergueï Ivanov »

Honorable Citoyen


Messages : 51

Réputation : 31


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Mar 19 Avr - 8:56

Sergueï était manipulateur. Il aimait désorienter les nouveaux et les nouvelles car il cherchait avant tout des personnes avec des nerfs solides, des cœurs bien accrochés. Des gens capables de surmonter des crises comme la jalousie d'un client, un alcoolique un peu trop chargé ou encore une bagarre impromptue. Tout le monde devait ici être capable d'agir efficacement et avec sang-froid, il en allait de la sécurité des clients. Et si un jour il avait à avoir besoin d'elle pour des activités extra-professionnelle alors il était préférable qu'elle ait le cœur bien accroché. Alors autant commencer par évaluer sa résistance à la surprise et au peu rationnel. Sergueï allume le pc tout en réfléchissant à ce qu'elle vient de dire et enlève le courrier de son bureau pour le mettre dans un casier 'en attente'. Elle a de l'intelligence, se pointer de jour pour un job de nuit était logique, sain, et professionnellement exacte sauf si l'on vous demande le contraire. Sergueï a ainsi tout son temps pour la recevoir, discuter des modalités avec elle et lui proposer des postes à même de lui convenir.
Second point, elle n'était pas très informée mais connaissait l'essentiel, preuve que ces hommes avaient été discrets. Trop discrets. Finalement, Sergueï pensait que l'idée des flyer était bonne et qu'il ferait même une annonce dans les magazines lorsque le site internet sera terminé. Une fois l'ordinateur en fonction, les papiers rangés et sa cravate ajustée comme il faut, il reporte son attention sur la jeune femme.


-"Bienvenue mademoiselle. Maintenant que nous sommes seul à seul, permettez-moi de me présenter. Sergueï Ivanov, je suis le propriétaire de cette boite de nuit. Puisque mon comptable n'est pas là, je vais donc m'occuper de vous recevoir."

Il lui sourit alors d'un sourire amical, presque paternaliste.

-"Vous avez entendu juste, en effet, ce club n'est ouvert que depuis une semaine et nous manquons de personnels qualifié pour certains de nos secteurs. L'essentiel de notre clientèle vient en effet ici pour nos strip-teaseuses, se rincer l'œil dans des show en salle ou en salons privés. Cela représente une partie de notre clientèle et des pourboires pour nos danseuses. Mais avant d'aborder cette question, présentez-vous. J'aimerais savoir qui se cache derrière une femme alliant beauté, logique et ambition ?"


Oui, de l'ambition et la capacité de se donner les moyens de parvenir à cette ambition. Voici le meilleur moyen de grimper la hierarchie au Kalinka au milieu des requins et des sirènes. Et pour les meilleurs et les plus méritants, une place dans la famille est à la clé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jessica Curver »


Messages : 10

Réputation : 6


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Ven 29 Avr - 9:28

Jess préférait rester évasive à ce stade de l'entretien acr cela avait démarré comme un véritable entretien. Elle en savait encore trop peu sur le club et surtout sur l'homme qui lui faisait face. Cet homme restait encore mystérieux. Il semblait avoir une certaine autorité, au vu de la manière dont il s'était adressé au cerbère qui avait cherché à le refouler et aussi à la façon dont il se comportait. Pourtant il avait parlé de voir le responsable. Elle ne tarderait pas à savoir quel était le véritable rôle de cet homme. Il évoluait ici comme chez lui, s'étant intsallé devant l'ordinateur. Il devait chercher à la mettre un peu sur les charbons ardents pour mieux la déstabiliser. La jeune fille était peu habituée à ce genre d'entretien mais d'un autre côté elle n'avait pas froid aux yeux et était décidée à se donner les moyens de réussir. Jessica n'avait certainement pas envie de retourner dans son trou perdu du Kansas et de finir comme son père après avoir survécu tant bien que mal sans une thune.

L'homme avait en effet fini par en dire un peu plus, un tout petit peu plus, sur son rôle. Il était donc tout simplement le patron de la boîte. Elle se réjouit de la bonne fortune qui lui avait permis de tomber sur lui. Un hasard, un très heureux hasard songea-t-elle. Il vaut toujours mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints comme dit le dicton. Il se montrait fort courtois, presque amical. jessica se fit la réflexion que ce serait certainement très intéressant de travailler pour un tel patron. Il devait être exigeant avec ses collaborateurs mais savoir aussi les récompenser. Et cette perspective ne lui faisait pas peur. Il y avait peut-être une petite dose de naïveté dans cette appréciation, pour elle qui n'était pas franchement habituée à fréquenter ce genre de milieu. Car il ne faisait aucun doute pour elle que le propriétaire d'une telle boîte ne devait pas avoir qu'une façade aussi honorable. Le monde de la nuit et des plaisirs cachaient parfois d'autres activités aussi sinon plus lucratives. Mais elle n'était pas obligée de s'intéresser à la face cachée des activités de ce Monsieur Ivanov. Il venait de lui décliner son identité et elle fut suprise d'entendre ce nom à la consonnance russe. L'était-il vraiment? elle n'en savait encore rien. Il lui sembla percevoir au timbre de la voix et à sa façon de parler une petite pointe qui pouvait le laisser penser. Il lui parla de strip tease, de show et de salons privés ... de pourboires pour les danseuses. Il y avait des propos bien alléchants. Et la perspective de se dénuder devant des clients venus pour se rincer l'oeil ne l'effrayait pas plus que ça. Si elle avait franchi l'entrée du club en pleine journée pour voir s'il y avait des jobs libres ce n'était pas pour jouer la prude après tout.

Elle avait d'abord pensé à un job de serveuse mais ... elle prendrait ce qui se présente pourvu que cela rapporte de l'argent. Et elle pouvait faire connaissance avec des clients généreux. Certains de ces clients ne voudraient-ils pas en avoir un peu plus ... pour leur argent quoi? ... ce n'était pas impossible. Elle aviserait mais le boss n'en parlait pas. Elle sourit en constatnt que le mot "boss" lui était venu spontanément à l'esprit. Elle se voyait bien embauchée ici ! Il voulait en savoir un peu plus sur elle ... c'était bien naturel.

"j'ai pas de cv tout préparé ... je ne sais pas s'il vous en faut un peu pour des candidates à un job dans votre club. je n'aurais pas forcément beaucoup à y mettre ... surtout côté expérience! ..."

Elle sourit en disant cela et marqua une très courte pause, pour ménager un peu le suspense dans sa présentation.

"je viens d'un trou paumé des Etats Unis ... dans le Kansas. Et je suis venue en Californie à la mort de mon père. J'avais pas d'argent en poche et j'essaye de me débrouiller comme je peux. J'ai commencé par aller à l'université mais ça devenait infernal entre suivre les cours et trouver du fric. Alors j'ai décidé de passer plus de temps à trouver du fric ... tout en n'oubliant pas que ... quand on a mon âge il faut aussi un peu profiter de la vie ... J'ai 19 ans ... c'est pas trop jeune j'espère pour postuler chez vous? ... Comme je vous le disais j'ai pas vraiment d'expérience ... plutôt des petits boulots ... plus ou moins officiels ... mais je suis prête à donner beaucoup de moi pour réussir et gagner de l'argent ... "

Jessica ne voulait surtout pas passer pour quelqu'un aux abois et elle n'accepterait pas n'importe quoi ... surtout pas de se faire exploiter pour une misère ... Elle n'avait pas envie non plus de lui parler de ses petits voyages qui l'avaient amené jusqu'à Inglewood en transportant de la drogue. Il valait mieux rester discrète sur le sujet avant d'en savoir plus sur l'homme qui lui faisait face.

"je suis prête à étudier ... toutes les propositions de job ... parce que vous paraissez quelqu'un de sérieux et que la réputation naissante de votre club est pas celle d'un bouge mal fâmé ... et sa clientèle ... intéressante ..."

Jessica se demandait si elle lui faisait bonne impression et s'il se contenterait de cette déclaration de candidature. Il continuait à l'observer mais, tout en cachant bien ses réactions, semblait plutôt intéressée par cette première approche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sergueï Ivanov »

Honorable Citoyen


Messages : 51

Réputation : 31


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Lun 2 Mai - 8:15

Travailler au Kalinka, c'était accepter de vivre dans un monde en marge, dans un monde où les limites sont parfois floues et qu'il est pourtant nécessaire de bien connaître. Ici, on joue, on ne fait pas dans le sérieux sinon, c'est la porte ouverte aux enquêtes de police. Et c'est mauvais pour le business. C'est pour ça que le service d'ordre était assuré par des type de la taille d'une armoire normande avec malheureusement le QI adéquat. Pour cette raison et bien d'autres encore, il devait prêter grande attention aux personnes qu'ils recrutent car un mauvais éléments peut pourrir toute la corbeille de fruit. Ici, il y avait de la place pour qui était prêt à travailler et surtout d'accord pour fermer les yeux et sa petite gueule sur ce qu'il pouvait se passer au sous-sol.

-"Pas de C.V. ? Pas de problème, nous ferons sans"

Il ouvre une page word sur son ordinateur, un dossier pré-rempli en bonne et due forme. Plus qu'à compléter les blancs.

-"Quand à votre expérience, nous n'aurions de toutes façons pas de quoi la payer à sa juste valeur. Le club n'existe que depuis une semaine, nous n'avons pas encore les moyens d'un Penthouse Club"


Puis il prend en note ce qu'elle dit pouvant être intéressant. Son lieu d'origine, son rapport à la famille. Tout ce qui pourrait permettre de cerner l'individu, la personne. Il tique légérement quand elle annonce n'avoir que dix-neuf ans. Cela en fait une mineure devant certaines lois et restreint d'emblée les postes qu'elle pourrait avoir à remplir dans son club. Malheureusement, la loi américaine est stricte : elle ne peut servir au bar ou en salle avant ces 21 ans dans ce genre d'endroits. Elle peut travailler à la Pole Dance ou faire le ménage, pourrait devenir Call-Girl de luxe. Mais pas toucher aux bouteilles d'alcool. Ah, les Américains et leur puritanisme.

-"Je comprend mademoiselle que vous avez beaucoup voyagé pour arriver ici. Vous avez une mentalité très intéressante. Vous avez subies des épreuves et les avez toutes surmontées de la manière qui vous était possible. C'est un bon point pour vous."

Comment un tel discours pouvait ne pas toucher Sergueï, lui qui avait fuit un pays ravagé par le communisme, vécu sur une braque plusieurs semaines, voyagé dans la soute d'un cargo et bien plus encore. Elle avait de l'ambition et pas froid aux yeux, ce qui était nécessaire pour pouvoir travailler ici. Les clients violents et qui abusent de l'alcool et même si ils finissent tous la gueule dans le caniveau, cela peut prendre parfois quelques minutes. Et pendant ce temps là, c'est aux filles d'empêcher la tension de retomber.

-"Et je suis content que vous ne pensiez pas de mal de mon petit commerce. Certains n'apprécient pas les divertissements pour adultes. Concernant les offres d'emploi, malheureusement, le fait que vous n'ayez que dix-neuf ans vous interdit d'approcher du bar pour des raisons légales. Je ne peux donc vous proposer de servir comme barmaid ou serveuse. Cependant, j'ai d'autres postes à pourvoir, cela dépend de vous, de vos capacités et de vos envies. Enfin, sachez que quelque soit l'emploi que vous occuperez au Kalinka, vous aurez droit à une couverture santé à hauteur de 70% et à être raccompagnée en voiture jusque votre domicile si vous en faites la demande. Je prend soin de de mes employés. Ici, nous sommes une grande famille"

Et c'était vrai, en bon Vor V Zhakone, Sergueï appliquait dans son entreprise les mêmes recettes que ce qui avait permis la pérennité des Voleurs dans la Loi du temps des Tsar : ensemble contre tous, unis jusque dans la misère et heureux de vivre ensemble.

-"Quand à notre clientèle, disons qu'elle varie suivant les horaires et les thématiques, mais il faut avouer que vous aurez certainement l'occasion de croiser du beau monde. Peut-être même une meilleure offre d'emploi dans l'avenir. Pour le moment, je recherche avant tout des filles sachant bouger pour les soirées strip-tease, des danseuses exotiques selon le droit du travail. Autrement, je peux vous proposer le service d'entretien. Enfin, si vous pensez en être capable, nous avons un service de call-girl pour personnes en recherche d'accompagnatrice l'espace d'une soirée."

Il pose devant Jessica un certain nombre de brochure et formulaires spécifiant les extraits de droit du travail et les conditions d'embauche et de sécurité. Tout cela est parfaitement légal.

-"Mais attention, n'allez pas vous trompez. Ici, pas de prostitution. C'est illégal et nous ne le faisons pas. Si une fille couche avec un client, ce n'est pas au Kalinka ou dans les environs immédiats, sinon, c'est la porte. Et nous ne touchons aucun dividendes de ce genre de pratique. Nous sommes clean ici. La seule configuration possible, ce sont des clients qui couchent ensemble lors de nos soirées échangistes mais cela les concernent. Nous sommes un établissement agrée pour ce genre de commerce tant que nous restons dans le cadre fixé par la loi, est-ce bien clair ?"

Important ça, la loi, ça permettait d'éloigner les flics pour les petits trafics annexes.

-"Alors dîtes m'en plus. Dîtes-moi ce que vous pensez apporter au Kalinka ? Quel poste vous conviendrais le mieux selon vous ? "






Dernière édition par Sergueï Ivanov le Mar 3 Mai - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Jessica Curver »


Messages : 10

Réputation : 6


MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   Lun 2 Mai - 20:45

Jessica avait parlé de façon spontané et cela pouvait paraître quelque peu naïf. Mais elle avait préféré se comporter ainsi car si elle était obstinée et bien décidée à réussir, la jeune fille n'était pas suffisament roublarde pour tromper l'homme qui lui faisait face. Elle l'avait jugé au premier regard très malin et observateur, sous ses airs gentils et quelque peu paternalistes. Elle verrait bien si cette tactique marchait. Pour l'instant l'absence de Cv ne semblait pas le gêner ... elle se doutait bien que, vu les emplois disponibles ici les candidates ne devaient pas se ramener avec de magnifiques dossiers de candidatures. Quant à l'expérience cela ne paraissait pas un problème et, à l'écouter, cela l'arrangeait plutôt car il n'avait pas les moyens de payer cette expérience. Elle se demanda alors s'il n'était pas du genre à exploiter ses employées, à les payer au minimum. Cela n'arrangerait pas les affaires de Jess mais il fallait bien commencer et l'endroit lui paraissait bien correspondre à ce qu'elle cherchait. Il lui fallait trouver un job pas trop mal payé, où on ne lui réclamerait pas des diplômes à ne plus savoir qu'en faire, où elle pourrait rencontrer du monde et se faire une petite place ... qui ne demanderait qu'à grandir.

Il lui fit quelques compliments sur la manière dont elle avait affronté l'adversité et continuait à alterner un regard sur son ordinateur, machine qui semblait lui donner une contenance, et un regard sur la jeune fille. Puis il enchaîna sur les postes auxquels la jeune fille pouvait prétendre. Son âge semblait poser problème mais, à la surprise de Jessica ce n'était faire du strip tease ou même jouer les call-girl qui posait problème. Elle ne pourrait pas être serveuse ou travailler au bar, approcher les alcools lui était interdit. Cela paraissait étonnant et elle en aurait souri en d'autres circonstances. Là elle était quelque peu décontenancé car ce genre de job lui aurait bien plu. Il lui vanta la couverture sociale des employées du Kalinka. Finalement, souvent dénudées au boulot, elles étaient bien "couvertes" socialement. Le paradoxe était amusant et elle esquissa un mince sourire alors qu'il lui parlait d'emploi de strip teaseuse ou de call-girl. Et, à la manière dont il la dévisageait ... si on peut dire ainsi car le visage n'était pas la seule cible du regard du russe... elle en conclut rapidement qu'il la voyait bien dans ce genre de job. Elle n'avait pas imaginé de se dénuder en public ou d'accompagner un client un peu friqué et en manque de compagnie ... mais la perspective ne l'effrayait pas.

"les strip teaseuse se contentent-elles de se dénuder sur scène et de s'ecclipser après leur numéro ou bien ... vont-elles en salle pour tenir compagnie à cetains clients ? ..."

Elle avait en effet bel et bien comme objectif de faire quelques rencontres intéressantes et ... intéressées. C'était important si elle ne voulait pas végéter. C'est pourquoi la proposition, sur laquelle il était passé très vite, de travailler à l'entretien ne l'attirait pas vraiment ... pas du tout à vrai dire. Jouer les escort girl pouvait être intéressant. Il lui avait bien fait la leçon sur le thème "les escort girl ne sont pas des putes" mais il ne voulait pas cautionner ... après ce qui se passait loin du club était une autre histoire. Elle lui sourit en hochant la tête, faisant celle qui avait bien compris. Il venait de lui demander de manière directe quel était le job qui l'intéressait. Elle ne voulait surtout pas utiliser la langue de bois.

"je crois qu'il fait se servir de ses atouts pour réussir ... n'est-ce pas? alors je ne rougirais pas de montrer mon corps sur la scène du Kalinka ... surtout si ensuite ... je peux aller en salle. Et jouer les accompagnatrices d'un soir ne me choquerait pas. Après c'est à vous de voir où je peux apporter le plus à votre établissement ... sachant que j'ai envie de me faire un peu de blé ... vous l'avez compris..."

Elle lui adressa un grand sourire un peu aguicheur en terminant sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Comment trouver un job (PV Sergueï)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment trouver un job (PV Sergueï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: RP's-