AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 DLeylah Maria Vasquez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« DLeylah M. Vasquez »

Al Capone Old Lady


Messages : 311

Réputation : 42


MessageSujet: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 11:14


DLeylah M. Vasquez







ID Card

© Always Escalate
Feat. Eva Mendes

    Nom : Vasquez
    Prénom(s) : DLeylah Maria
    Surnom(s) :DL
    Âge : 31
    Date et lieu de naissance : Los Angeles, 1980
    Etat Civil : Célibataire
    Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
    Profession / Activité : Inspecteur de police, division des affaires internes
    Groupe : Affaires Internes (c'est ça ?)





It's just me against the World


Citation :
"Diplômée de USC après de brillantes études au terme desquelles elle aurait pu devenir médecin, Maria s’est dirigée vers la police à la grande surprise de ces parents dont elle reste la fierté. Cinq ans à la criminelle avant de découvrir que le flic avec lequel elle faisait équipe et dont elle était amoureuse était pourri jusqu’au cou. Elle tuera celui-ci en ultime recours avant de demander son transfert aux affaires internes. Depuis, c’est une femme indépendante et qui ne se laisse dicter sa loi par personne et s’impose en grande mangeuse de flic corrompus. C’est elle qu’on a mis sur le dossier du C.R.A.S.H depuis sa reformation et elle prend un malin plaisir à mettre à Mourning et ses hommes une pression d’enfer. Si ils dérapent, elle ne les ratera pas, vous pouvez comptez sur elle !"

Voici comment me décrivent les gens. Sûrement par habitude, par crainte ou que sais-je encore. Pensant me connaître, ils arpentent mon allure avec leurs yeux affamés en se disant "Celle-ci je me la fais." Sauf qu'ils ne savent pas. Ils ne savent rien. Personne ne sait rien. Un jour, votre vie bascule, pour le monde, vous êtes cette même personne mais en vous ? Quelque chose a radicalement changé et vous n'arrivez même plus à vous reconnaître. Voilà ma vie. Ca c'est qui je suis : une femme qui ignore encore où aller, comment y aller. Je sais une chose : j'aurai leur peau. A tous.

Je suis née dans le conté d'Orange, en Californie. A Los Angeles. Ha ! D'une mère Mexicaine et d'un père Portoricain. Quelle ironie, vous vous attendiez à quelque chose de plus banal encore, je parie. Trêve de plaisanterie, on m'appelait "la croqueuse d'hommes" à l'université. Sûrement encore ces filles qui ignoraient qui j'étais. Vous avez remarqué combien à l'université, on se retrouve confronté à un monde qui n'est pas le notre ? Tout en sachant que chaque personne connaît un monde qui lui est propre. Et il se confronte aux autres. Je vous promets que ça fait des étincelles. Je regarde ma date de naissance et je me dis "Ouah. Ma vieille..." 1980. Vous savez ce que ça signifie ? Que je suis d'une fin de siècle. Et vous savez le coup de vieux que ça donne ? C'est comme un coup de poing, on se dit "Bah mince alors, quand je lis des biographies, le mec il est né en 1881 mais il a vécu pendant mon siècle." Je vous jure. Parfois, c'est flippant.

Mais j'ai parfois mérité ce surnom qu'on me donnait, complètement abruti. Il faut dire que j'aime bien m'habiller, j'aime être propre, j'aime sentir bon. J'aime porter des choses qui me vont. C'est sûrement la définition de sexy pour beaucoup d'hommes, je l'ignore. J'aime surtout être à l'aise. Je crois qu'entrer aux Affaires Internes, c'est comme relever un challenge. Parlez moi de la liberté des femmes, je vous écrirais un livre. Non, je suis sérieuse. Tout ça, ce ne sont que des conneries. Qui y croit encore, sincèrement ? Je voudrais montrer à tous ces petits mecs que c'est pas parce qu'on est plus bronzée qu'eux et qu'on a une appendice en moins qu'on vaut moins qu'eux. D'ailleurs, il a déjà été prouvé des centaines et des milliers de fois à quel point une femme peut être très habile dans une affaire et combien elle peut servir. Si si, je vous assure, vous me croyez pas ?

Les hommes. Parlons-en, tiens ! Ah que j'aime les hommes. Parfois, j'ose me demander qui a pu inventer un truc pareil. C'est passionnant. Agitez une paire de seins devant eux et vous aurez tout ce que vous voulez. Un jour, sur internet, j'ai lu un article sur une actrice - ou peu importe ce qu'elle prétendait être - qui se disait heureuse de ne pas porter de soutiens gorge. Cette femme devait ressembler à une planche à pain. Aucun homme ne peut concevoir la dure réalité d'une paire de nibards conséquente. Je me souviens d'une peinture du 18e siècle narrant une bataille Romaine où des hommes venaient chercher leurs femmes après un an et demi de captivité. Et au milieu, en pleine médiane verticale, on voyait cette femme, à terre, seins à l'air protégeant trois enfants : la mère nourricière. C'est ce qu'on est censées être. Sauf qu'aujourd'hui, une forte poitrine n'est qu'une excuse pour porter de jolis dessous afin de donner de l'envie et du désir à la plus primate de toutes les races : l'Homme - Ca concerne aussi les femmes, je n'ai rien contre les lesbiennes.

Je vous semble aigrie, pas vrai ? Pessimiste ? Peut-être un peu. Un jour, j'ai tué un homme et depuis, tout a changé. On dit que l'amour rend aveugle, je confirme. Mais l'amour fait aussi déplacer les montagnes. Je pense intimement que lorsqu'on est amoureux, d'un véritable amour, alors on est capable de tout. Le danger c'est de savoir où s'arrêter, quand, et pourquoi. Dans mon cas, ce fut fatal. Je porterai tout ça dans ma tombe car je ne peux en parler, je ne peux me confesser, je ne peux rien dire car personne ne comprendrait, pas même quelqu'un dans la même situation que moi. Ôter la vie d'un être est quelque chose que personne ne peut décrire - à part les criminels, peut-être mais ne me forcez pas à parler d'eux.

Si ? Bon, d'accord. Ils sont ma vie. Ils font ma vie. Chaque seconde de mon réveil, chaque minute de mon coucher compte. Encore plus lorsque je me réveille à côté de l'un d'eux. Souvent, je me surprends à le regarder dormir en me demandant ce qui fait réellement de lui un criminel. Je suis persuadée que sous cette couche impropre existe un homme qui pourrait plus que facilement renverser tout ce en quoi je crois. Il est la raison pour laquelle je m'accroche à mon job. Faire quelque chose de bien, ne pas commettre la même erreur, encore. J'ai la capacité d'être une sacrée garce ou une "Tueuse" comme on dit par chez nous. Un "Nettoyeur". Je passe chaque heure de mes journées à travailler, même pendant que je mange, que je regarde la télé ou quand je me change après ma douche. Chaque instant de ma vie leur est consacrée.

Sean Mourning, si tu m'entends, j'ignore quand ni comment tout cela va finir. Ce que je sais aujourd'hui, c'est que je te tiens à l'oeil malgré moi. Si je ne peux te sauver alors je me contenterai de me sauver moi-même et si pour ça, je dois t'éliminer aussi alors je le ferai. J'ai toujours voulu faire quelque chose de ma vie, quelque chose de bien. Malheureusement, ça tombe sur toi. J'ai déjà été amoureuse d'un pourri mais c'était avant que je le sache, ce qui a motivé ma rage contre les gens comme toi. Plus proche je suis de toi, plus dure s'avère ma tâche. Mais je ne flancherai pas. Tu tomberas. Mais pas moi.

Je suis bonne dans mon métier, je le sais. Je suis bonne parce que j'ai tué un homme. Et que je sais.

Je suis ce que beaucoup appèlerait, souvent à tort, une non-croyante. C'est une accusation que je trouve injuste parce que pour nous tous, peu importe la connexion que nous ressentons ou non, quand on s'assoit sous les étoiles, ou qu'on se sent plus proche du monde, qu'on fait ce qui nous semble le plus naturel en replaçant un bibelot sur un meuble, nous croyons tous en quelque chose. Je crois en beaucoup de choses. Je crois à la première impression, aux secondes chances. Pour les stripteaseuses, les prêtres, les sans abris. Je crois en dire la vérité aux personnes qu'on aime quoi qu'il en coûte. Et mentir, même juste un peu, quand c'est nécessaire. Je crois en l'espoir de trouver des personnes pour qui on traverserait des murs de briques, et qu'ils le sachent. Mais plus que tout ? Je crois en la justice. Douce, celle des rues ou peu importe. Justice. C'est mon église.





Behind the screen





Pseudo : Gaia
Âge : 27
Comment as-tu connu le forum? : Par un partenariat, suivant les top des tops de mes tops... Je sais plus qui. Ca fait 3h que j'arpente des forums RPG plus débiles les uns des autres. Vous savez combien c'est DIFFICILE de trouver un forum RPG aujourd'hui qui vaut le coup d'un pincement aux tripes en se disant "tiens... Celui ci j'hésite." Le fait même d'hésiter chez moi veut dire que j'ai réussi à trouver un intérêt. Et c'est vraiment pas évident, de nos jours !
Une remarque? : Oui, j'en ai une. Plusieurs en fait (chuis une pipelette). Est-ce qu'il serait possible de changerl e nom du PV ? J'adore le perso, elle m'inspire énormément mais son nom, je sais pas... Trop banal, j'imagine. Sinon je dois vous dire que votre forum a retenu mon attention, il est intelligent, original, propre, lisible, sobre et pour une fois, il n'y a pas de redite avec d'autres forums (Zeus sait combien j'en ai parcouru en l'espace de près de 10 ans) (PS : Je rajouterai les avatars mini de 100*100 après manger, là j'ai trop faim. Je voulais surtout finir la fiche avant)
Présence : 7/7 NORMALEMENT ! Je pars à Bruxelles dans une semaine pour deux semaines de stage mais je resterai normalement AU MOINS à un post par jour. Mais normalement, j'ai pas de soucis de ce côté là. J'espère juste tenir les 20 lignes par post. C'est tout ! Ca fait beaucoup de "normalement".
Double Compte : Non.
Code du règlement :


Dernière édition par DLeylah M. Vasquez le Dim 3 Avr - 14:32, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bittersweet-art.net
avatar
« Dalia Lucientes »

Glamorous Beast


Messages : 262

Réputation : 101


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 11:51

Bienvenue toi ! Je sais pas si on pourra beaucoup RP ensemble mais je te souhaite quand même bonne chance collègue ^^

_________________

I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back


Copyright gif : Livia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sarah B. Lake »

SWANNever lose hope.


Messages : 91

Réputation : 19


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 11:53

Bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 12:52

Bienvenue ma jolie. Cool
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:01

Hola mi querida Cool

Bien... Alors ta fiche est pas trop mal mais un peu short au niveau du compte. Et c'est somme toute logique puisqu'on ne trouve aucune notion de son travail dans les affaires internes, son enquête ou plutôt sa traque du C.R.A.S.H (qui est quand même au centre de ses activités) ou encore... sa liaison avec Sean et l'ambivalence entre ça et le fait qu'elle souhaite le mettre derrière les barreaux tongue

Quelques lignes sur cela et cela devrait être bon Smile

Aucun problème pour ce qui est du pseudo, dès que ta fiche est OK, tu peux me dire le prénom (à consonance espagnole) que tu souhaites et je le changerais^^

Much love

Sean

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Invité »

Invité



MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:04

welcome
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« DLeylah M. Vasquez »

Al Capone Old Lady


Messages : 311

Réputation : 42


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:06

Je ne vois aucun soucis à rallonger la chose, le seul truc qui me gêne c'est que... Bah je sais pas trop comment exprimer ça dans la mesure où je suis pas totalement imprégnée du truc. Un petit indice mi amor pour me donner une direction ?

Et merci aux autres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bittersweet-art.net
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:22

Hum... Alors pour faire simple, c'est la mort de son ancien coéquipier qu'elle a abattu parce qu'il était pourri qui a bousculée sa vie et sa carrière avec. Depuis, elle a été transférée aux affaires internes et fait de la chasse aux flics corrompus une obsession sans ménager ses efforts. Le C.R.A.S.H est une cible en or, le coup d'une carrière parce que tout le monde sait plus ou moins que ce sont les rois des pourris et que leurs méthodes sont souvent discutables voir illégales.

Evidement, qui s'attaque au C.R.A.S.H, s'attaque à Sean et il est sa cible prioritaire en tant que chef de cette brigade. Après, on ne maitrise pas toujours ses sentiments et l'attirance qui est née entre eux de leurs disputes et conflits n'est pas corrompue, elle... Pourtant pour garder un semblant d'impression de maitrise, lui comme elle essaient de se dire que c'est un moyen de piéger l'autre ou de le manipuler (Maria pour lui tirer des avoeux de corruption, et Sean pour croire que si il l'a dans son lit, il ne l'a plus dans son dos pour le surveiller). Après, le RP développera ce vrai faux jeu d'échec....

J'ai l'impression de ne rien dire qui ne soit pas dans le PV >< scratch Si tu veux des réponses sur des choses plus précises ou d'autres détails, vaux mieux qu'on voit ça par MP Smile

_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« DLeylah M. Vasquez »

Al Capone Old Lady


Messages : 311

Réputation : 42


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:37

Rajouté deux paragraphes sur les criminels et Sean. Après, partie à la 1ere personne (j'imagine déjà la voix off, les plans de ville et compagnie - défaut professionnel) c'est vrai que c'est pas évident.

Tu me diras si ça te convient mieux Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bittersweet-art.net
avatar
« Sean Mourning »


Messages : 541

Réputation : 92


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 13:49

Impeccable Smile Je l'aime bien ma Maria Cool

Tu es validée! Very Happy Tu peux désormais aller créer tes fiches de liens et de sujets ICI, faire tes demandes ICI et bien sûr passer faire un tour dans le flood ICI pour mieux faire connaissance si l'envie t'en dit.

N'oublie pas de me donner le prénom que tu souhaites, je le changerais^^

Au plaisir de nous croiser en RP! Smile


_________________
Your streets...
My Rules

Revenir en haut Aller en bas
avatar
« DLeylah M. Vasquez »

Al Capone Old Lady


Messages : 311

Réputation : 42


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 14:18

Yay !

Merci, grand manitou !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bittersweet-art.net
avatar
« Tia Okland »


Messages : 102

Réputation : 14


MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   Dim 3 Avr - 16:48

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »



MessageSujet: Re: DLeylah Maria Vasquez   

Revenir en haut Aller en bas
 

DLeylah Maria Vasquez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.R.A.S.H RPG :: The very beginning :: CRIMINAL RECORDS :: COLD CASES-