AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 [Mat] Dans le mil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: [Mat] Dans le mil   Mar 12 Avr - 5:53


Ce n'est pas parce qu'on est latino qu'on aime traîner toute notre vie avec eux dans des bars où la musique espagnole est trop forte. Non, Gaby était parfois peut-être même un peu plus "cul blanc" que latino, elle aimait bien faire des trucs de blancs comme traîner dans ce bar à jouer aux fléchettes et à boire des bières pas espagnoles. Selon elle, de toute façon, tout le monde s'en fichait, elle n'appartenait pas à un gang et elle n'en reniait pas pour autant ses origines.

Aussi, ce soir-là, à la débauche, elle fit son entrée dans le bar qu'elle commençait à vraiment bien connaître, maintenant et elle se fit servir sa bière avant d'aller se poser au comptoir, non loin des fléchettes déjà occupées. Bientôt, les habitués arriveraient et la soirée pourrait commencer. Hey, si ça se trouve, elle ne rentrerait peut-être même pas seule ce soir, allez savoir. Ou pas. Elle avait l'habitude qu'on l'accoste. Son côté latino dans un bar de blancs, sûrement. Mais se faire draguer, elle trouvait ça lourdingue, elle préférait mener la danse elle-même quand elle le voulait et si elle le voulait.

Du coup, certains prédateurs sauvages se prirent des bâtons dans les dents pour avoir tenté d'approcher avant qu'elle ne montre les siennes, de dents. En plus, les blancs - comme n'importe quelle autre ethnie - ne savait pas draguer. Ils se croyaient beaux... Ils n'étaient rien d'autre qu'une machine biologique qui fonctionnait sûrement à une dose d'alcool élevée. Gaby, elle... N'avait besoin d'aucun alcool pour fonctionner. Non... Juste une seule bière et trois fléchettes en main.

Parfois, certains se comparaient à elle et ça rendait le jeu bien plus appréciable et dynamique. On ne pariait jamais d'argent, ce n'était pas le but. Mais une bière... Ou bien un paquet d'arachides bien grillées... Voire même une soirée avec Yasmine et Pamela. Mais ça, c'était dans le cas d'une soirée vraiment très animée.


Dernière édition par Gaby Perez le Mer 13 Avr - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mar 12 Avr - 20:36




    Woody's bar !
    Une fois de plus, une fois de moins ? Qu'importe. Il s'y sent comme chez lui. A tel point qu'on lui réserve souvent son petit coin de comptoir lorsqu'il vient, qu'on lui monte le son exprès quand il vient voir un match de rugby sur l'écran géant avec quelques potes à lui. Ça vaut pas un Irish cofee, mais c'est toujours un coin sympathique ou les habitués semblent aimer l'ambiance générale du pub. Mat aussi.
    De plus, il a un peu sympathisé avec Marco, le type qui sert au comptoir. Un gars franchement sympa, dans la trentaine et qui tout comme lui est un passionné de Guinness, de soirée arrosées et de rugby. C'est tellement rare dans ce pays. La plupart des types qui habitent ici vibrent pour ce sport à la con qu'ils appelle football ... football un jeu qu'ils pratiquent à la main !

    * Faut être con dès fois ! *

    Mais loin de s'abrutir sur les coutumes des américains qu'il ne parviendra sans doute jamais à comprendre ni tout à fait ni sommairement, il préfère chercher dans les racines des ethnies les bons côtés de la vie. L4accueil chaleureux des uns, l'esprit de solidarité des autres ... tout un programme qu'il s'efforce de suivre à la lettre.
    Bref, voilà un soir sans rugby, sans foot non plus heureusement. Et heureusement encore, la tireuse à bière semble fonctionner à merveille. Il ne reste plus qu'à avoir nu Marco des grands soir qui pense à remettre la sienne une fois sur deux et la soirée sera mémorable.
    Pourtant Mat n'est pas franchement un type qui passe ses soirées à picoler, mais il doit bien avouer que depuis quelques temps, il passe sa vie au Woody's après avoir passé ses journées dans sa clinique à palper du fessier mollasson et à re-galber du sein tombant.

    * Chienne de vie ! *

    Finalement, il regrette un peu le temps où il était aux urgences. Il y gagnait peut-être moins de fric, mais au moins il se sentait utile en tant que médecin. Mais bon, son spleen ne va pas durer. Deux pintes derrière la cravate, une bonne dose de musique par dessus et dans quelques minutes, il s'élancera sur la piste de bowling ou vers les babyfoot pour se frotter à plus jeune que lui, mais aussi moins expérimenté. Si vous n'y voyez pas là un besoin de se prouver qu'il est encore jeune c'est qu'assurément, vous n'avez pas encore atteint la moitié de son âge.
    Mat s'approche alors du comptoir, appelle le Marco en question qui connait exactement les goût du doc et s'empare d'une choppe avant même que Mat ait pu en placer une.

    « Merci Marco ... »

    Pendant que Marco s'occupe de remplir le verre du chirurgien, il voit une jeune femme assise au comptoir. Fraiche, belle et inaccessible. Sereine, rêveuse et insensible à ce qui l'entoure. Il croit la sortir de ses pensées lorsqu'il s'adresse à elle.

    « Je peux ? »

    Il montre la coupelle contenant les quelques cacahuètes qu'elle a juste à côté d'elle. Une bière sans cahuètes, c'est un peu comme une journée sans soleil ou comme une femme sans répondant ... ça manque de saveur !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mer 13 Avr - 5:05

Rêveuse ? Peut-être oui alors qu'elle attendait que Marco lui donne les fléchettes qu'il planquait derrière le comptoir. Non sans vérifier que personne ne lui piquait la place, elle entendit la voix de Mat, sa main entourant son verre de bière. Génial, encore un type qui voulait lui faire des sourires et se croire intéressant. Elle tourna la tête vers lui et le détailla rapidement d'un coup d'oeil. Il voulait quoi ? S'asseoir ? Vu la trajectoire de l'index qui désignait les apéritifs, elle haussa un sourcil. Elle resta pantoise quelques secondes en essayant de comprendre ce que cet homme extra terrestre voulait donc faire communiquer.

Encore un court instant et et elle cligna des yeux en comprenant. Elle lui sourit donc et les fit glisser vers lui.

_ Ah ! Ca !

Elle pouffa de rire et secoua la tête, gardant un sourire sur ses lèvres.

_ Je suis désolée, sans ça je t'aurais insulté.

Elle désigna alors Marco d'un geste de la main.

_ Pourquoi tu demandes pas à Marco qu'il t'en donne, on est pas au zoo, tu sais, il a le droit de donner à manger aux animaux !

Sur quoi elle lui donna un immense sourire absolument resplendissant. Mat pouvait en profiter, elle était à peu près de bonne humeur. De plus, elle avait déjà vu cet homme à plusieurs reprises dans le bar. Ils ne s'étaient jamais parlé sauf peut-être pour des politesses donc selon elle, cet endroit était autant à lui qu'à elle, par conséquent, elle ne lui chercherait pas d'ennuis, c'était normal ! Et puis il n'était pas de ce genre d'homme qui embêtait les employées ou bien les clientes. Mais après tout, elle ne l'avait pas intimement observé ! Qui sait, si ça se trouve, c'était peut-être un psychopathe, un sérial killer... Un fou échappé de l'asile qui se faisait passer pour un homme charmant sous tout rapport.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mer 13 Avr - 8:53




    * Grrrrrrrr ! *

    La tigresse sort ses griffes, elle sent son territoire menacé sans aucun doute. En parlant de zoo, Mat comprend donc tout à fait de quoi elle veut parler. Lui, ne se départit pas de son sourire. Il ne sait pourtant pas si elle est agressive ou sur la défensive. Parfois la limite entre les deux est infime et difficile à évaluer. C'est donc pour cela que Mat avance avec des pincettes. Il n'est pas nécessaire de se faire balancer une droite en plein bar par la première fille qui se sent injustement agressée. Pourtant, ce n'est pas l'effet qu'il provoque habituellement, preuve qu'il vieillit sans doute ou alors qu'il s'est installé dans une monotonie quotidienne qui le classe à présent dans les pauvres cons.
    Enfin, se faire insulter ou se faire traiter d'animal, il y a finalement peu de différence aux yeux de Mat même s'il tient les animaux en très haute estime : la répartie est cinglante, plus sans doute qu'il ne l'aurait voulu d'ailleurs :

    « Je m'en suis rendu compte puisque tu es servie ... »

    Il la regarde, droit dans les yeux. Défiance, méfiance. L'instant parait long très long même avant qu'il ne se passe quoi que ce soit. Dans ce silence qui règne entre eux, Mat se livre alors à son jeu favori, son jeu de toujours : celui de savoir ce qui se passe dans l'esprit de l'autre. On pourrait appeler ça de la psychologie, mais ce n'est en fait qu'une chose qu'il a su mettre au point lorsqu'il travaillait pour les urgences. Il y recevait tellement de cas compliqué à gérer qu'il lui avait été indispensable de s’aguerrir à ce genre de pratiques. Il le fait habituellement avec un certain succès, mais cela n'augure en rien de savoir exactement ce qui se trame dans l'esprit de celle qui lui fait face. D'ailleurs, c'est finalement Mat qui choisit de détendre l'atmosphère, sans doute avant que la main de cette jolie brune ne fende l'air et ne s'abatte dans un bruit retentissant sur sa gueule à lui.

    « ... Une tigresse qui défend son territoire... c'est pas commun par ici ! »

    Mat se retourne alors vers Marco avec un large sourire et sans même espérer que la jeune femme se radoucisse :

    « Marco file moi une coupelle de cacahuètes steup' ... la demoiselle veut pas partager ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mer 13 Avr - 16:31

Elle ne put s'empêcher de froncer légèrement les sourcils dans une moue qui se voulait parfaitement admirative mais fausse. Elle préférait les hommes au répondant qui ne souriait pas plutôt que ceux qui souriaient trop pour la draguer. Mais celui-ci manquait cruellement d'humour, elle l'avait sûrement mal jugé de ses faibles observations jusqu'à présent. Mais aucunement impressionnée, elle se contenta de soutenir son regard.

Au bout de plusieurs secondes, même, elle haussa les sourcils, posant son menton sur son poing et elle attendit. S'il cherchait à l'impressionner et bien il venait de perdre 10min de son temps personnel sur sa vie sociale précieuse - ce qu'elle devinait, tout du moins. mais Mat n'avait absolument aucune chance avec elle car déjà il l'agaçait. Voilà qu'il parlait comme tous ces machos incapables qui se croyaient supérieurs mais pas uniquement à la race féminine - si tant est que ce fut une race.

Elle fronça les sourcils à sa nouvelle réplique et secoua légèrement la tête alors qu'il s'adressait à Marco. Ce dernier leur lança un regard neutre avant de préparer ce pour quoi on l'attendait. Gaby, quant à elle posa le doigt sur le bord de la coupelle et la fit glisser vers Mat, un sourcil haussé presque de mépris.

_ Hey, l'ami, je suis pas une tigresse, pigé ? Quant à ton territoire, tu peux carrément te le mettre où je pense, c'est pas moi qui pisse à tous les coins de la pièce pour marquer les frontières. Quant à ce qui est commun et ce qui ne l'est pas, j'en ai rien à cirer, c'est assez clair ?

Alors que Marco revenait avec une autre coupelle - aussi pleine que celle de Gaby, preuve qu'elle n'avait même pas dû y toucher. Elle descendit alors de son tabouret, reprenant son verre puis elle plissa le nez en cherchant à renifler quelque chose d'inodorant.

_ Qu'est-ce que ça sent ?

Elle prit les fléchettes que Mario lui tendait et elle dévisagea Mat une dernière fois, la grimace au visage.

_ Le primate, je crois ? Profite bien tes grattes-dents.

Elle retroussa légèrement la lèvre en allant pour tourner les talons et haussa un sourcil avant de le désigner du menton.

_ Tu sais jamais qui profitera de toi.

Elle s'éloigna alors pour rejoindre la cible de fléchettes non sans faire mine de sortir les griffes au bout de ses doigts dans une grimace féline accompagné d'un feulement féminin. alors que Marco lançait un regard à Mat, les sourcils hauts qui signifiait "J'y peux rien !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mer 13 Avr - 17:10




    « Susceptible avec ça ! »

    Non, Marco n'y peut rien, personne n'y peut rien, et c'est bien ça le pire. Ce genre de fille qui croient à chaque fois qu'un mec les aborde qu'il en veut à leur cul, ça le sidère un peu, mais il n'y peut rien non plus.
    Elle prend ses fléchettes et se barre comme si de rien n'était, avec une insulte gratuite en prime. Peut-être qu'il lui manque un mec à la maison, un mec qui sait s'y prendre finalement. Parce que Gregan lui n'a même pas pu lui dire bonjour qu'il se voyait déjà insulté de toute part.

    * Les aléas de la vie *

    Se dit Mat avec un haussement de sourcil. Pour peu il en viendrait même à rire, mais il sait que la tigresse risquerait de revenir et de sortir à nouveau les griffes. Et franchement, après une journée de boulot, il a pas vraiment envie de se taper ce genre de délire paranoïaque. Autant qu'elle aille se défouler ailleurs, ce qu'elle fait d'ailleurs très bien, laissant le primate à sa bière.

    « Je leur fait souvent cet effet ! »

    Se contente alors de dire Mat à Marco qui se met à sourire à cette remarque pas franchement judicieuse. Mat de son côté préfère ne pas chercher plus loin que sa bière. Manquerait plus que l'autre vienne la lui boire à sa place. Il la finit alors tranquillement, pendant que la brune envoie rageusement ses fléchettes sur la cible. Enfin rageusement, c'est ce qu'il semble à Mat. Qui pas le moins du monde impressionné attrape son porte feuille dans sa poche arrière et finit par en sortir un billet de 10 $. Sans un regard vers l'endroit où est parti la jeune femme, il paie alors sa consommation sans trop y prêter attention.

    « Tiens ... pour la bière et les deux coupelles de cacahuètes. »

    Il n'y a pas touché, mais il a appris qu'on payait toujours ce qu'on avait commandé, même si on n'y touchait pas. Il lui fait un clin d’œil avant de rengainer son porte monnaie et de terminer son breuvage noir en toute quiétude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Jeu 14 Avr - 6:13

Peut-être que Gaby aurait pu user d'un langage moins... rural. Peut-être aurait-elle dû faire la jolie blonde polie, docile et souriante. Elle se serait faite appeler Polly, c'aurait été appréciable. Tous les hommes adoraient ce genre de nom, court, référant à des époques anciennes, aux femmes voluptueuses et blanches de peau, au teint laiteux, des formes généreuses, bref, parfaites. Mais après tout, qu'est-ce que ça aurait changé ? Ce n'était pas comme si elle avait croisé l'homme de sa vie, et oh mon dieu, que faisons-nous à genoux !

Néanmoins, elle lui jeta un regard discret, s'apercevant qu'il ne préoccupait déjà plus d'elle. Sa seconde impression avait donc été la bonne, il avait été inutile de le remettre à "sa place". Cet homme là n'était qu'un homme qui venait boire un verre et non un homme qui venait trouver du bon temps à la sortie du boulot. C'était sûrement de la psychologie inversée mais Gaby n'aimait pas comprendre quand un homme préférait sa bière à lui reluquer le popotin.

Quelques lancés de flèches et elle revint vers le bar, désignant l'un des projectiles à Mario, à côté de Mat.

_ Hey, celle-ci a perdu son poids, je crois que quelqu'un l'a trafiqué.

Alors que le fameux Mario revenait pour inspecter les dires de l'inspecteur, elle avait croisé les bras sur le comptoir, la tête dans les épaules et le corps tendu en arrière. Elle tourna alors la tête vers lui pour le dévisager de haut en bas. La marchandise était plutôt agréable à regarder, avait-elle pensé. Si les hommes ne se gênaient pas pour la regarder, elle en faisait de même. Mais ce n'était qu'un rapide coup d'oeil, son côté "On me la fait pas à moi" et elle tordit légèrement les lèvres en détaillant son visage. Elle adorait les visages. C'était incroyable tout ce qu'on pouvait en dire quand on savait lire les traits.

_ Je te vois souvent par ici. T'habites dans le coin ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Jeu 14 Avr - 20:50





    La voilà qui revient à la charge. Qu'est ce qu'elle a encore ? Elle a pas assez déversé de son venin sur Mat ? Non, il faut qu'elle lui gueule dessus comme un putois une fois de plus. Ou alors qu'elle l'écrase tel un pachyderme. Il s'attend au pire. Il a pas franchement envie de continuer une discussion dans le style qu'elle a bien voulu lui montrer. Il y réfléchit alors qu'elle pose sa fléchette falsifiée sur le comptoir. La réflexion est rapide toutefois.
    La surprise aussi. Il ne croit pas entendre la même personne. Aussi dérangeant que cela puisse paraitre, il essaie de ne pas montrer sa surprise. Il pourrait tout à fait lui renvoyer à la tête la façon dont elle l'avait traité quelques minutes auparavant, mais il n'en éprouve finalement pas le besoin. Il essaie de ne pas la regarder pour ne pas croiser son regard fauve et ses dents de loup qui doivent scintiller prêtes à le mordre au cou dès que l'occasion se présentera. Mais poliment, il pose sa bière. Il en reste un fond mousseux qui bien que n'étant pas désagréable ne l'incite jamais à terminer complètement sa bière.
    Ainsi elle l'a déjà remarqué à plusieurs reprises dans ce bar. Il ne doit finalement pas être un ours si mal léché que ça au point qu'elle ne monte plus sur ses grands chevaux. Mat lui jette un rapide coup d’œil, presque indifférent, mais il la voit tout de même sous un meilleur jour. Et comme il n'est pas adepte de la politique de l'autruche, il ne se défile pas et répondra à sa question avec entrain sans crier haro sur le baudet :

    « Mat Gregan ... J'habite à deux rues d'ici ... au nord après Manchester Boulevard ... »

    Il lui laisse visualiser la chose si elle est du coin, ce qui doit être le cas. Or dans ce coin là, il n'y a pas d'habitation. Rien de tel non. Mais si on remonte la rue qu'à indiqué Gregan on se retrouve dans un des plus grands zoo de la région. Peut-être celui dont la jeune femme a parlé tout à l'heure.
    Il faut dire qu'avec autant de nom d'animaux dans un même post le doc est un peu déboussolé. Non, il ne sera pas le dindon de la farce et ne cherche pas à noyer le poisson. Pourtant il se montre prudent avant de reprendre avec un sourire pincé sur les lèvres.

    « Mais là bas Marco n'a pas le droit de me donner des cacahuètes ! »

    Chat échaudé craint l'eau froide, il n'en rajoute pas plus. Il ne la dévisage pas plus non plus. Il a un mal de chien à faire la part des choses, mais se demande s'il n'a pas tout intérêt à ne pas la froisser plus. On ne sait jamais avec une telle femme, il pourrait y laisser des plumes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Ven 15 Avr - 5:19

Marco regarda le projectile avant de lui rendre. Selon lui, tout était normal. Elle toisa Mat d'un sourire en coin comme une fille de baroudeur. Cependant, à sa dernière réplique elle pouffa de rire avant d'acquiescer. Au moins, il avait plus d'humour qu'elle ne le pensait.

_ Non, sa juridiction se cantonne à ce bar. Et heureusement car sinon il croulerait sous le travail ! Mais normalement, il les donne automatiquement. C'est écrit dans son contrat qu'il a obligation de nourrir et d'abreuver tous les primates de la cage.

Finalement, elle lui sourit un peu plus avant de lui tendre la main.

_ Gabriella.

Au CRASH on avait appris à ne pas trop en dire sur soi. Elle-même n'aimait pas trop ça, de toute façon. Ces gangs avaient des yeux partout et elle essayait de les coincer, elle n'avait pas envie que ce soit l'inverse. Elle posa son verre vide sur le comptoir et fit signe à Marco (pourquoi j'avais lu Mario depuis le début alors que je disais Marco... Cherche pas) de lui en servir une autre. Elle désigna Mat d'un geste du menton avant de reprendre.

_ Ca te tente une petite partie ? Celui qui perd paye à boire.

Elle haussa un sourcil dans un sourire. Jouer aux fléchettes toute seule, ce n'était vraiment pas amusant.

[J'aurais voulu faire plus mais je vois pas et j'ai toujours cette migraine à me taper contre les murs... Je voulais quand même te répondre. "J'voulais t'offrir des cadeaux que tu sois magnifique..." (j'adore cette chanson)]

Edit Venus : attention, je ne vois que 16 lignes Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Ven 15 Avr - 20:45





    Gabriella !
    Jolie prénom, et pas tigresse pour deux sous. Même, ça fait pas franchement félin comme prénom. Se sent-il un peu déçu ? Non, pas à ce point. Mais il se déride un peu, ce qui lui fait du bien finalement, il ne se l'avoue pas, mais repartir de ce café avec un râteau pareil dans la tête, il aurait eu de quoi jardiner pour la fin de l'année. Lorsqu'elle se présente il lui donne un sourire en coin, rien de plus, mais il se tourne vers elle de trois quart. Marco semble s'être un peu écarté pour nettoyer quelques verres et lustrer une fois de plus son comptoir. C'est fou ce que les comptoir en alu sont salissants. Et c'est fou le temps que passent les serveurs à les nettoyer pour les faire briller.

    « Une partie ? »

    Mat regarde la fléchette avec une envie aussi pressante que d'aller faire les boutiques avec sa sœur une veille de Noël. Il sent déjà la professionnelle de la fléchette, lanceuse patentée qui va lui régler son compte en trois jets. Le pire c'est qu'il est en train de se mettre dans la tête l'idée qu'il va accepter cette requête. Un peu kamikaze comme façon de réagir, mais Mat pêche là où il a toujours pêché : il ne peut rien refuser à une jolie femme.

    « OK ... mais je prends les flèches truquées alors ! »

    Pour ce que ça changerait. Il est une bille à ce jeu, il le sait très bien. Truquée ou pas, il ne sera pas capable de faire la différence entre les différents traits qu'il pourrait effectuer. Si la chance lui sourit sans doute fera-t-il illusion le temps de quelques volées et encore. La dernière fois qu'il a tenu une fléchette en main, ça devait être pour ses quinze ans la fois il s'était rendu dans un bar de Sydney avec quelques potes prétextant être enfin majeur. Ils avaient joué aux fléchettes jusqu'à ce que la police vienne les dégager du bar où ils s'étaient rendus ... depuis plus rien.

    * Ça doit pas être plus compliqué que de jouer au basket ! *

    Voilà un jeu où il se défend ! Il lui arrive même de réussir quelques dunks dès fois, à la seule condition que le panier soit un peu usé par les temps et que sa hauteur maximale ait perdu un peu d'altitude. Mais à ce jeu son point fort c'est l'adresse à trois points. Il espère en marquer un peu plus avec une volée de fléchettes.
    Un sourire pincé plus tard il lui demande avec aplomb :

    « Tu me rappelles les règles vite fait !! »

    Mais à son ton, Gabrielle doit bien comprendre qu'il ne s'agit pas d'un rappel dont il a besoin, mais d'une véritable cours de base sur les règles du jeu. Après pour envoyer les flèches, il ne devrait pas avoir besoin qu'elle lui tienne le bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Sam 16 Avr - 8:33

Avant de se dégager du comptoir avec une nouvelle bière, elle lança un clin d'oeil à Marco dans le soucis de faire un peu tourner en bourrique ce cher Mat. Et bien quoi, il fallait bien s'amuser tel qu'on en avait envie, non ? Elle accompagna donc l'homme jusqu'à la table près du poste de fléchettes. Elle y posa alors son verre près de sa veste qu'elle avait accroché au dossier du tabouret. Elle avait peut-être tout d'une tigresse, effectivement. Mais d'une tigresse bien plus docile que la moitié de celles qui résidaient dehors sur les trottoirs ou que celles auxquelles elle se confrontait dans les gangs.

Elle se retourna vers lui pour le regarder faire avec la fléchette, étonnée malgré elle qu'il sache à peine la tenir ! Elle rit au fait de lui rappeler les règles puis elle s'approcha du tableau en posant son index... Au milieu.

_ Et bien tu vises. Et tu frappes là. De préférence.

Elle dressa une main vers lui.

_ Et tu attends que je sois plus devant ! Donc ton but, c'est viser là. Plus tu t'en éloignes, moins tu as de points.

Elle se redressa pour revenir vers lui, un sourire en coin.

_ Ca va aller, comme ça, Hombre ?

Selon elle, un homme, un vrai, c'était celui qui savait viser. Et s'il ne savait pas viser aux fléchettes alors il ne savait pas viser ailleurs ! En portant une main à sa hanche, l'autre à son verre, elle le détailla maintenant qu'elle le voyait mieux debout, bientôt en action. Plutôt grand, costaud, bien en chair, taillé. Assez charmant et élégant, ni trop ni pas assez, juste ce qu'il fallait. Elle se surprit à hausser un sourcil en détaillant ses mains sur les fléchettes. Elle adorait les mains : on pouvait tout dire d'une personne à l'étude de ses mains. Et les siennes semblaient fortes. En fait, elle craignait qu'il brise les projectiles en deux.

Au final, il était plutôt plaisant à regarder même s'il semblait avoir un caractère macho mais ça, c'était facile d'y remédier. Au moins, avait-il peut-être compris que la surnommer "la tigresse" ce n'était pas du tout une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mar 19 Avr - 13:14

[Prends Mat pour une bille Razz Je pensais qu'on jouait sur une cible Anglaise, le vrai jeu de fléchettes quoi mister red ]




    Et voilà, une fois de plus il passe pour un imbécile. Il aurait mieux fait de regarder la cible avant de demander. C'était une cible toute simple où le but et bien évidemment de se rapprocher du centre. Pas besoin de calculer combien de points il reste à faire pour tirer les doubles triples ou autre trucs du même genre. De ce point de vue là, la partie se simplifie pour lui. Au moins il n'aura pas à compter de façon trop compliquée. Il prend alors ses trois flèches et se dispose sur la ligne qui sert de limite infranchissable pour le tireur. L'objet n'est pas bien lourd, ni très compliqué à lancer. A un tout petit peu plus de deux mètres de la cible, il voit juste en face de son regard le centre de la cible. Le fait qu'il soit grand va-t-il le favoriser ?
    Certainement, mais l'entraînement qu'elle doit avoir sera sans doute difficilement comblé par ce maigre avantage. Le docteur se concentre alors. Chacune des fléchettes est bien moins lourde que les bistouris qu'il utilise, mais leur équilibre est à peu près le même.
    Droitier, il arme son premier geste au dessus de l'épaule et lance sa première flèche.
    De même, il lance la seconde puis la troisième sans trop chercher à corriger son tir. Un premier jet de bonne facture puisqu'il récolte un total de 24 points. Sans doute pas suffisant pour faire face au tir de son adversaire, mais il n'est pas là pour gagner.

    « Pas trop mal pour une première ? »

    S'étonne-t-il en allant chercher ses flèches qu'il ôte sans tout démonter. Il se retourne alors vers Gabriella qui vient de prendre place sur le pas de tir. Elle semble concentrée, prête à ne faire qu'une bouchée de ce gringalet qu'elle n'a eu aucun mal à défier dans un jeu où il n’excelle pas.

    « Ne te déconcentres pas surtout ! »

    Lui lance-t-il rapidement alors qu'elle vient juste d'armer son premier tir. Tir qu'elle retient pour lui lancer un regard froid. Mat comprend que ce n'est pas comme ça qu'il la déstabilisera. Peine perdue.
    Mais qui ne tente rien n'a rien. Pourtant ça pourrait être son seul salut véritable. A moins que ce dernier passe par une ingurgitation importante de bière, mais à ce compte, il est certain qu'il en perdra lui aussi une large part de précision. Mais bon, après tout, tout ceci n'est qu'un prétexte pour passer un moment sympa. Et la galante compagnie peut tout à fait se montrer docile s'il arrive à s'y prendre !

    * Ou pas ! *

    Oui, et c'est sans doute ça le plus compliqué pour lui. Comprendre que malgré ses efforts, il risque de ne pas parvenir à ce qu'il désire réellement.
    Même si ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Mer 20 Avr - 6:32

[Bah j'en connais qu'un et faut tirer au milieu. Dans la rosace t'as des points différents oui mais plus t'en es loin moins t'as de points... Après chuis pas une spécialiste non plus. J'y joue même pas. Par contre, j'aime pas trop qu'on fasse les didascalies de mon personnage à ma place. Si ça ne te dérange pas, je préfère les faire moi-même.]

_ Ca dépend, tu fais quoi dans la vie ?

S'il était flic, il était mauvais tireur, s'il était fleuriste, il se débrouillait bien. Si elle savait qu'il était médecin elle dirait que jamais elle se laisserait faire sous son bistouri. Même avec un minimum de précision, il avait un air balourd. A sa réflexion, elle haussa un sourcil d'incrédibilité. Dans son métier, on apprenait pas à se déconcentrer. On apprenait à viser la tête. Certes, la cible était bien plus petite qu'une tête. Elle voulait parler de la vrai cible, le mil. Il s'agissait de gagner au final. Les autres traits n'avaient pas d'importance pour elle.

Elle prit une nouvelle gorgée de bière avant de se préparer. C'était fou ce qu'elle avait l'air... Pas féminine en fait. A sa manière, disons. Une jean extrême taille basse, un débardeur plus que moulant taille 12 ans, des bottes aux renforts d'acier et une coiffure négligée relevée par une paire de lunettes de soleil. Disons qu'avec ses formes et son tatouage sur les reins, elle faisait... tigresse. Diablesse ? Peu importait, elle faisait "fais attention à toi, gamin."

Un dernier regard à Mat et elle se prépara derrière la ligne en clignant lentement des yeux. Ce bonhomme là... Il était très curieux. Il aurait pu tenter de la déconcentrer, Gaby avait la capacité de se fermer au monde quand elle souhaitait se concentrer. Elle savait poser sa respiration pour tirer tel un sniper, elle savait tirer, point. Elle n'était pas au CRASH par hasard, de toute manière.

Une fois ses fléchettes lancées, elle vint les récupérer naturellement, le but n'était même pas de le battre ni de gagner. Enfin si, un petit peu mais elle était là pour se détendre, elle ferait assez la compétition sur le terrain, pas besoin de la ramener dans un bar. Dans un sourire, elle lui tendit à nouveau les flèches qui signifiait "T'as fait bien pour une première, maintenant, fais mieux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   Jeu 21 Avr - 21:40





    A son tour, il se dirige vers le pas de la cible après qu'elle lui ait rendu les flèches. Il ne cherche pas outre mesure à se concentrer. Non lui il ne joue pas pour la gagne, au bistrot il n'est pas comme dans son cabinet. On pourrait même dire qu'il existe deux Gregan. Celui qui se sent professionnellement irréprochable et qui fait son métier du mieux qu'il le peut et celui qui sait lâcher la pression lorsque le besoin s'en fait sentir. Il ne comprends pas ces gens qui ne savent jamais lâcher la pression. Un bar c'est fait pour ça non ?
    Il se souvient de cette vendeuse d'arme qu'il avait rencontré quelques jours plu tôt. Elle manquait cruellement d'humour et avait vite fait de le quitter lorsqu'il avait commencer à polémiquer un peu et qu'il commençait réellement à s'amuser. Elle n'avait jamais relâché la pression et même avec sa téquila à la main on aurait dit qu'elle jouait sa vie à chaque verre.
    A cette pensée, il se met à rire alors même qu'il n'y a rien d'amusant dans sa rencontre avec Gabriella. Au contraire même. Il s'en excuse et tente de reprendre un peu le contrôle de lui-même ... il sent déjà qu'elle va mal prendre ce petit rire qui s'est échappé bien malgré lui.

    « Excuse-moi ... je pensais à autre chose ... En fait je suis ... »

    Il arme son bras droit et lance sa flèche d'une manière peu orthodoxe mais qui atteint la cible à proximité du centre. Il hoche la tête et poursuit avec un semblant de fausse modestie :

    « ... médecin. »

    Elle semble étonnée de voir un type comme lui, plutôt taillé comme un trois quart de rugby qu'il a été il n'y a pas si longtemps que cela. Mat lui sourit et ne cherche pas à en dire plus.
    Il prépare un second geste qui fait mouche en plein centre de la cible. La chance du débutant. Le genre de jet qu'il pourrait tenter cent fois et qu'il ne parviendrait à réaliser qu'une demi douzaine de fois au maximum. D'ailleurs sa flèche suivante ne suit pas du tout la même trajectoire. sans doute gêné par le projectile qui se trouve déjà au centre de la cible, le dernier termine à dix bons centimètres sur la droite.

    « Finalement je crois que j'ai compris le but ! »

    Fait-il avec un large sourire. Pour une fois qu'il peut un peu se montrer heureux, il n'hésite pas. Elle le prendra comme elle voudra.
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: [Mat] Dans le mil   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mat] Dans le mil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: RP's-