AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Dim 10 Avr - 13:35

On dit qu'il ne faux pas avoir peur de parcourir le monde pour trouver un jour enfin son vrai bonheur. Il faudra surement chercher longtemps avant de le trouver mais un jour ou l'autre, à force de courir et courir encore on finira par le débusquer. En attendant Issa lui avait besoin rapidement de matières premières pour offrir cette vision de bonheur parfait à ses clients. Seulement il y avait un petit problème qui s'était proposé à lui. Et comment ne pas l'éviter puisque déjà ils étaient à sa recherche. Oui, le problème était plusieurs et assez armés pour lui faire la peau aussi rapidement qu'il n'aurait même pas le temps de dire ouf.

On l'avait bien prévenu et Issa ne voulait pas rester planquer le reste de ses jours dans son appart miteux. Il devait continuer de faire des affaires pour pouvoir toujours autant profiter de la vie. Et puis il avait ça dans le sang, c'était comme quelque chose de normal pour lui. Il y avait aussi autre chose, il ne pouvait pas lâcher comme ça le mec qui l'avait sortit de la merde dans laquelle il était. Bon peut être que ce dernier était en grande partie responsable de ce qui lui arrivait à présent mais voilà. Issa avait beau être un sale con, il n'oubliait jamais les personnes qui ne l'avaient pas laissé tomber.

Randall un gars spécial en effet, mais qui comptait énormément aux yeux du dealer. Alors quoi, que c'était vraiment-il passé et pourquoi à présent Issa était vraiment en mauvaise posture. Ben tout a commencé avec une histoire tout à fait banale, vous me direz comme la plupart du temps. C'est vrai que beaucoup d'embrouille partent souvent de broutille, on se dispute une femme, quelques billets ou des territoires, en soit rien de vraiment important. Mais voilà après à chaque fois ça a tendance à prendre de grandes proportions et souvent cette affaire fini dans un bain sang avec cadavre à la clé.

Alors voilà, un gars dans le genre assez important dans la rue ou plutôt qui connait beaucoup de monde, se pointe chez Randall pour prendre deux trois petits trucs pour la défonce. Sauf que là le boss est complètement pété. Nan pas comme d'habitude même s'il est vrai que la plupart du temps le boss d'Issa avait la mauvaise habitude de consommer en trop grande quantité sa marchandise. Mais là, il fallait croire que le mec s'était pointé au mauvais moment car Randall était au maximum de la défonce. Son taux de paranoïa interne était au maxi, et quand il eut le malheur de voir le mec frapper avec insistance à sa porte, il crut voir une autre personne.

En somme un flic et là bam, le boss d'Issa lui lâcha ses chiens enragés dessus. Pas besoin d'être devint pour savoir qu'après ça il ne restait plus grand-chose du mec. Mais lorsque que notre ami le camé fut redescendu sur terre, il comprit que là c'était vraiment la merde. Il contacta Issa et lui expliqua, il fallait qu'il fasse quelque chose pour lui. Car derrière les soi-disant amis du gars qui venait de servir de déjeuner aux chiens de Randall, n'allaient surement pas chercher à comprendre bien longtemps ce qu'il s'était passé. Ils allaient tuer Randall et voilà tout. Et Issa lui ne pouvait laisser faire une telle chose même si c'était lui qui l'avait cherché.

Ainsi après mainte discussion qui sans surprise à mainte répétition faillit finir en règlement compte avec des calibres, Issa réussi à négocier de façon à ce que ces gars laissent en vie son boss et cela en échange d'un certain poids en came. Seulement ils y ajoutèrent une condition, si jamais le deal n'était pas respecté ou fait en temps et en heure, ce serait à Issa d'en payer les conséquences par le biais de sa vie. Et voilà comment le dealer s'était enfoncé dans ce problème qui était maintenant à part entière le sien. Alors oui, il aurait pu en parler au gang mais cela n'aurait fait qu'entacher encore plus que ne l'était déjà la réputation de Randall.

Donc voilà le seul moyen de s'en sortir, leur donner une certaine somme en échange de la paix. Parfois c'était le seul moyen pour régler des problèmes. C'était donc pour ça qu'Issa se retrouvait là, en pleine rue seul à ne rien faire. Enfin rien faire c'était vite dit, il attendait quelqu'un. Une personne qui pour régler ce problème lui était indispensable. C'était une jeune femme du gang, une experte en pilotage de bolide. Et justement c'était avec ce genre de talent que le dealer pourrait trouver une solution à son problème. Car voilà la quantité demandée était trop grande et le délai trop court pour que le boss puisse le fournir.

Donc comme on dit, parfois il faut aller chercher à la source. Issa connaissait un bon plan qu'il avait vaguement entendu parler qui pourrait lui fournir ça. Ainsi il n'attendait plus que cette talentueuse pilote pour le conduire à l'endroit voulu. L'endroit où le dealer pourrait trouver son salue. Issa avait donc rapidement contacté Tia et lui avait donné rendez-vous dans les rues de Los Angeles. C'était juste ce qui lui avait fait part car notre ami dealer n'aimait que trop peu parler d'affaire au téléphone. Toujours rester vague, la suite il lui expliquerait une fois qu'elle serait à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Dim 10 Avr - 14:46

    C'est toujours quand elle s'y attendait le moins que son téléphone la surprenait. Tia était dans une série de mouvements qui l'aidaient à se concentrer avant de faire un entrainement physique intensif. Le physique comptait beaucoup pour elle, elle était une adepte de la dépense énergétique et suait longtemps pour se sentir en paix avec son âme et avec son corps. Ses séances physique ne ressemblaient en rien aux séances que peuvent s'imposer des militaires férus de puissance ou de fonte et qui passaient des heures à pratiquer abdos ou pompes. Non, elle était plutôt du style à s'imposer une séance de danse qui durait parfois plus d'une heure. Chorégraphiée, préparée, intense et explosive, la danse qu'elle opérait lui permettait de mettre en action tous les muscles de son corps. C'était une façon bien à elle de s'entretenir et en plus ça lui servait pour son métier. D'ailleurs on venait de lui apprendre qu'elle allait passer première chanteuse dans la troupe où elle bossait. Elle savait que c'était la voie ouverte pour devenir une super-star de la chanson.
    Mais le téléphone sonna. Une sonnerie spéciale. Programmée pour attirer son attention. Les membres des Niners sonnaient d'une façon différente et elle était consciente qu'un tel appel était important. En quelques mots elle sut ce qu'elle devait faire.

    Une adresse et rien d'autre : voilà tout ce qu'Issa lui avait fourni. Mais c'était pas la peine d'en demander plus. Et bien évidemment elle allait sortir la F430 version spider puisque le temps le permettait.
    Il ne lui fallut pas longtemps pour s'habiller et se mettre au volant des 500 chevaux de son bolide. Tia arpenta les rues d'Inglewood avec prudence dans un premier temps. Elle comprenait que la vitesse serait importante pour ce qu'on lui demandait, mais elle devait prendre Issa en route, et hors de question lorsqu'elle arriverait à sa hauteur qu'une troupe de voitures de flics soit à sa poursuite. Mais lorsqu'elle l'aurait embarqué ce serait une autre affaire. Le son mélodieux du V8 de sa Ferrari faisait se retourner quelques personnes sur son passage. Elle en jubilait intérieurement. Peut-être que dans quelques mois elle aurait la renommée nécessaire pour provoquer les mêmes réactions par sa seule présence.
    Elle l'espérait de tout cœur.
    La rue suivante, Tia vit Issa qui l'attendait sur le bord de la route. La voiture rouge stoppa à sa hauteur. Un regard vers lui avec une question qui lui taraudait la tête mais dont elle aurait certainement très rapidement la réponse.

    - Besoin de faire une petit tour en voiture ?

    C'était une évidence. Restait à savoir quel coin de L.A. il désirait visiter. La petite visite guidée pouvait dès lors commencer. Tia déverrouilla la fermeture automatique des portes, mais elle était certaine que ce ne serait pas nécessaire. Issa était du genre à montrer son côté viril en sautant par dessus la portière pour pénétrer dans la voiture. Elle ne lui en tiendrait pas rigueur, mais elle pouvait lui montrer du regard que c'était une chose qui ne se faisait pas avec elle. Le coup du regard assassin.
    A y penser, avec un type de la trempe du dealeur, il fallait être gonflée pour le tenter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Mar 12 Avr - 19:31

Issa après un petit moment d'attente eut la bonne surprise de voir débouler Tia dans un bolide de grands choix. Impressionné pendant instant, puis trouvant qu'elle avait un gout particulier pour savoir bien choisir les choses. Ils avaient besoin de matériel et elle venait de leur fournir. De toute manière le dealer n'en attendait pas moins de la demoiselle de part sa réputation et aurait été dessus qu'il en soit autrement.

" C'est bien possible princesse... "

Et il entra dans le véhicule le plus simplement du monde. Se posant confortablement du coté passager ou mieux connu par la place du mort chez les gangs. Oui, d'à ce qu'il parait tu as plus de chance de recevoir une balle mortelle si tu te trouves à coté de celui qui tient le volant. Alors soit mais ceci pour le moment ne nous intéresse guère. Issa semblait concentré, comme-ci un gros coup l'attendait. Délicatement, il enfila ses lunettes aux verres fumés, jetant ses yeux un peu partout dans le véhicule.

Ceci fait, il se dit qu'il faudrait que lui aussi se trouve un bolide de ce genre, juste pour la frime peut être. Par contre, la voiture avait beau en jeter en max, il manquait un détail qui était pourtant dérisoire pour ce qu'ils allaient faire. Des enceintes rajoutées un peu partout dans le véhicule, question de cracher un bon son. Surtout quand la capote est retirée. Enfin après bien avoir analysé le véhicule il tourna légèrement son visage vers Tia, la dévisageant un instant.


" Pas mal la caisse, c'est comme qui dirait à point pour le taf. Aller roule. "

Puis reprit la direction de son visage droit devant lui. Il zyeutât aussi rapidement sur la grosse montre qu'il tenait au poignet. Vérifiant qu'il venait de ne pas louper le bon train. C'est ainsi quand imitant un petit craquement de sa nuque, en penchant légèrement sa tête sur le coté que notre ami le dealer se sentait d'attaque à commencer. Enfin il pouvait parler sans prendre la moindre discrétion, se sentir à l'aise pour expliquer le plan.

Que ce soit les flics ou même les gangs rivaux, Issa préférait toujours traiter en direct. Il se disait que ça évitait au maximum les fuites et puis question de retomber un peu sur ces pieds, ainsi ça limitait les suspects s'il y avait un problème. Donc plus facile de dire qui pourrait être le traitre en question. Mais là, la femme qui se trouvait à ses cotés, même s'il ne la connaissait seulement professionnellement, savait qu'il pouvait tout lui confier. Oui, elle faisait partit de son gang et si on l'avait fait rentrer dedans, c'est qu'elle en avait largement les épaules.


" Ok. Pas bien compliqué, ce qui va suivre doit rester entre nous Lady. Tu vois dans cette putain de ville, beaucoup ignore qu'à chaque fois que t'inspire un peu d'air pollué, des affaires ont lieux. Il y a tellement d'affaires qui se déroulent en douce, qu'à la fin cela fait partie du décor. Mais t'égare pas, il suffit d'ouvrir les yeux pour voir tous ces connards se remplir les fouilles. Alors tu vois sur l'avenue où tu roules en ce moment, où on s'est donné rendez-vous comme deux tourtereaux, ben il y a un putain paquet de véhicule remplit à raz bord de matière première qui transite ici. Je sais, c'est dingue mais c'est vrai, suffit d'avoir la bonne info pour le savoir. Et comme par hasard, il semblerait que quelqu'un à cracher le morceau. J'ai la bonne info. "

Marquant un temps de pause question de bien laisser les mots se lire et d'imposer son rythme. Issa semblait vouloir mettre une petite introduction pour entrer tout doucement dans le vif du sujet. Comme-ci il avait envie de faire durer le sujet, comme-ci il attendait un moment précis, une heure précise. Il jeta un oeil sur sa montre puis reprit son regard droit devant lui comme-ci de rien. Parfois Issa aimait regarder les passants et observer leur réaction quand il le voyait lui aux cotés d'une femme de tout ce qui avait de plus charmante dans une voiture qui avait l'art de briller dans n'importe quelle situation.

" Tu sais quoi, je demande pourquoi tous les deux on n'a jamais étendu nos relations au-delà du taf. Merde c'est vrai ça, j'entends plus parler de toi que j'te vois. D'à ce qu'il parait t'assure derrière un volant. Et ça fait plaise de voir une bombe qui assure derrière un volant, crois-moi. Mais tu sais des fois beaucoup de gens parlent trop et se vantent. Pour mon cas, je ne crois que ce que je vois. "

Loin de lui l'idée de vouloir remettre en question les talents de Tia. Mais Issa était comme ça il aimait toujours ajouter un peu de piment, mettre une sorte de challenge et transformer ce travail en espèce de test. Alors elle l'avait surement déjà prouvé car en plus de ça elle n'occupait pas son post pour rien. Mais que voulez-vous, on ne change pas un caractère comme ça, Issa était comme il était et ceci au détriment des autres.

Bien sur ne voulant pas que sa collègue soit vexée par ses doutes sur ses capacités de pilote, Issa anticipa et après avoir joyeusement jeté un oeil sur sa montre il était temps de passer tranquillement à l'action. Le dealer vérifia tout de même si tout correspondait avec l'info qu'il avait eut et apparemment c'était le moment idéal.


" Tu vois le Cayenne noir qui roule juste devant la voiture qui se trouve devant nous ? Ben suis-le, c'est là notre taf. Surtout garde toujours une voiture entre lui et nous, question de rester discret. Suis-le tranquillement, ne roule pas trop vite et ne le colle pas de trop près. Si la voiture qui nous sépare de cet enfoiré finit par changer de voie, reste à distance. Il va falloir assurer...et je sais que tu vas assurer princesse. Tu vas tout déchirer, je le sais. Ce sont tes yeux de tigresse qui me l'ont dit. Mais dit-moi, tu as déjà tiré avec un flingue ? Sur quelqu'un je veux dire..."

Finit-il simplement sa phrase pour terminer réellement sur ce qu'il avait à dire. Cela faisait beaucoup de choses en même temps, et s'il lui demandait ça ce n'était pas anodin. Non bien sur il n'en était pas à juger sa fiabilité ou toute autre forme de loyauté envers le gang. Là il s'agissait de savoir pour que la suite des choses puisse se passer comme des roulettes et que rien ne dégénère. Toujours garder un certain contrôle sur la situation. Toujours avoir un coup d'avance et anticipé le plus possible, surtout sur ce que Tia et Issa allait entreprendre. Une erreur était vite arrivée et un échec, mieux valait éviter cela. Alors voilà, juste pour savoir, il lui posa cette question sur un ton totalement neutre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Mer 13 Avr - 17:24

    Elle avait embarqué Issa dans sa voiture. Elle pensait devoir faire une course poursuite ou un truc du style. Mais finalement, il s'agissait d'une filature. Du coup elle était pas franchement discrète avec sa Ferrari flambante et rutilante. Autant mettre directement dans les rétros de la voiture de devant un panneau avec marqué : Attention vous êtes suivis. Mais bon, elle parviendrait sans doute à faire attention à ne pas se faire repérer. La circulation n'était pas tellement dense, et même de loin, il était facile de voir où se dirigeait la Porsche qu'ils suivaient. Elle tentait de ce concentrer sur ce qu'il convenait de faire sans pour autant chercher à ne pas répondre à Issa.
    Il voulait savoir si elle savait s'y prendre ? Il suffisait que la voiture de devant se rende compte de leur présence - ce qui ne saurait tarder - pour qu'elle décide de les suivre pied au plancher. Et dans cette optique là, il aurait sa réponse à sa question. Pour le reste, autant qu'elle lui réponde elle-même.

    - Si t'avais juste besoin d'un taxi, c'est pas moi qu'il aurait fallut appeler tu sais ...

    Mais ça il savait, et c'est bien pour ça qu'elle n'attendait pas de réponse de sa part. La Porshe tourna à une intersection. Tia fit attention de laisser passer une ou deux voitures avant de s'engager dans la même rue. Autant ne pas montrer qu'ils étaient collé à leur train. Mais finalement, le rythme n'avait pas semblé accélérer pour la course poursuite.
    Elle restait imperturbables devant ses allusions et finit par reprendre la parole :

    - Je ne crois pas que je te montrerai mes talents aujourd'hui ... ni ceux de pilote ni ceux de tireuse. D'ailleurs, je ne porte jamais d'arme.

    Elle en avait une mais ne la prenait jamais avec elle, trop risqué à son goût si les flics venaient à l'arrêter.

    - Et pas plus que je ne porte d'arme je n'ai jamais tiré sur personne.

    Et elle pouvait presque affirmer sans sourciller que même si le boss des One niners le lui demandait, elle refuserait de le faire. Elle pouvait accepter d'être dans l'illégalité, mais au grand jamais elle ne comptait devenir une meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Ven 15 Avr - 18:48

Devant sa toute première remarque, Issa préféra ne pas en faire de cas. Il avait l'impression de comprendre à travers sa phrase une sorte de déception. Alors peut être s'était-il égaré sur le sens de sa phrase mais la façon dont elle était tournée faisait réellement penser à cela. Elle croyait quoi, que lui Issa Kane, le seul et l'unique, le grand, prenait les gens pour ses larbins ? Oui pour tous les gens qui n'étaient pas de sa famille mais pour le reste ça jamais. Sa famille c'est son gang, la chose qui compte énormément à ses yeux, et même si son genre à lui n'est pas à le crier haut et fort, il a confiance en eux.

Il sait qu'il peut tout leur confier et jamais oh non jamais il oserait les prendre pour des gens à tout faire. Ce que ne comprenait pas Tia, c'est que le dealer était en train de mettre en place quelque chose. Une filature, loin de là, il ne comptait pas suivre encore longtemps la personne qui se trouvait être la cible. La demoiselle semblait donc être déçu, elle devait être ce genre de droguer de la vitesse. Vous savez ce genre de personne qui ne se sente bien qu'avec l'adrénaline de la vitesse dans les veines. On ne sait pourquoi, mais c'est derrière un volant et un puissant rugissement de moteur qu'ils se sentent à l'aise.

Franchement ce fut ainsi que le dealer le ressentit. Et donc elle n'allait pas être déçue. Bientôt, très bientôt, il faudrait que ses talents de pilote leur sauvent la vie. C'était fou mais vrai, Issa ne reposait que la réussite de sa mission sur les talents de la demoiselle. Elle ne le savait pas encore mais bientôt elle, lui, allaient être vraiment dans un merdier encore inimaginé jusqu'à maintenant. Puis il fallut que Tia enchaine et fasse persister Issa à croire qu'elle était vraiment une camé de la vitesse. Une phrase encore, une remarque de plus comme le prit le dealer, commençant légèrement à se sentir vexé par ses allusions.

Personne ne pourrait comprendre mais le dealer était comme ça. Il interprétait toujours de la mauvaise façon les remarques des autres. Qu'elles soient bonnes ou mauvaises, il avait cette mauvaise habitude à les tourner de façon négative. Une sale manie qu'il avait depuis son plus jeune âge. Alors voilà, il ne pouvait rester une fois de plus muet devant cette deuxième phrase lancée et penchant plus pour une remarque aux yeux d'Issa.


" Mais merde, c'est quoi ton problème princesse ? T'as aucune idée de ce qui t'attends et toi comme ça, tu balances comme quoi je te considère comme une chienne juste bonne à faire des pipes et le taxi par la même occasion. Mais tu crois quoi ?! Tu crois vraiment que les gens de mon gang ne sont rien à mes yeux ?! C'est ça ?! Non ça c'est bon pour les chiennes qui s'allongent pour quelques billets, mais toi c'est différent. "

Finit-il un instant sur ces derniers mots, comprenant que peut être il avait laissé un peu trop aller son instinct parler à sa place. Son coté impulsif y était pour beaucoup, il réagissait au quart de tour et là c'était ce qu'il venait de faire. Avant de répondre, il pensait simplement mettre les choses au clair pour que tout le monde parte sur la même longueur d'ondes. Mais là dès les premiers mots sortit, il s'emballa plus vite qu'il ne l'aurait pensé.

Encore un défaut qui n'améliorait guère sa condition. Mais bon Issa était bien trop fier pour revenir sur ce qu'il avait dit et se disait finalement qu'elle l'avait un peu cherché au final. A balancer ces petits piques par-ci par-là, l'air de rien avec sa belle gueule. Pourtant sans rien dire il réagit sur la question qu'il avait posé comme ça sans aucune arrière pensé. Enfin si un peu, le contredire serait mentir librement.


" Ben ça on s'en tape. Moi j'm'en tape que t'as jamais flingué personne. Si j'ai fais appel à toi c'est pour conduire cette putain de voiture. Par contre j'espère que t'as déjà vue quelqu'un se faire tirer dessus... "

Le dealer ajouta une petite image à ses derniers mots en sortant son arme et faisant monter la première balle dans la chambre. Sans montrer le moindre sourire, au contraire, le dealer gardait ce visage neutre rempli de concentration. Le véhicule qu'il suivait dut s'arrêter à un feu qui était rouge. Stopper eux aussi comme leur cible, Issa jeta un dernier regard à sa compagne de galère.

" Putain, c'est de l'action que tu veux ? Ben tu vas être servi, tiens toi prête à foutre le camp fissa dès que j'ai réglé l'affaire. "

Et il bondit hors de la belle voiture pour se faufiler rapidement entre les véhicules pour camoufler son approche. Là tout prêt de la cible, Issa arracha littéralement la portière coté conducteur et vida à bout portant son chargeur sur le conducteur du Cayenne. Ne cherchant pas non plus à épargner son passager. Tout alla très vite, une fois la cible réduite au point mort, le dealer s'empara de deux gros sacs qui étaient logés dans le coffre. A toute allure, Issa retourna aux cotés de Tia et plongea dans la voiture.

" Roule !!! "

Pas le temps de réagir, des gars sortirent de deux autres véhicules derrière eux. Ceux-là semblaient être en sorte des vigiles pour bien veiller sur la voiture remplit de came et d’intervenir au cas où la police se pointerait. Mais voilà eux n’avaient pas imaginé qu’un mec se la pétant aux cotés d’une demoiselle dans une grosse voiture pouvaient représenter un danger. Le dealer avec cette info, avait joué sur la surprise et avait réussi son coup. Enfin rien n’était encore joué puisque que les gars semblant être des complices, commencèrent à tirer eux aussi en direction de Tia et d’Issa.

Leur but semblait très clair, abattre ceux qui avaient osé leur voler leur matière première. Plus une seule minute à perdre, il fallait à présent décamper au plus vite sinon tous les deux allaient se retrouver loin sous terre. Mais voilà les complices mécontents n’allaient surement pas en rester là. Dès que Tia déciderait de décamper, eux aussi remonteraient dans leur véhicule et se mettraient à les poursuivre pour bien sur leur faire rejoindre un joli cercueil en marbre. A présent tout reposait sur les talents de la belle black pour que tous deux puissent survivre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Lun 18 Avr - 10:01

    La voilà qui venait de comprendre les raisons de l'appel d'Issa. Au premier feu rouge, il était sorti pour buter les deux types de la voiture qu'il suivait. Elle n'avait rien dit de plus lorsqu'il s'était montré à nouveau un peu intrusif dans sa sphère privée. Il usait de nombreux artifices et de sobriquets à son égard qui ne lui plaisaient pas plus que ça. Elle s'était dit qu'elle lui en ferait la remarque au prochain arrêt. Arrêt qui avait bien fini par arriver.
    Tia n'avait pas vraiment compris là où il voulait en venir avec ses histoires de buter un mec ou des trucs du genre. Certes, elle faisait partie du gang, mais elle officiait seulement dans les voitures. Elle faisait du go fast habituellement. elle passait la frontière de temps à autre pour descendre vers le sud et chercher des produits qu'on lui demander de ramener, mais généralement, tout cela se passait sans coup de feu ou presque. La fuite était souvent la donne principale avec pour règle numéro 1 : ne pas perdre une cargaison. Et jusque là, elle n'avait jamais rien perdu.
    Sauf qu'Issa venait de buter deux types dans une Porsche Cayenne noire en plein milieu de Manchester Boulevard. Et qu'elle était à présent liée à ce meurtre comme complice. Même si elle n'en savait rien à l'origine, voilà un truc qui ne passerait pas devant un tribunal.
    Lorsqu'il revint, elle voulut lui expliquer sa façon de penser. Il aurait pu la mettre dans la confidence ou un truc du genre.
    Il lui ordonna de rouler !

    - Putain Issa ... j'ai une rép ...

    Mais elle ne put en dire plus. Elle avait bien repéré une voiture derrière eux qui les avaient suivis, mais elle n'y avait pas prêter plus d'attention que cela. Au bout du compte, il s'avérait que c'étaient des suiveurs. Et qu'ils n'étaient pas contents du tout de la façon dont Issa réglait ses petits problèmes de fournitures.
    Oui, tia avait une réputation à tenir, elle pouvait même devenir une star de la chanson si les affaires tournaient bien. Et pour ça il ne fallait pas qu'elle soit mêlée trop souvent à ce genre d'affaire. Les excès de vitesse encore, ça passait, elle pouvait toujours faire passer ça pour une passion débordante pour la vitesse ... un double meurtre, c'était autre chose. Seulement, elle n'eut pas le temps d'en dire plus qu'un premier tir dans leur direction se fit entendre. La balle ne dut pas passer loin d'Issa qui s'était installé dans la voiture et rentraient ses larges épaules dans le fauteuil de la Ferrari.
    A présent Tia comprenait, et elle devait filer d'ici vite fait.

    - Ok j'ai compris.

    Le moteur se mit à rugir de son puissant V8, elle enclencha la première et donna un coup de volant pour sortir de la file que l'arrête de la Cayenne devant avait inévitablement crée. Le feu était sans doute repassé au vert, mais à présent, cela n'avait plus aucune importance. La course, la vraie pouvait avoir lieu. La Ferrari s'élança sur l'asphalte avec une trainée de fumée blanche derrière elle, signe évident que les pneus n'étaient pas à température pour supporter un tel départ. Mais elle ne pouvait pas non plus demander à Issa de prendre son temps pour que les choses soient parfaites.
    Le bolide rouge s'élança alors dans Manchester Boulevard. Tia n'avait pas encore évalué la puissance du modèle qui les suivait. Et elle préférait ne pas s'en préoccuper à vrai dire. Plus elle mettait de distance entre eux et mieux elle se sentirait.

    - Attache ta ceinture Issa !

    C'était un ordre qui ne souffrait aucune contestation. Pas qu'elle craignait perdre des points en croisant un véhicule de police, mais Issa pouvait très bien pâtir de l'absence de ceinture si elle devait jouer du frein et de l'accélérateur avec un peu trop de frénésie.
    Derrière la Ferrari qui arpentait Manchester Boulvard à une allure démente, un autre bolide tout aussi puissant s'était mis à sa poursuite. Il s'agissait d'une Dodge Charger noire de 2010. La partie s'annonçait délicate. Pas insurmontable, mais délicate.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Sam 23 Avr - 17:09

Surement une mauvaise surprise pour sa compagne de galère. Issa l'avait joué discret fait des sous-entendu et même avait créé le doute à force de la laisser dans l'ignorance. Au bout du compte tout le monde avait eu ce qu'il voulait. Issa heureux de repartir avec un butin conséquent, et Tia une course d'enfer. Enfin, au vue de sa première remarque il était vrai que finalement ça ne lui plaisait guère de se faire introduire ainsi dans une course poursuite. Mais bon, cela appuyait ce qu'avait toujours pensé le dealer. C'est-à-dire que les femmes ne sont jamais contentes.

Elle voulait finalement de la vitesse, elle l'avait non ? Bon il est vrai que la façon dont tout cela a commencé n'était guère très bon pour sa réputation comme elle le disait. Mais ça franchement, cela ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Il n'y avait même pas pensé et sur le moment n'avait pas relevé la remarque intelligemment vendu. Le moment était à autre chose, à sauver sa peau. Après un astucieux conseil lancé par Tia, Issa s'exécuta et attacha non sans difficulté sa ceinture. La poursuite avait commencé et celui qui à présent était le chasseur ne semblait pas vouloir lâcher l'affaire.

Par contre, Issa était à la première loge pour observer sa compagne de galère étaler son talent de pilote. Ca tournait dur, mais elle maitrisait parfaitement l'engin qu'elle tenait entre les mains. Le dealer chercha à tourna la tête pour voir si tous deux avait réussi à semer leur chasseur. Mais pas facile, la tache était ardu, pour enfin remarquer qu'on les suivait toujours et que ce celui qui se trouvait du coté passager s'apprêtait à distribuer les balles. Alors oui comme ça en pleine rue, sans aucune retenue, c'était la règle. Quand on touche à ce qui t'appartient tous les coups sont permis.

Il n'y a ni lieu, ni moment à respecter, c'est la règle de la rue. Les règlements de ce genre commençaient à se faire rares dans ce coin mais ce n'était pas la première fois que cela arrivait. Il y avait toujours des victimes innocentes qui prenaient ce que l'on appelait des balles perdus. C'était triste mais c'était comme ça, la dure réalité d'Inglewood. En tout cas pour l'instant les balles qui étaient distribuées, étaient tirées directement dans la direction de Tia et d'Issa, le magnifique bolide allait surement en prendre pour son grade.


" Et merde ! Cet enfoiré va pas lâcher l'affaire. Peut être qu'avec quelques bonbons, il se détendra un peu. "

Et voilà que le conseil que Tia lui avait intelligemment suggéré, vient d'être réduit à néant. Issa se détache et recharge son arme. Il se retourne comme il peut et tente de viser. Mais là c'est peine perdu et plusieurs jurons fusent dans tous les sens. Ca bouge trop, et le dealer n'arrive pas à cadrer parfaitement. Tirer sur une cible aussi mouvante et dans de telles conditions, Issa n'avait jamais reçu ce genre d'entrainement. Lui il avait appris à tirer dans la rue et c'est à elle qui lui doit son atout de tireur.

Mais là c'est bien trop compliqué, le dealer préfère donc revenir aux bonnes manières. A la bonne vieille méthode qui consiste à tirer dans le tas et on verra avec un peu de chance. Rien ne vaut la façon des anciens, rien ne vaut les tirs à l'ancienne comme on dit dans la rue. On tire et on regarde où ça va. De toute manière, ceux qui les poursuivaient ne faisait pas mieux.


" Mais putain tu vas arrêter de bouger, enfoiré. "

Poursuivant comme il put son acte de tirailleur, puis à galérer en rechargeant, les prochains tirs ne lui porteront pas non chance. Ses insultes finiront vite par être cassé par un cri de douleur. Issa reçoit une balle, retombe lourdement dans son siège. Il tient fermement son bras, il semblerait donc que leur adversaire soit beaucoup plus chanceux que lui. Appuyant fermement sur la plaie, se calant comme il peut dans son siège, il jette un regard à Tia.

" Putain, sors-nous de ce merdier.... "

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Sam 23 Avr - 18:27

[C'est con on n'a plus de toubib sur CRASH XD ]

    La Ferrari zigzaguait sur Manchester Boulevard. L'avantage qu'ils avaient sur la Challenger qui les poursuivaient c'était l'aspect décapotable. Mais Issa n'avait pas réussi à en tirer un réel avantage. Il avait canardé la voiture de derrière sans trop de résultat sans doute mais il avait réussi à s'en prendre une alors que les gars derrière devaient sortir les bras par les fenêtres pour viser leur cible. Tia comprit que l'affaire était plus compliquée qu'il n'y paraissait. Il ne fallait pas qu'elle tergiverse plus. La blessure d'Issa était semble-t-il superficielle, mais suffisante pour lui tenir le bras hors d'état d'action. Tia jeta un coup d’œil au meurtrier assis à ses côtés. Il lui fit une grimace qui semblait tout dire : de "j'ai mal" jusqu'à "j'ai pas envie de crever comme ça" mais au final, Tia ferait en sorte pour que seule la première soit réellement définitive.

    - Pas de soucis mon grand ... tu arrives à te rattacher ?

    Mais c'était plus compliqué qu'il n'y paraissait, surtout avec un seul bras disponible. Il tenta l'affaire, une fois deux fois avant d'abandonner. La jeune pilote lui vint alors en aide et boucla ce qui pouvait l'être. L'adrénaline pouvait monter les pneus allaient crisser et la vitesse l’enivrer.
    Avec méthode elle descendit deux rapports. Le moteur V8 se mit à hurler en montant dans les tours et la voiture fit une embardée que Tia contrôla avec un contre-braquage qu'elle avait préparé. Le bolide rouge partit en survirage et lorsqu'il fut inscrit dans la trajectoire que Tia voulait emprunter, elle plaqua son pied au plancher en pontant un rapport. Un nouveau hurlement se fit entendre, elle ne ménageait pas le moteur de sa voiture, mais il y avait un enjeu de taille et pas n'importe lequel.
    Les deux fugitifs prirent donc une avenue perpendiculaire à Manchester. Une rue moins fréquentée et ou la puissance du moteur de la Ferrari put donner sa pleine mesure. Tia monta les rapports et en quelques centaines de mètres seulement leur bolide fendait la circulation à plus de 250 km/h flirtant avec les voitures qu'elle doublait, concentrée au maximum sur la trajectoire idéale et jetant de temps en temps un coup d’œil dans le rétroviseur pour vérifier si elle prenait bien de la distance. Heureusement tout se passait pour le mieux pour l'instant.
    Le bout de la rue arriva rapidement et une nouvelle intersection à négocier arriva. D'un léger coup de volant Tia mit la voiture en travers tout en rétrogradant d'un rapport. LE moteur se mit une nouvelle fois à rugir en pétaradant, signe que l'aiguille du compte tour se trouvait dans le rouge, à la limite du rupteur d'allumage. Toujours impassible et concentrée, Tia attendait que la route s'ouvre à elle pour remettre les gaz. Ce qu'elle fit en contrebraquant à nouveau dans la direction qu'elle souhaitait prendre.
    Elle jeta un coup d'oeil à Issa qui suivait le tout d'un œil mi-attentif, mi impressionné. Habituellement c'était les garçons qui se conduisaient et conduisaient de la sorte afin d'épater les filles qu'ils transportait à bord. Mais là nul besoin de chercher à épater Issa ... non, elle cherchait à lui sauver la peau et à sauver la sienne par la même occasion.
    Un coup d’œil dans le rétro lui prouva que ses manœuvres étaient efficaces, la challenger était un point noir loin dans son miroir. Tia se décrispa un peu sans pour autant se déconcentrer sur la route. Elle tourna à nouveau la tête vers Issa pour prendre des nouvelles :

    - Tu tiens le coup ?

    Mais ça oui, elle le savait qu'il tenait le coup. Non ce qu'elle voulait savoir c'était s'il avait besoin d'aller voir quelqu'un pour soigner cette blessure. Parce qu'elle n'avait aucune connaissance dans le domaine et elle ne comptait pas jouer les infirmières de service.

    - On va où ?

    Oui, parce qu'il lui fallait aussi une idée de l'endroit où ils pourraient enfin atterrir et se poser et une fois qu'elle connaitrait cette position, elle pourrait choisir un itinéraire pour y aller et semer définitivement la voiture qui les coursait. Car pour l'heure il lui suffisait de ralentir un tant soit peu pour que les tueurs à leur trousse les rattrapent en un rien de temps.
    Mais elle ne comptait pas leur en donner l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Mer 27 Avr - 15:28

Qu'est-ce qui pouvait être pire que ce moment aux yeux d'Issa ? Ce n'était pas la douleur qu'il ressentait dans le bras qui paraissait si dur à supporter. C'était autre chose. Quelque chose qui était en train de blesser sa fierté, qui frappait directement son égo en plein coeur. Jamais il n'aurait pensé que ça dérape comme ça. Bon pas tant que ça mais surtout qu'il se retrouve en position de faiblesse face à une femme. Putain ouai, c'était bien ça qui le faisait plus chier qu'autre chose. Que ce soit une femme qui lui sauve la peau.

Alors oui il avait pensé qu'au final ce serait avec ces talents de pilote qu'il pourrait s'en sortir mais là il n'avait pas prévu de se prendre une balle et donc de vraiment se retrouver démunit. Des fois il est étrange comment un gars de gang puisse réagir face à certaine situation. Dans ce cas-là, Issa rageait de devoir subir et vraiment tout reposer sur Tia. Et franchement elle se débrouillait vraiment bien mais là en ce moment même, le dealer allait bien se garder de commenter quoi que ce soit. Il oserait même dire qu'il en ferait autant sinon mieux qu'elle au volant de ce bolide.

Oui je vous assure juste pour le besoin de montrer qu'il n'est pas démunit et que vraiment à l'instant c'est entre les mains de Tia que sa vie tient. Juste pour ça il oserait le crier haut et fort. Mais voilà, le dealer reste muet observant les moindres détails de la conduite exemplaire de sa compagne de galère. Il ne rajoutera rien puisqu'au final il est entre de bonne main. Sa fierté se verra encore plus atteinte au moment où elle viendra à l'aider à s'attacher de nouveau pour se protéger d'un mauvais coup de frein. Impossible son seul bras refusait d'attacher cette putain de ceinture, il grogna simplement voyant que Tia réussi avec succès. A deux on y arrive toujours mieux.

Allons bon, Issa se laissa embarquer à travers les rues à cette vitesse folle, pour cette fois il ne pourra plus tirer et peu à peu il perd son sang. Une balle est une balle, et elle fait tout de même des dégâts conséquents même si le tire n'a jamais été vraiment meurtrier. Issa tentera même de tirer quelques balles juste pour montrer qu'il est encore dans la partie et qu'à la fin, cette blessure n'est que superficiel pour lui. Bien sur il fit comme il put mais aucunes balles ne purent atteindre la cible. Au final, le vrai travail venait d'être fait par Tia en semant magnifiquement leur poursuivant. Apparemment ses talents de pilote étaient bien trop ardus pour les chasseurs, furieux, ils juraient pour ensuite peu à peu disparaitre dans le sillon du bolide.


" Bien sur, c'est rien, c'est juste une égratignure. "

Articula-t-il en réponse à sa compagne de galère. Là franchement il ne pouvait rester muet, même si la douleur continuait de l'attaquer sans cesse, il devait répondre comme-ci de rien n'était. Il essaya même de ne pas grimacer, elle venait prendre de ses nouvelles et ça d'habitude c'est lui qui le fait. Non, franchement, tout ça en venait même à lui faire oublier qu'il perdait du sang et qu'il ne fallait pas rester dans cet état infiniment. Sa fierté avant tout, une idiotie de fierté, mais c'était sa fierté à lui. On ne change pas un homme comme Issa. Puis la question qui lui posa problème, un autre problème.

Issa ne savait pas trop répondre, sa tête était en train de résonner bizarrement. Il voulait se faire soigner mais lui indiquer un endroit dédié à ce genre de choses, ferait penser à Tia qu'il n'est qu'un pauvre mec incapable de supporter une balle dans un bras. Alors peut être lui indiquer une planque où il pourrait rassembler son butin et attendre tranquillement le temps que leur poursuivant ce lasse de les chercher à travers la ville. Malheureusement il n'avait que peu de temps avant que les chasseurs cherchent à les rattraper. Il ne pouvait pas par sa faute, faire perdre toute l'avance que Tia avait réussi à gagner.

Ainsi sur le vif du sujet et surtout quand il tenta de bouger son bras blessé, il indiqua une direction qui lui semblait la plus logique. Un endroit où quelqu'un pourrait le soigner. Vous savez le genre de gars qui connait les bases de la médecine et qui joue au docteur en échange d'une belle somme d'argent. Tout ça bien sur sans que rien ne soit dévoilé. Car franchement l'hôpital est le dernier endroit où vous devez aller si vous êtes blessé. Il n'y a rien de mieux pour se faire arrêter. Ben oui comment justifier de s'être prit une balle.

Donc pas l'hôpital, plutôt un gars qui fait ça au noir. C'est ça que vous pensez ? Vous pensez vraiment qu'Issa va mener Tia vers un médecin pour qu'encore plus le peu d'estime qu'elle à de lui soit encore plus endommagé ? Ben non. C'est vrai c'est totalement idiot, finalement il n'a rien à lui prouver mais sa façon de penser d'être lui font faire des choses bien étrange.


" Continu encore sur trois kilomètres. Après ça, la prochaine intersection, tu tournes à gauche. T'enchaines direct en tournant cette fois-ci à droite et tu t'enfonces jusqu'au bout d'une petite ruelle. Là tu pourras poser la voiture dans un garage dont j'ai les clés. C'est une planque qui sert à toute sorte de choses, donc une fois la voiture planquée on saute dans la planque et attend que ça se calme. Question que les enculés qui nous suivent nous lâchent et que les flics ne nous repèrent pas. Car j'en suis sur, y a bien un connard qui a du prévenir les poulets. "

Voilà, une petite planque où Issa mettait parfois les pieds quand il avait besoin de rester quelques jours sans être vue dans les rues. Bon il n'était pas le seul à la connaitre mais il savait que peu de personnes la fréquentaient. Il savait aussi que là-bas il y avait un peu de matos pour soigner son bras. Donc il le ferait seul sans l'aide de personne comme un vrai gars. Du moins réparer les dégâts le temps que cette affaire se règle et que Tia est reprit son chemin. Après Issa ira surement voir un gars qui s'y connait mieux en médecine.

Mais enlever une balle, il l'a déjà fait comme s'en prendre une, alors une fois de plus ou de moins qu'elle est la différence au final. Espérant avoir été assez clair sur son itinéraire, Issa tenta de garder un visage neutre même s'il ne put s'empêcher de grimacer. La douleur dans le bras le travaillait mais franchement en ce moment ce n'était pas à ça qu'il pensait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Jeu 28 Avr - 19:51

    Tia écouta Issa attentivement. Si elle avait pu connaitre ce que pensait Issa dans ces moments-là, elle lui aurait sourit en lui disant que ça ne remettait pas en cause son côté viril ni même son côté macho. Au contraire même, cela lui donnait une profondeur d'âme supplémentaire. Enfin, pas sûr que ce soit ce qu'il cherche à montrer non plus. Mais on ne se refait pas et les habitudes sont plus tenaces qu'il n'y parait vraiment. Les instructions d'Issa en tête, Tia comprend aisément l'endroit où Issa veut l'emmener. Elle connait bien le quartier même si elle ne connait pas exactement l'endroit que son comparse veut lui faire rejoindre.
    Elle se fait donc rapidement un schéma de route : les trois kilomètres sont un peu justes pour se mettre hors de vue des malfaiteurs qui les suivent, et ainsi elle décide de prendre une rue parallèle afin de rallier le but fixé. Brouiller les pistes afin de prendre plus d'avance et de donner un peu de fil à retordre à leurs poursuivants. Elle est certaine de pouvoir le faire. Avec l'avance qu'ils ont à présent, ils ne risquent plus vraiment de prendre une balle mais sont toujours à portée de vue.

    - On va prendre un raccourci !

    Elle prend donc une rue perpendiculaire vers la gauche dans un carrefour où elle est certaine que les poursuivant la verront. Puis elle accélère franchement pour mettre beaucoup de distance entre les deux véhicules. bien évidemment elle sait qu'il lui faudra revenir sur ses pas, mais elle ne le fera que lorsqu'elle sera certaine qu'il n'y a aucune possibilité pour les poursuivants de prendre un raccourci pour leur barrer la route.
    au bout d'un bon kilomètre, elle prend à droite dans une petite ruelle puis à nouveau à droite sur la nouvelle avenue qui s'offrent à eux. Il ne leur faut pas longtemps pour revenir sur Manchester Boulevard, pratiquement là où elle avait décidé de bifurquer. Reprenant alors la route qu'Issa avait indiqué, elle appuie franchement sur l'accélérateur, espérant qu'aucun flic ne se trouve dans les parages. A la limite un radar, elle pourra toujours se présenter au poste et payer son amende, mais si un flic venait à les courser, il faudrait qu'elle reprenne un coup de volant pour le mettre hors de portée. Mais la chance semble être avec eux à ce moment-là. Enfin, la chance c'est beaucoup dire avec le projectile qu'Issa a pris. Tia espère pouvoir lui prêter main forte, mais elle a bien peur de ne pas être d'un grand secours devant ce genre d'évènements.
    après avoir longé les trois kilomètres dont lui avait parlé Issa, elle repère l'embranchement. La Challenger n'existe plus dans ses rétros, elle tourne sans à-coups et cherche du regard la petite ruelle dont lui a parlé Issa. Lorsqu'elle la trouve, elle s'y engage sans attendre et la longe jusqu'à trouver le garage dont il a parlé. Normalement, il n'y a aucun soucis de se faire repérer depuis la route, mais la cachette ne résisterait pas à une recherche plus poussée et pointilleuse. Tia décide donc de ne pas couper le moteur et de cacher la voiture dans le garage, ce qu'elle fait avec vitesse.

    - Nous voilà à l'abri ...

    * J'espère ... *

    Fit elle lorsqu'elle eut coupé les gaz et refermé la porte de métal derrière eux. Elle s'approcha alors de la portière droite de sa voiture, ou se trouvaient trois éclats dû à des balles de révolver. Elle fit un moue bien mauvaise avant de s'apercevoir qu'Issa sortit de la voiture non sans mal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Mer 4 Mai - 14:19

Issa aurait bien pu ou même voulut admirer le merveilleux tour de passe-passe pour disparaitre définitivement des horizons de leur poursuivants. La voir traverser la ville à toute vitesse et faire tourner en bourrique leur poursuivant. Pour enfin les semer définitivement pour rejoindre l'esprit libre la planque.

Un très bon réflexe de pilote, il faut l'avouer. Toujours s'assurer de ne pas être suivi avant de décider de se refugier. Une chose qui fallait lui féliciter, car Issa n'avait pas pensé à lui préciser cela. A croire qu'elle l'avait anticipé avec succès. Donc oui, il aurait aimé suivre l'action étant à la première loge mais son esprit était trop braqué sur autre chose.

La douleur qu'il ressentait dans son bras, l'absorbait telle des sables mouvants. Et plus difficile encore, il devait se concentrer pour ne rien laisser paraitre devant Tia. Surtout ne pas lui montrer que son bras lui faisait souffrir. Tia arrivé à la planque eut la mauvaise surprise de voir son joli bolide bien abimé par les coups de feu.

Son visage l'exprimait à la place de sa langue. Et là, une fois de plus, il était pour Issa de franchir un nouvel obstacle qui se présentait à lui. Quelque chose de bien banal comme sortir du véhicule.

Mais quand on perd son sang ou même que votre bras vous fait atrocement souffrir, l'exercice devient alors bien plus difficile à réaliser. Il réussit en cherchant au maximum à cacher l'expression de douleur sur son visage. Toujours dans le même but de ne rien laisser paraitre devant Tia.

" Aller viens faut pas trainer à l'extérieur le temps que ça ce tasse. Pense bien à refermer la porte du garage avant qu'on se fasse repérer. "

Il aurait aussi pu le faire lui mais avec un seul bras, ce n'est jamais simple. Il ne dit rien et n'y ajoute rien et préfère faire passer ça pour un rappel plus que de lui dire franchement qu'il ne risque pas d'y arriver seul. Issa s'avance donc à l'intérieur de la planque.

Il ne préfère trop rester à l'extérieur, on ne sait jamais si leur poursuivant venait à fouiller les environs. Chose qu'ils risquent de faire puisqu'avec ce que leur a prit le dealer, ils ne risquent pas de lâcher l'affaire avant un bon moment. C'est bien pour ça, qu'Issa à rejoint l'intérieur avec ce qui leur a prit.

Il va falloir attendre un peu de temps pour que tout ce tasse et qu'ensuite chacun puisse rejoindre ses environs comme ils le souhaitent sans craindre de se faire descendre à chaque coin de rue. Le dealer pause lourdement les sacs remplies de matières premières sur la table, ce pour quoi il a prit une balle.

Et ce pour quoi ils doivent tous deux à présent se réfugier ici. Dans la planque, c'était ni trop propre, ni trop sale, juste que parfois quelque junkie devait y passer la nuit à se camer. En vue du nombre des seringues qui pouvaient trainer sur le sol. Sans attendre une minute, Issa attrapa une sorte de petite sacoche posée sur un meuble non loin de la table.

Il se saisit aussi d'une bouteille de whisky à moitié entamée. Il ouvrit la sacoche et en sortit une pince, qu'il s'empressa de désinfecter à l'ancienne comme dit. Un peu d'alcool dessus et un bon coup de briquet, le feu brule tout.

Une fois qu'Issa eut finit de préparer toutes sortes d'objets dans le but de s'extraire la balle du bras, il regarda autour de lui. Car oui, depuis le début où il était entré il n'avait pas fait attention à Tia. Mais là, à présent il avait besoin de sa présence et plus précisément de son aide.

" Hé Tia, approche je vais avoir besoin de tes mains expertes. "

Dit-il en élevant un peu la voix question de bien se faire entendre. Il ne savait même pas si elle était déjà rentrée à l'intérieur ou si elle était encore dehors à observer les dégâts sur son joli bolide. Sur ce coup là, demander son aide n'était en rien une preuve de faiblesse.

Puisque ce qu'il allait lui demander de faire n'allait pas présenter de se trouver inférieur à elle. Il faut toujours garder à l'esprit qu'Issa ne veut surtout pas se voir en dessous de Tia. Question de fierté.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Sam 14 Mai - 13:49

[zut, j'étais certaine d'avoir répondu Neutral ]


    Une fois à l'abri, Tia comprit qu'ils allaient passer là un petit bout de temps avant que ça ne se tasse. Surtout que sa Ferrari ne passerait pas franchement inaperçue s'ils s'avisaient de ressortir. Il faudrait qu'ils appellent quelqu'un pour leur apporter une voiture pour bouger de là ou attendre tout simplement.
    Mais avant tout, il fallait qu'ils s'occupent de la blessure d'Issa qui n'avait pas l'air d'être en super forme. La blessure ne semblait pas mortelle mais le saignement était important. Tia, que la vue du sang dégoûtait un peu il faut bien le dire, s'avança en prenant son courage à deux mains pour essayer de lui apporte l'aide dont elle était capable. Le plus qu'elle pourrait faire serait déjà sans doute une bonne chose pour lui, même si elle ne pensait pas lui apporter beaucoup d'aide.

    - J'arrive ...

    Elle jeta un dernier coup d'oeil derrière la porte qu'elle finit par fermer. Le coin était calme, elle comprenait pourquoi Issa l'avait emmenée ici. Il ne seraient sans doute pas importunés et lorsqu'ils en auraient fini, ils trouveraient refuge à Queen street et pourraient penser que l'affaire serait close ... en partie car rien n'était jamais terminé à Inglewood. Rien ni personne ne pouvait jamais se sentir complètement à l'abri de ce qui se tramait dans ses quartiers.
    Tia regarda Issa qui avait déjà pas mal avancé pour sa blessure. Elle lui trouvait du courage d'avoir tenté ça tout seul. Et du mérite d'y être parvenu aussi bien. Il n'avait rien, pas une larme à l’œil, pas le moindre rictus sur son visage. Impassible devant Tia qui comprenait bien qu'il ne lui montrerait jamais qu'il se trouvait dans une position de faiblesse. Et elle ne lui montrerait jamais qu'elle en profitait pour se mettre au dessus de lui. Chacun à sa place !

    - Je sais pas si j'ai vraiment des mains expertes ...

    fit-elle en observant le bras. Elle ne comptait pas toucher quoi que ce soit, elle n'avait pas fait des études d'infirmière et elle savait exactement pourquoi à présent.

    - ... En quoi as-tu besoin de moi ?

    Elle hésitait à esquiver la situation, mais Issa lui demandait un truc, elle s'exécutait. Pour son bien premièrement et parce qu'entre niners, on ne se laissait pas tomber. Non, c'était bien une des choses qui faisaient que ce gang était une grande famille et qu'on pouvait presque s'y sentir bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Issa Kane »


Messages : 43

Réputation : 22


MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   Dim 22 Mai - 20:28

Issa lui présenta une pince et la lui tendit. Voilà pourquoi il avait besoin de son aide et même si elle ne semblait pas sur d'elle, il faudrait bien faire quelque chose pour en finir avec cette blessure. Pas de main experte, ce n'était pas vraiment ça qu'Issa demandait. Il demandait juste des mains qui sachent suivre ses indications.

Il attrapa la bouteille de whisky et en but une bonne rasade avant que l'action commence vraiment. Dans le même temps, il en jeta un peu sur sa blessure, la douleur lui traversa tout le corps. Le dealer serra poing et dent, frappant le plus fort qu'il put sur la table.

Il douilla vraiment sur ce coup là mais désinfecter sa blessure à l'alcool n'était encore rien au niveau douleur avec ce qui allait suivre. Cette balle, il fallait bien qu'il s'en débarrasse une bonne fois pour toute, alors gardant un regard sérieux qui commençait par être empli par la colère tendit en insistant bien cette pince vers Tia.


" Attrape donc ça. Tu vas me retirer cette putain de balle du bras. Tu vas voir c'est tout con. C'est comme la pêche au canard que tu faisais quand t'étais gamine à la fête foraine. Pas bien compliqué en plus ce n'est pas toi qui va douiller, alors fait-le. "

Si la colère montait en lui, c'était à cause de la douleur. Il commençait à s'énerver tout seul, à s'énerver contre ces enfoirés qui lui avaient fait ça. Il en venait même à penser qu'une fois qu'il aurait extirpé cette balle et soigné en partie cette blessure, il repartirait à leur recherche.

Ces gars le cherchaient, alors ils allaient le trouver et il allait leur envoyer un cadeau de bienvenue. Bien sur faire cela serait totalement irresponsable et mènerait surement à une mort certaine. Mais parfois quand la douleur vous travaille depuis plusieurs minutes et que peu à peu vous enrager, des idées bien étranges vous traversent l'esprit.

Donc voilà pourquoi il fallait en finir une bonne fois pour toute avec cette vilaine blessure. Trop gênante et trop agaçante, pas assez dangereuse pour avoir touché un point vital mais assez emmerdante pour qu'il fasse s'en débarrasser maintenant.

De toute manière, cela passerait un peu le temps que toutes les choses se tassent. Leur poursuivant allaient bien finir par lâcher l'affaire même si ce que leur avait prit Issa contenait la valeur de beaucoup d'argent.


" En tout cas, on les a bien baisés. C'était propre et net ma fille, bien joué pour ton coup de volant. J't'en dois une en tout cas, donc si jamais t'as besoin de quelque chose, tu n'hésites pas à venir me voir. Ce sera libre service pour toi. Et crois-moi quand je dis quelque chose, je tiens parole, donc n'hésite pas. "

Il fallait le dire, Issa avait besoin de le dire. Il savait qu'elle n'était pas expérimentée dans le meurtre comme elle lui avait fait comprendre au début. Elle s'était juste la conduite et ce qui lui avait subir n'était jamais vraiment plaisant à voir quand on n'en a pas l'habitude.

En plus de ça il ne l'avait pas préparé à ce genre de choses donc, il lui devait bien un service de ce genre. Et puis ça peut toujours servir, tout le monde à besoin d'un petit remontant et le dealer qu'il était, était en mesure de fournir ce genre de truc.

Issa prit aussi un air cette fois-ci beaucoup plus sérieux et la fixa droit dans les yeux. Il redoutait le moment où elle allait plonger la pince dans sa chair pour en extirper la balle, mais avant ça il fallait quand même qu'il lui dise quelque chose d'important.


" Au fait, c'est logique, mais cette petite affaire reste entre-nous beauté...Faudrait pas que quelqu'un qui a la langue trop baladeuse en parle aux poulets. Du coup on serait dans la merde tous les deux. Tu vois le truc...enfin ça tombe sous le sens mais c'était juste pour qu'on soit bien sur la même longueur d'onde toi et moi. "

Un besoin qui paraissait urgent aux yeux du dealer. Il avait besoin de lui faire comprendre que les seuls témoins de cette affaire était eux-deux et seulement eux-deux. Ce genre d'écart pourrait leur causer bien plus de tort que l'on ne pourrait penser.

De toute façon, il pensait bien qu'elle allait garder sa langue dans sa bouche, en la mettant en première ligne lors de la fusillade. Il avait fait d'elle le complice numéro un et donc obtiendrait surement le silence si cher des complices.

Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ton Talent, Ma meilleur arme [Tia Okland]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: RP's-